Histoire vécue Amour - Couple > Usure du couple      (2408 témoignages)

Préc.

Suiv.

Et puis finalement au bout du compte, ça sert à quoi de dire

Témoignage d'internaute trouvé sur france3
Mail  
| 202 lectures | ratingStar_278592_1ratingStar_278592_2ratingStar_278592_3ratingStar_278592_4
Dans ce cas, la décision la plus sage serait de tolérer l'homoparentalité non ? Parce-qu'en la stigmatisant, vous faites en priorité du mal aux enfants issus de ces couples… Et puis finalement au bout du compte, ça sert à quoi de dire : "ouai, moi je suis contre"? En dehors du fait que cela puisse faire du mal aux gosses, en plus ça change quoi dans votre vie personnelle qu'il existe des familles homoparentales ? [/quotemsg] Je suis contre parce que c'est mon avis ! Le fait d'être contre ne signifie pas que je veux que les homos et leur éventuelle progéniture soit stigmatisée. Il s'agit d'une question d'opinion, tout simplement : je ne peux pas commander à mon cerveau de tolérer l'homosexualité si je pense le contraire. En revanche, si je disais " allons casser du pédé ", je serais alors un homophobe. L'homophobie, c'est le fait d'opposer la violence à des faits qu'on n'accepte pas. Je ne dis pas cela, je dis simplement que je ne considère pas l'homosexualité comme étant normale, et c'est mon droit. A partir de là, il y a deux solutions : soit je me tais, ou alors je le dis, et prends le risque d'avoir des ennuis avec la justice ou la société en général. Une personne de ma parenté me disait, à la fin des années '70 : " il y a 20 ans, on mettait les homos en prison, aujourd'hui on les tolère, et si demain on n'est pas comme eux, c'est nous qu'on mettra en prison " Ce n'est pas loin d'être la réalité aujourd'hui, hélas. Chacun pense ce qu'il veut, mais je trouve que maintenant, ça va trop loin et trop vite : on a édicté des lois il y a quelques années pour punir l'homophobie, et à peine ces lois sont en application qu'on exige maintrnant que les couples homos puissent adopter : je dis non !! C'est assez ! Les homos font ce qu'ils veulent de leur sexualité, elle ne regarde qu'eux, mais si ils adoptent des enfants, leur origine va les poursuivre dans leur vie scolaire, sociale, et professionnelle, et j'estime que c'est un choix risqué, et donc égoïste de la part des hmomos.
  Lire la suite de la discussion sur france3.fr


278592
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Est-ce que je suis vraiment faite pour ca? - ecrire un roman

image

J'ai découvert ce forum il y a peu et je voudrais que vous me répondiez franchement. Voilà, J'ai 17 ans et cela fait à peu près dix ans que j'écris (bon évidemment, à 7 ans et même à 12 ans d'ailleurs, ce n'était pas du Baudelaire loin de...Lire la suite

Difficulte relationnelle, copain tres sociable, amis... - amities et relations personnelles

image

Bonjour à tous, Je sais pas trop ce que ça va m'apporter d'écrire ce que je vais écrire, peut-être me libérer et essayer de comprendre pourquoi je réagis comme ça, avoir des avis aussi… Voilà je suis de nature assez réservée, fétarde...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages