Histoire vécue Amour - Couple > Usure du couple      (2408 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mariée depuis 5ans, un enfant de 4 ans, j'ai l'impression d'être mère célibataire!

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 322 lectures | ratingStar_140255_1ratingStar_140255_2ratingStar_140255_3ratingStar_140255_4

Je connais mon mari depuis 13 ans, mariée depuis 5 ans, un enfant de 4ans. Et depuis 4 ans, j'ai l'impression d'être une mère célibataire, je gère tout ce qui concerne notre enfant (y compris financièrement parlant) et la majeur partie de ce qui concerne la maison. Pourtant je travaille aussi.

Sans rentrer dans les détails, le but n'étant pas de faire un réquisitoire contre mon mari, je crois être mariée à un grand adolescent. Et je n'ai plus envie de ça.

Plusieurs mises en garde, plusieurs discussions au cours desquelles je lui ai dit vouloir partir. A chaque fois ça se termine en pleurs : "laisse-nous une chance", culpabilité : "tu vas détruire une famille, tu vas faire ça à notre enfant ? " etc. Et moi pauvre gourde, pleine de cette culpabilité, je reste pendant qu'il fait ses 3 semaines d'efforts et basta.

Depuis plusieurs mois (voire années) il ne se passe pas un jour, une minute sans que je pense à partir. Mais quand je rentre le soir, alors que je m'étais promis de lui dire, et bien plus rien ne sort.

Pourtant j'ai commencé mes bagages, l'air de rien. D'ailleurs, il lui arrive de me poser des questions ou de me balancer "t'as qu'à divorcer", je devrais saisir la perche, mais tétanisée par la peur (de quoi, je me le demande… peut-être de le rendre triste, mais il l'est déjà…) , je ne dis rien.

Alors quoi ? Qu'est-ce qui cloche dans ma tête ?

Je sais exactement ce que je veux, je suis soutenue par ma mère, par mes amis… même ma belle-mère me comprend… et je suis infichue de bouger.

Mon corps n'en peux plus, je suis constamment malade. Il a été absent plusieurs mois et, miracle, pendant ce temps, je n'ai pas eu seul souci de santé… Il est revenu et paf, ça recommence.

Pourtant je suis convaincue que j''ai le droit d'être heureuse.

Convaincue aussi qu'on ne reste pas avec quelqu'un par pitié ou pour lui faire plaisir. Je n'ai pas non plus peur de vivre seule.

En fait, je crois que j'ai peur de lui faire de la peine. C'est vraiment stupide vu la situation qui le rend aussi malheureux que moi…

Tous les matins je pars au travail en me disant "ce soir je lui dis que je pars". Et tous les soirs, rien, les mots ne sortent pas. Je n'arrive pas à lui dire en face.

Vous, pour celles ou ceux qui sont partis, comment avez-vous fait ? Êtes-vous partis alors qu'il (elle) était là ? Avez-vous attendu qu'il (elle) ne soit pas là pour fuir ?

Je ne sais plus quoi faire, je songe même à partir quand il ne sera pas là, mais je trouve ça encore plus dur pour lui. Mais comme je n'arrive pas à partir devant lui…

Je dois sauver ma peau, je me détruit à petit feu. Je voudrais être heureuse et sereine, pour moi, pour mon enfant qui ne devrait pas subir mes sautes d'humeur dues au stress…

Et je devrais le laisser faire le deuil de notre union, pour que lui aussi puisse redémarrer autre chose…

Nous sommes deux à être malheureux, aujourdh'ui plus colocataires que mari et femme, nous nous croisons, nous ne nous parlons plus.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


140255
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Est-ce que je suis vraiment faite pour ca? - ecrire un roman

image

J'ai découvert ce forum il y a peu et je voudrais que vous me répondiez franchement. Voilà, J'ai 17 ans et cela fait à peu près dix ans que j'écris (bon évidemment, à 7 ans et même à 12 ans d'ailleurs, ce n'était pas du Baudelaire loin de...Lire la suite

Difficulte relationnelle, copain tres sociable, amis... - amities et relations personnelles

image

Bonjour à tous, Je sais pas trop ce que ça va m'apporter d'écrire ce que je vais écrire, peut-être me libérer et essayer de comprendre pourquoi je réagis comme ça, avoir des avis aussi… Voilà je suis de nature assez réservée, fétarde...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages