Histoire vécue Amour - Couple > Usure du couple      (2408 témoignages)

Préc.

Suiv.

moins d'amour, plus de disputes

Témoignage d'internaute trouvé sur vivelesrondes 23 ans
Mail  
| 891 lectures | ratingStar_464_1ratingStar_464_2ratingStar_464_3ratingStar_464_4

(…) Cela fait maintenant un peu plus d'un an que nous sommes ensemble et que nous vivons dans le même appartement et à l'heure qu'il est nous nous entendons plus vraiment bien…

Je précise que je suis au chômage depuis le mois de décembre et qu'il a été en maladie pendant 6 mois, donc nous avons été ensemble 24h sur 24h pendant plusieurs mois.

Je pars régulièrement plusieurs jours chez mes parents pour ne pas l'étouffer et puis pour voir mes copines vu que nous habitons dans un petit village ou je ne connais personne.

A présent le moindre point de vue différent, la moindre petite remarque de ma part peut se solder par une dispute (cris, pleurs, départ etc). Il y a quelques jours après une de ces grosses disputes nous avons pu discuter un peu et il m'a dit que "j'étais trop après lui".

Je m'occupe de tout ce qui est ménage, courses, linge pour me sentir moins coupable de ne pas travailler (je me sens moins redevable auprès de lui) et du coup forcément je me vois obligé de lui ressasser les mêmes remarques "tu peux mettre tes affaires au sale ? ", "Tu peux sortir la poubelle, le carton à recycler", "ne salis pas tout en mangeant". En gros, j'ai l'impression d'entendre ma mère parler à ma place 50 fois par jour et à force de répéter les mêmes choses je ne prend plus vraiment la peine d'être aimable pour le faire.

Donc ce cher homme me reproche de me comporter comme sa mère, de lui crier perpétuellement après pour des détails et d'agir comme un tyran dans la maison…

A votre avis comment changer cet état de fait ? Suis je la seule a devoir faire des efforts de ce côté là ? Est ce que je suis vraiment excessive ?

En dehors de ça, vu que n'avions pas eu de relations sexuelles depuis un mois environ et qu'il ne semblait pas s'inquiéter de la chose (depuis le début j'ai toujours eu l'impression qu'il n'était pas très porté sur la chose) je me suis permise de mettre le sujet sur le tapis…

Il m'a dit qu'il attendait de voir combien de temps je mettrais avant de faire le premier pas… Gloups ! En gros il me reproche de ne jamais prendre l'initiative de nos rapport, il n'est jamais "surpris".

Nous sommes donc partis d'un malentendu, moi ne voulant pas le brusquer à ce sujet (il a du mal à parler, il est très "intérieur" dirons-nous) … et lui ayant l'impression que je n'avais absolument aucune envie a son sujet…

(…) Comment faire pour mettre un peu de piment ? J'ai l'impression que rien de particulier ne l'excite, ni lingerie, ni lieu moins commun que le lit… En gros mon copain a une carapace épaisse comme un mur et je ne vois pas comment résoudre ce problème, ma vie sexuelle était nettement moins compliquée avec mon ex et du coup, n'ayant pas beaucoup eu d'amant depuis, je suis peut être trop habituée à une certaine manière de fonctionner…

(…) Vu que ça ne marchait pas trop fort et que je suis une ancienne "très jalouse" je me suis mise à retrouver certaines mauvaises habitudes : lecture de ses messages privées sur un forum ou nous sommes inscrits, écrémage de l'historique en revenant de chez mes parents et le tout dans son dos bien sûr…

Evidemment il a compris mon petit manège et l'a très mal pris, ne m'ayant pas connu à mon époque "très jalouse" il ne pensait pas que j'étais le genre de fille à faire ce genre de chose (ah bon, il faut un genre particulier pour les conneries ? ) et a supprimé l'historique (dans lequel d'ailleurs je n'avais jamais rien trouvé de palpitant) et surveille si j'ai regardé ses messages privés…

En gros je me retrouve dans la position d'une gamine ayant été prise la main dans le sac et il a beaucoup moins confiance en moi…

De mon côté, ayant visiblement très envie de me prendre la tête, comme vous pouvez l'observer je peux pas m'empêcher de me demander si il ne me cache pas quelque chose d'où sa réaction radicale sur le sujet.

(…).

En dehors de ça je l'aime et je pense qu'il m'aime aussi, nous avons 8 ans de différence d'âge et il me trouve parfois excessive dans mes réactions, un peu trop puérile mais il m'accepte globalement avec mes nombreux défauts et je fais de même la plupart du temps mais j'aimerai savoir comment vous avez réagi quand vos relations connaissaient des "bas" de ce genre ?

Est-ce que la seule solution envisageable est une séparation ? Est-ce que la "machine" pourrait repartir d'une façon ou d'une autre ? Est-ce que nous ne sommes pas en train d'accumuler trop de rancoeur l'un avec l'autre a force de nous disputer et de ne pas règler les problèmes provoquant ces disputes ?

Bref comment on peut gérer les passages de grosses tensions ? De "moins d'amour, beaucoup trop de disputes" ?
  Lire la suite de la discussion sur vivelesrondes.com


464
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Est-ce que je suis vraiment faite pour ca? - ecrire un roman

image

J'ai découvert ce forum il y a peu et je voudrais que vous me répondiez franchement. Voilà, J'ai 17 ans et cela fait à peu près dix ans que j'écris (bon évidemment, à 7 ans et même à 12 ans d'ailleurs, ce n'était pas du Baudelaire loin de...Lire la suite

Difficulte relationnelle, copain tres sociable, amis... - amities et relations personnelles

image

Bonjour à tous, Je sais pas trop ce que ça va m'apporter d'écrire ce que je vais écrire, peut-être me libérer et essayer de comprendre pourquoi je réagis comme ça, avoir des avis aussi… Voilà je suis de nature assez réservée, fétarde...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages