Histoire vécue Amour - Couple > Usure du couple      (2408 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je le quitte car je ne l'aime plus

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 1401 lectures | ratingStar_83988_1ratingStar_83988_2ratingStar_83988_3ratingStar_83988_4

C a fait 4 ans et demi qu'on est ensemble, mon officiel et moi…

Une belle histoire, pleine de tendresse, d'amour, pour moi dès le début, pour lui depuis que ça bat de l'aile… enfin je croyais !

J'en suis tombée raide, il avait 33 ans, moi 20, un petit garçon issue d'une autre relation… On bossait dans la meme société, un jour j'ai osé, j'ai réussi à choper son numéro, je l'ai appelé, on a déjeuné ensemble. Premiere approche difficile…

Puis j'ai réussi, il a mordu ! , on se voyait, uniquement le week end, mon fils l'a adopté meme si lui lui faisait peur, il n'avait jamais voulu d'enfant. On passait des moments agréables, il m'écoutait me donnait confiance en moi… Un homme, un vrai, le mien. Je lui ai dit que je l'aimai, lui ne m'aimait pas, il n'y avait pour lui dans notre relation que de la complicité, sous entendu qu'il aimait mon c**… Pas cool, mais je ne désespérais pas qu'il m'aime un jour.

Le temps aidant, pleine d'attention et d'amour pour lui, j'ai tout fait pour améliorer son quotidien, sans ressentir la moindre difficulté à faire des efforts.

En retour, RIEN, juste de temps en temps une allusion à une possible vie commune mais dans des délais… LONGS, et au fond de moi je sentais que c'était peut être par dépit. Je continuais comme j'avais commencé, à tout faire pour le rendre heureux.

Il y a deux ans, suite à un incendie, je me suis retrouvée avec mon enfant sans toit sur notre tete. Il m'a ouvert sa porte, nous ne savions pas ou nous allions, cela avait fortement avancé notre organisation qui n'était autre que sienne en fait…

Au bout d'un an de vie commune, une année magnifique, il me dit qu'il m'aime, pour la premiere fois puis plus rien, juste de temps en temps une allusion encore à ce sentiment d'amour. Entre temps, problèmes d'argent pour moi, il ne fait rien alors qu'il aurait pu m'aider. Je ne lui demande rien de toutes façons. Je m'en sort seule, comme j'ai toujours fait.

Puis mon petit garçon grandissant, je ressens l'envie d'avoir un bébé avec cet homme que j'aime. Mon fils et lui ont tissé des liens forts, ils se considèrent tous deux comme pere et fils… Une famille… Il me refuse un deuxieme enfant, il me dit.

"t'en as déjà un, tu devrais être contente et t'en satisfaire"…

Et, le soir du reveillon 2006, il m'humilie en public… Une claque morale, tout ça parce que je lui avais demandé de ne pas trop se coller à une fille qui allumait tout ce qui bougeait…

Il a ce soir là cassé quelque chose en moi, quelque chose de nous… Il n'a jamais voulu m'écouter, admettre, que je n'ai pas avalé sa réaction, cette humiliation.

La suite de 2006 jusqu'à aujourd'hui, n'est qu'une continuité de ce reveillon chaotique. Chaque geste ou mot que je fais que je dis n'est pas bon, pas bien, j'ai faux pour tout… Là je n'ai plus la patience. Il a toujours été comme ça avec moi mais le regard de l'amour faisait son travail donc… je ne le percevais pas de la meme manière…

A cela, j'ai trouvé un paliatif, enfin le paliatif m'a trouvé… et j'ai trouvé le forum fidélité infidélité de docti ou je suis depuis 4 mois… J'entretiens une aventure avec mon voisin mitoyen, Bab', nous en sommes au quatrième round je crois…

Naturellement voyant qu'à présent je ne voulais plus faire le moindre effort concernant notre couple mon offi m'a déclaré sa flamme… Mais cela tout en devenant de plus en plus désagréable avec moi…

Lors de la dernière rupture avec mon amant, ce voisin qui embellissait ma vie et m'aidait à supporter la déchéance de mon couple, j'ai atteind le trop plein.

Mon officiel est devenu plus que tranchant… et moi, selon lui je suis une ACARI ; TRE de première… le mot est fort !

Dimanche dernier, nous avons eu une enième dispute, mais elle fut violente, il a faillit me frapper car je refusais de taire une fois de plus mon opinion. J'en avais assez de ne pas pouvoir exister dans notre couple. Je m'y sentais seule… J'ai donc tenu tete, bravé la menace de ses coups. Ca a clashé, serieusement…

Là, ma décision, celle qui me tournait depuis longtemps dans la tete, est prise, JE LE QUITTE.

Il a fini de casser en mille morceaux ce qu'il avait ebréché 7 mois avant…

Je ne l'aime plus, cela fait un moment, mais je me voilais la face pour mon fils pour lui pour les autres mais moi ?

En attendant je mentais, je n'arretais pas, entre mon histoire avec le voisin (qui est pour moi totalement legitime…) et la nature de mes sentiments pour l'un comme pour l'autre de ces deux hommes…

C'est d'un compliqué !

La nuit dernière je devais être avec Bab', j'ai décidé de rentrer pour discuter ce matin avec mon offi. Ce que j'ai fait… Je lui ai dit que je ne l'aime plus, que je n'y peux rien, ce n'est pas faute d'avoir tenté à maintes reprises de lui expliquer ce que je ressentais, mes envies mes attentes pour une fois… Je faisais tout moi pour contenter les siennes… Lui ne réalisait pas mais ce matin, a réalisé qu'il me perdait.

Et il a pleuré, quoi faire face à lui, à part lui ouvrir mes bras, ce n'est pas parce que la nature de mes sentiments a changé que je ne l'aime plus pour l'ami qu'il représente…

Il me demande de faire encore semblant car lui ne peux plus vivre sans moi, car lui m'aime plus que jamais.

Il regrette de ne pas avoir été plus démonstratif, me jure que du début il m'a aimé, voudrait tout rattrapper, mais pour moi, c'est trop tard, irréparable.

Il espère ce soir, me dit qu'il a envie de moi, me parle de projets pour septembre… moi je recherche un appart, je veux, je vais partir, mais comment le lui faire réaliser ?

Comment ? Cette situation me bouffe, je crois que je souffre autant que lui car je le fais souffrir mais je suis sure de ne plus l'aimer…

Je hais le faire souffrir.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


83988
b
Moi aussi !
1 personne a déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Est-ce que je suis vraiment faite pour ca? - ecrire un roman

image

J'ai découvert ce forum il y a peu et je voudrais que vous me répondiez franchement. Voilà, J'ai 17 ans et cela fait à peu près dix ans que j'écris (bon évidemment, à 7 ans et même à 12 ans d'ailleurs, ce n'était pas du Baudelaire loin de...Lire la suite

Difficulte relationnelle, copain tres sociable, amis... - amities et relations personnelles

image

Bonjour à tous, Je sais pas trop ce que ça va m'apporter d'écrire ce que je vais écrire, peut-être me libérer et essayer de comprendre pourquoi je réagis comme ça, avoir des avis aussi… Voilà je suis de nature assez réservée, fétarde...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages