Histoire vécue Amour - Couple > Usure du couple      (2408 témoignages)

Préc.

Suiv.

Ma femme ne sait plus où elle en est...

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 388 lectures | ratingStar_135724_1ratingStar_135724_2ratingStar_135724_3ratingStar_135724_4

Bonjour,

Je vis une situation assez particulière à mes yeux et j'aurais besoin de conseil pour me guider et m'aider à m'en sortir du mieux possible. Mon histoire est relativement longue à raconter et je remercie d'avance ceux qui vont prendre la peine de la lire.

Je suis avec la même fille depuis presque 5 ans et on habitait ensemble depuis 3.5 ans. Il y a 1.5 ans, on avait décidé qu'on voulait passer notre vie ensemble et on s'est marié l'an dernier. Ma femme a une vestibulite (une maladie du vagin qui crée des douleurs lors de la pénétration) et en décembre dernier, 6 mois après le mariage, on a décidé d'y aller avec l'opération pour régler le problème. On avait tenté d'autres solutions avant, mais le résultat n'était pas satisfaisant. 2 mois après l'opération, elle retourne voir son gynécologue qui lui dit que le problème n'est pas parfaitement résolu et qu'il va y avoir du travail à faire.

À ; partir de ce moment-là (fin février 2009) , tout a déboulé à une vitesse folle. Elle a commencé à avoir peur d'être en situation intime avec moi. Elle a commencé à sortir tout le temps avec ses amis. Au même moment, elle a commencé à remettre en question son idéal de vie. Au début, elle voulait avoir 4-5 enfants et rester à la maison pour les élever et ensuite elle a décidé qu'elle voulait travailler et peut-être avoir 1-2 enfants. J'avais aucun problème avec cela et on en avait discuté. Il y a un mois, elle a quitté la maison de manière assez soudaine. La veille, on était allé au cinéma et au restaurant et on avait eu une soirée assez arrosée et assez agréable coté sexuel.

Au début, elle m'a dit que c'était temporaire parce qu'elle avait besoin de temps pour réfléchir à sa situation et pour prendre de l'air. Elle m'appelait à chaque soir et me disait qu'elle m'aimait. On s'est revu 4 jours après et elle m'a même embrassé. Le lendemain, je la vois encore et je l'embrasse. Elle me dit d'arrêter, puis reviens me voir et le jeu continue comme cela pendant 4-5 minutes. Finalement, très fachée elle commence à pleurer et me dit que je la viole. On va ensuite prendre une marche main dans la main et on finit par prendre un verre ensemble, mais sans contact physique. Le lendemain, elle me dit qu'elle n'a plus du tout de désir pour moi. Étant blessé, je lui dis qu'on se donne 2-3 semaines de break pour réfléchir. Pendant ces semaines, elle m'écrit 2 fois pour me dire qu'elle pense toujours avoir pris la bonne décision en partant, mais que mon amitié lui manque. Elle me dit aussi que c'est vraiment sa vestibulite (maladie sexuelle) qui l'affecte parce que la douleur est associée à moi.

Vendredi dernier, je décide de la revoir et elle me dit qu'elle trouve qu'on s'en va nul part et qu'elle n'a pas envie d'essayer que ça fonctionne. Elle dit qu'elle était heureuse dans son quotidien avec moi et qu'on avait une complicité exemplaire, mais qu'elle s'est trop forcée sexuellement avec moi malgré la douleur. Elle dit aussi qu'elle est trop jeune (23ans) pour faire des efforts avec quelqu'un dans un couple. Elle me dit aussi qu'elle ne m'a jamais réellement désiré et qu'elle essayait juste de se convaincre qu'elle m'aimait. Elle dit que même avant le mariage, elle ne m'aimait plus. Elle me dit qu'elle ne pensait pas vraiment que le sexe était bon avec moi et qu'elle essayit juste de se convaincre que c'était bien.

Ce qui m'énerve dans tout cela, c'est que chaque fois que je lui pose une question pour comprendre et qu'elle n'a pas de réponse, elle me dit qu'elle essayait juste de se convaincre que c'était vrai. Chaque fois que je la vois, elle sors une nouvelle raison pour laquelle elle ne veut plus être avec moi. Des fois, c'est qu'elle est trop jeune pour avoir trouvé l'homme de sa vie. Des fois, c'est la douleur sexuelle et le fait qu'elle dit qu'elle va toujours associer la douleur à moi. D'autre fois, c'Est qu'elle dit que quand on aime quelqu'un on n'a pas besoin de faire d'effort dans le couple.

Je suis perdu et je ne sais pas quoi faire. Je suis faché contre elle, mais au plus profond de moi je l'aime. On n'est pas parfait, mais on va bien ensemble et on a les mêmes objectifs de vie…
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


135724
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Est-ce que je suis vraiment faite pour ca? - ecrire un roman

image

J'ai découvert ce forum il y a peu et je voudrais que vous me répondiez franchement. Voilà, J'ai 17 ans et cela fait à peu près dix ans que j'écris (bon évidemment, à 7 ans et même à 12 ans d'ailleurs, ce n'était pas du Baudelaire loin de...Lire la suite

Difficulte relationnelle, copain tres sociable, amis... - amities et relations personnelles

image

Bonjour à tous, Je sais pas trop ce que ça va m'apporter d'écrire ce que je vais écrire, peut-être me libérer et essayer de comprendre pourquoi je réagis comme ça, avoir des avis aussi… Voilà je suis de nature assez réservée, fétarde...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages