Histoire vécue Amour - Couple > Usure du couple      (2408 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mon mari ne ressent pas le besoin de faire l'amour

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 1789 lectures | ratingStar_61232_1ratingStar_61232_2ratingStar_61232_3ratingStar_61232_4

J'ai rencontré mon mari à Paris et Christophe quelques jours auparavent.Je faisais mes études quand je les ai rencontré.Je suis tombée amoureuse de mon futur mari, Matthias et pour Christophe, j'ai été attirée pas lui.

J'ai correspondais avec les deux, mais c'est Matthias qui me rendait visite (à l'epoque j'avais 20 ans). J'ai fais pour la première fois l'amour et Matthias était un amant chaleureux, passionné… L'ilyle a durait 3 ans.On a fait l'amour comme des fous ! Je crois qu'il a révéillé un ours et il m'était difficile de pensais qu'il pouvait être autrement.Pendent ce temps j'ai revu Christophe juste une fois, mais ne ne c'est rien passé entre nous.

Mon rêve à moi, c'etait me marier, d'avoir 4 enfants…

Mon premier enfant j'ai eu à 24ans. Matthias faisait une mini dépression et je voulais lui donner un sens à la vie.Les premiers mois de grossesse il me harcelait pour que j'avorte parce qu'en Suisse c'était une pratique courrante, mais pas chez nous. Je suis, ou plus tôt à cet âge là j'ai été croyante et j'y me suis accrochée à ce bébé. Après ce delais de trois mois Matthias s'est fait à l'idée et a retrouvé le sourire, envie de vivre et de construire quelque chose. Il est reparti pour la Suisse tout préparer pour notre venue.Pendant ma grossesse et les pemiers mois de notre fille je faisais des études, mais us fois terminé nous sommes partis pour la Suisse.Matthias était très heureux comme papa, adorait sa fille et il m'aimait… Nous voulions attendre avec le mariage car je voulais essayais la vie en Suisse. Pendant les premiers mois j'ai été très seule et j'ai beaucoup pleuré. J'ai dû apprendre l'allemand, mais les gens parlent suisse-allemand ! Je me suis retrouvée seule avec ma fille, sans famille ni amis mais j'avais Matthias et notre fille Anna et ça me rendais heureuse.après 9 mois nous nous sommes mariés. Nous étions très heureux. Mon mari travaillait, moi, j'élevais notre fille et puis on a déménagé, pas très loin, 100m plus loin.Mon mari a toujours incisté pour que je prenne la pilule ce que j'ai fait mais longtement notre vie sexuelle se dégradait, mais je me disais qu'avec le temps c'est normal, non ? Plus le temps passait moins on faisit l'amour et je trouvais inutile de continuer la pilule, et puis notre deuxième fille Solène est venue au monde.Le même chemin que pour le premier.Entre temps j'ai rencontré des gens, je me suis lié amitié avec certains.Ensuite j'ai fait une école d'enseignant, j'ai appris à conduire… Je faisais tout pour remplir le temps et ne pas penser à ma vie sexuelle qui se dégradait à une vitesse d'éclair. Mon mari travaillait de plus en plus, sortait souvent avec ses amis ce qui m'arrangeait car cela évitait les disputes.Je voulais des câlins, être aimer par mon mari, mais il disait q'il était FATIGUE.Puis, notre situation financière s'améliorait, de nouveau déménagés, 100m plus loin, je commençais à donner des cours de français, j'ai rencontré beaucoup de monde, je sortais.MAIS le problème était toujours là ! Puis on a consulté un spécialiste. Après une année la sexoloque ne voulait plus continuer, il n'y avait pas d'amélioration mais l'abscence totale de sex ! Comme elle a dit : le cas déséspéré. Puis de nouveau enceinte, par miracle, j'ai avorté sous la pression de Matthias. Après cela, je n'avais plus la force à me battre pour sauver notre mariage, je me suis repliée sur moi-même…

Comme enfant, j'ai été placé dans une famille d'accueil qui ont eu 3 enfants adultes et qui ont voulu donner un foyer à d'autres enfants (6). Je n'ai jamais connu mes parents biologiques.Ma mère (de substition) m'a battu, exerçait aussi un harcelement psychologique ce qui m'a vallu des longues séances avec une psychologue. Mon père, était un père formidable ! Il nous a aimé comme ses propres enfants. Aujourd'hui il est mort (maladie d'Alzheimer). A 20 ans je suis partie de chez moi, car je ne supportais plus les tortures de ma mère.

J'ai dû me reconstruire, m'accépter et vaincre cette angoisse permanente d'être rejetée, inférieure aux autres. Mon mari m'a beaucoup aidé et soutenu dans cet épreuve et je lui suis reconnaissante pour ça.J'ai mis du temps à pardonner à ma mère et aujourd'hui nous avons des rélations normales mère-fille.

Revenons à mon couple.

Après l'avortement, tristesse et désarroi je suis de nouveau tombée enceinte (le mois d'après) et j'ai fait une fausse couche !!! Là, j'ai touché le fond…

Les mois qui ont suivi, ont été très durs pour moi, mais j'ai fait tout pour préserver mes enfants mais les disputes étaient très fréquentes. Puis, un soir, assise toute seule à la maison, j'ai fait une folie, j'ai appelé Christophe !!! Nous avons longtemps parlé et ça commençait : des appels, sex au téléphone.Plus ça évoluait, lus on avait envie se revoir. Ce que j'ai fait.On allant à Paris j'ais pris à billet pour Bruxelles ! Des moment inubliables ! On s'est toujours protégés ! Je suis rentrée heureuse et je ne demandais plus mon mari me faire l'amour ce qu'il arrangeait, il était calme.Un petit ombre sur le tableau : je suis tombé amoureuse de Christophe ! Il sait charmer les femmes…

Prometait une vie commune pleine d'amour… j'y ai cru, naïve.Et puis, il a fait marche arrière, parce qu'il ne voulait pas détruire une famille ! Un échec. Des mois pour l'oublier, me réveiller.ça y est, c'était fait.$

Je me suis de nouveau concentrée sur mon mari, mais il n'était pas ravi ! Il se sentait déjà tranquille et là, la même chanson ! Fais-moi l'amour stp !!! Il commençait à me dire de me trouver un amant pour me satisfaire pour qu'il puisse vivre en paix ! (Quelle ironie, j'en avais un ! ) Alors âlo Christophe ? C'est moi.Repartie l'histoire, mais cette fois-ci je me suis juré de ne pas retomber amoureuse de lui, juste le sex et ça a marché jusq'au jour ou on a fait l'amour sans protection et je suis tombée enceinte… La suite vous connaissez.

Pourquoi je n'ai pas quité mon mari ? Tout bêtement parce que je l'aime. On se comprends très bien. Le seul problème qu'on… est celui du lit ! Que faire ? Je ne veux pas divorcer ni me séparer (peut-être egoïste de ma part). Je veux préserver l'unité familiale pour mes enfants, pour q'ils puissent grandir en famille, avoir une stabilité ce qui est rare de nos jours.

Avec mon mari je me sens très bien, on est bien ensemble, on se comprend. Mais il ne ressent pas le besoin de faire l'amour, que faire ? Vivre sans sex jusqu'à la fin de ma vie, ou continuer à voir Christophe de temps en temps ? Lui dire la vérité ne rendra personne heureux et détruira la vie de six personnes. J'ai fait une bêtisse et j'aimerais éviter d'en faire une autre.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


61232
b
Moi aussi !
2 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Est-ce que je suis vraiment faite pour ca? - ecrire un roman

image

J'ai découvert ce forum il y a peu et je voudrais que vous me répondiez franchement. Voilà, J'ai 17 ans et cela fait à peu près dix ans que j'écris (bon évidemment, à 7 ans et même à 12 ans d'ailleurs, ce n'était pas du Baudelaire loin de...Lire la suite

Difficulte relationnelle, copain tres sociable, amis... - amities et relations personnelles

image

Bonjour à tous, Je sais pas trop ce que ça va m'apporter d'écrire ce que je vais écrire, peut-être me libérer et essayer de comprendre pourquoi je réagis comme ça, avoir des avis aussi… Voilà je suis de nature assez réservée, fétarde...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages