Histoire vécue Amour - Couple > Usure du couple      (2408 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je l'aime, mais je m'en vais

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 545 lectures | ratingStar_95396_1ratingStar_95396_2ratingStar_95396_3ratingStar_95396_4

Homme, 45 ans 1.90, 80kg, svelte, pas rebutant du tout, fait plutot de l'effet sur la gente féminine, humour, sensible, très bon au lit et ailleurs quand il aime, chef d'entreprise, sait dire je t'aime n'importe quand, faire des cadeaux la nuit le jour, complimenter 366 jours/an, mettre en valeur l'autre, polie, intelectuel ou sauvage selon les necessité, aime sortir/danser/diner/faire plaisir/surprendre, fidèle par amour et conviction, respecte la parole donnée, etc. Et oui, ça fait prétentieux ! J'ai essayé d'être mesuré, c'est vous dire ! Lol ! Il faut que je vous dise, tout cela est vrai et c'est le lot quotidien de ma femme depuis 20 ans. Je l'aime… je l'aimais (?) plus que tout… mais je vais la quitter ! Je la croyais mon idéal, mon alter-égo et mon reflet dans le miroir. L'amour vous rend beau ! J'aime et je suis beau… de plus en plus. Elle aussi, je l"aim… ais et je la trouv… ais belle et idéale malgré les épreuves, les 20kg pris en 20 ans, ses "habitudes", son train-train quotidien, ses défauts criants aux yeux des autres… JE M'EN FOUTAIS ! C'était ELLE point barre ! Et je vais la quitter… Maintenant, je vous demande de prendre pour argent comptant tout ce que j'ai dis avant et de me dire si ma décision est la bonne après que je vous ai expliqué les raisons de cette rupture unilatérale. Merci d'avance ! Comme je trouvais que le quotidien s'enlisait dans une conformité de plus en plus évidente, et pour régler certains aspects qui devenaient génants dans notre relation, JE lui ai demandé que nous allions consulter un psycho/sexothérapeute au plus vite. Ce qui fut fait. Le résultat : La conviction profonde aujourd'hui que ma femme est incapable de "renvoyer l'ascenceur", de montrer ses sentiments, de désirer quoique se soit en rapport avec la construction du bonheur, du couple, etc. Cela se traduit par une absence quasi totale d'initiative dans tous les domaines de la vie du couple : choix des maisons, déco, voitures, vacances, entretien, vètements, sexe, enfants, projets, etc. Elle s'interdit le bonheur ! Pourquoi ? Ma femme a perdu son père puis son frere qu'elle adorait entre 20 ans et 26 ans. Elle vit avec le souvenir des morts et de cet amour brisé par leurs disparitions. Elle a prit en charge sa mère et a recherché dans le mariage l'image du père. Mais, je ne suis pas son père ! Et c'est là le problème ! Elle s'est trompée en voyant en moi un palliatif il y a + de 20 ans. Je voulais être son homme, son mari, son amant, son ami, son confident, son idéal ! Elle s'est aperçu inconsciement au fil des années que je n'était pas ce père et forcément, la vie est de plus en plus difficile a vivre pour elle qui n'a meme pas ce palliatif lui rappelant cet être si cher. Enfin, là je résume un peu parce que la situation est un peu plus complexe mais en gros… c'est ça ! En fait, elle traine des valoches que je n'arrive pas a lui faire lacher ! Et moi, je vivais avec des oeillères pensant que toutes ces absences d'initiatives étaient dues a des "déprimes passagères" qui se règleraient avec le temps et mon aide. Rien n'y fit ! Et maintenant, après la thérapie elle ne comprends pas ma demande, elle dit que j'en veux trop ! Ce que je demande : - entendre parfois un "je t'aime" spontané plutot qu"un "moi aussi". - ne pas être transparent pour elle. - qu'elle m'achète une… chemise, comme ça, pour rien, une fois en 20 ans juste pour me trouver beau, tel qu'elle me désire. - Qu'elle me dise ne serait-ce qu'un millième des compliments et appréciations positives que je reçois des autres dans mon boulot ou ma vie sociale. - Qu'elle ait envie de moi, de sexe, de plaisir, de tout. - Qu'elle prenne ne serait-ce que 10% du soin que je prends a lui faire l'amour pour me le faire plutot que sa passivité et son attentisme castrateur. - Qu'elle se lache !!!!! Et tutti quanti… Et oui, je vois aujourd'hui que c'est trop demander. Je décidais de tout par la force des choses, contraint par son manque de désir absolu et cela ne semble pas pouvoir être changé ! Je suis fatigué… alors plutot que dépérir je m'en vais. Je l'aime… et je m'en vais !
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


95396
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Est-ce que je suis vraiment faite pour ca? - ecrire un roman

image

J'ai découvert ce forum il y a peu et je voudrais que vous me répondiez franchement. Voilà, J'ai 17 ans et cela fait à peu près dix ans que j'écris (bon évidemment, à 7 ans et même à 12 ans d'ailleurs, ce n'était pas du Baudelaire loin de...Lire la suite

Difficulte relationnelle, copain tres sociable, amis... - amities et relations personnelles

image

Bonjour à tous, Je sais pas trop ce que ça va m'apporter d'écrire ce que je vais écrire, peut-être me libérer et essayer de comprendre pourquoi je réagis comme ça, avoir des avis aussi… Voilà je suis de nature assez réservée, fétarde...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages