Histoire vécue Amour - Couple > Usure du couple      (2408 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mon mari critique tout ce que je fais

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 15/09/10 | Mis en ligne le 13/02/12
Mail  
| 212 lectures | ratingStar_227135_1ratingStar_227135_2ratingStar_227135_3ratingStar_227135_4
J?aimerais avoir votre avis sur ma situation de couple. Je ne supporte plus le comportement de mon mari à mon égard. Il est méprisant, souvent méchant, menaçant (en paroles) et ne fait preuve d?aucun respect pour moi. Nous sommes mariés depuis 10 ans et nous avons deux enfants. Méprisant puisqu?il se permet de critiquer tout ce que j?aime. Que ce soit mes goûts en matière de musique, d?émissions de télé ou de livres, tout est sujet à critique. La musique que j?écoute c?est de la merde. Les émissions de télé que je regarde (enfin, que j?aimerai regarder, je n?ai pas le loisir de le faire sinon j?ai droit à un déchaînement de sarcasmes, voire d?insultes) sont pour les cons. Quant aux livres, mes choix sont dictés par le ramdam médiatique fait autour d?eux. Ce qui fait que chaque soir, il ne s?occupe pas de ce que je souhaiterais regarder à la télé pour me détendre après une journée de travail et des tâches ménagères dont je me suis occupé ensuite, et m?impose ses choix en matière de films. C?est la même chose pour la musique. Dans la voiture, mes cd sont interdits, on ne passe que les siens (en boucle et très fort, surtout si je les déteste)? J?ai bien essayé de lui imposer mes cd, mais après deux minutes, il commence à souffler, puis à baisser le son, pour ensuite devenir franchement désagréable. Par contre, si je fais la même chose, il se permet également de faire la gueule? A la maison, je me tape tout le boulot aussi. Les courses (même si il m?accompagne parfois, mais à moi le casse-tête du menu de la semaine), les papiers administratifs, le ménage, le linge, le jardin, les enfants? pendant que lui joue sur son pc. Vous allez me dire qu?il ne faut pas que je me laisse faire, mais vous voyez, ça fait 10 ans que je me bats contre un mur d?indifférence. Je pense tout simplement que pour lui les tâches ménagères sont exclusivement féminines, et que lui peut se la couler douce pendant que je m?active. Et le plus beau dans tout ça ? la cerise sur le gâteau ? il ne travaille pas !!!!! il est au chômage, ne touche plus aucune indemnité des assedic. Nous vivons sur mon salaire uniquement. De temps en temps, une agence d?intérim l?appelle. Il doit donc aller travailler, ce qui le met de fort mauvaise humeur (horreur, être obligé de se lever, comme tous ces moutons?). Après seulement quelques jours, il trouve généralement une excuse pour laisser tomber : trop de km à faire, horaires changés par rapport à ceux annoncés par l Dans quelques jours, il devra travailler de nuit, et bien il envisage déjà d?arrêter (je suis persuadée qu?il ne supporte pas l?idée que je puisse regarder ce que je veux à la télé quand il ne sera pas là). Bien entendu, je n?ai pas mon mot à dire, et si j?émets des inquiétudes, il m?envoie ballader en me disant que je n?en ai qu?après le pognon et que je me fous complètement des conditions dans lesquelles il travaille. Eh oui, travaillant dans l?administratif, moi je ne suis pas fatiguée le soir?puisque je ne fais rien de la journée? Je tente toutefois de garder le cap, et de ne rien montrer de mon ras-le-bol grandissant quand je suis avec les enfants. J?essaye d?être disponible pour eux, souriante et de leur garantir une vie familiale stable. Mais c?est parfois difficile de garder son calme quand des remarques désobligeantes sont lancées sur la piètre qualité des repas, le bordel qui traîne partout (mais lui ne se mettra jamais devant les fourneaux ni ne rangera quoi que ce soit). Alors bien sur, je me détache de lui. Je deviens indifférente. Et il en profite pour m?attaquer sur la question épineuse des rapports intimes. J?avoue de plus en avoir envie du tout. Et il ne comprend pas que son comportement au quotidien joue probablement sur ma libido en chute libre? il ne se remet pas en question. Jamais. Il ne veut jamais venir se promener avec les enfants et moi, visiter ma famille n?est pas pour lui non plus (alors que je dois aller voir sa maman régulièrement). Il voit ses copains régulièrement. Il va au cinéma avec eux. Par contre, si je sors un soir (pour réunions de parents d?élèves par exemple) j?ai droit à la gueule si je rentre tard? A me relire, je trouve cette situation invivable, et je ne comprends pas moi-même pourquoi je reste? Je n?ose plus ouvrir la bouche puisqu?il retourne systématiquement la situation à son avantage. Je me trouve pathétique à accepter tout ça, de ne pas oser faire front avec plus de force? Merci de m?avoir lue. Ca fait du bien de déballer ce qu?on a sur le c?ur.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


227135
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Est-ce que je suis vraiment faite pour ca? - ecrire un roman

image

J'ai découvert ce forum il y a peu et je voudrais que vous me répondiez franchement. Voilà, J'ai 17 ans et cela fait à peu près dix ans que j'écris (bon évidemment, à 7 ans et même à 12 ans d'ailleurs, ce n'était pas du Baudelaire loin de...Lire la suite

Difficulte relationnelle, copain tres sociable, amis... - amities et relations personnelles

image

Bonjour à tous, Je sais pas trop ce que ça va m'apporter d'écrire ce que je vais écrire, peut-être me libérer et essayer de comprendre pourquoi je réagis comme ça, avoir des avis aussi… Voilà je suis de nature assez réservée, fétarde...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages