Histoire vécue Amour - Couple > Usure du couple      (2408 témoignages)

Préc.

Suiv.

Nous n'avons plus de vie de couple

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 144 lectures | ratingStar_228084_1ratingStar_228084_2ratingStar_228084_3ratingStar_228084_4
JE FAIS FACE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Nous dirons que je ne suis pas aussi affectée que j'aurais pu le croire mais que quelque part je me sens comme en posiition de superiorité, si tant est qu'il puisse y avoir un dominant dans cette hsitoire... Je ne sais si je l'ai déjà dit, mais si j'avais été sa place même si ce ne sont que des coneries - en effet - je ne la ramènerai pas mais me sentirait plutôt lamentable malgré tout !!!! J'aurai l'impression qu'après avoir retrouvé un semblant de vie normale avec quelqu'un qui m'aurait affirmé son amour, j'aurai tout fait foirer - avec mes coneries justement - et que je ne saurais pas comment faire pour m'amender MOI !!!! Aujourd'hui, moi je n'ai rien à me reprocher, lui si.... Après ma souffrance, voilà que je regarde cà de l'extérieur, je ne souffre plus comme avant, sans savoir pourquoi et cela me fait bizarre ! Le soir, nous mangeons ma fille et moi, il rentre vers les 21 h de son boulot et se retrouve seul à la salle à manger devant sa télé et son pc, moi dans notre chambre et ma fille dans la sienne : silence radio.... Maintenant de deux choses l'une ou ca l'arrange ou ca le déstabilise tout de même, à vrai dire je ne sais pas mais quelle importance !!! Hier matin , je me disais que j'allais lui parler et me suis ravisée en me disant que dans ce cas, j'allais encore douter de lui, m'imaginer des choses, souffrir au besoin ; j'ai renoncé. J'attends les dates du prochain concours qui ne devraient pas tarder à tomber, je m'éclate dans mon boulot, ca me permet de voir du monde, des gens intéressants et de relativiser cette situation, non pas que je la tolère mais je la supporte mieux.... En prenant de la hauteur, dans notre histoire, celui qui va le plus souffrir en fait, ce sera lui, quand après s'être inventé un autre moi devra s'inventer une vie de famille perdue, à moins qu'une plante du net n'ait succombé à s on charme, qui sait ? Non en réalité, personne ne pourrait se satisfaire de la vie que j'ai eue, tu vois je parle déjà au passé ; on apprécie surement quelqu'un quand on ne l'a plus : l'absence c'est comme ca que ca s'appelle non ?
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


228084
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Est-ce que je suis vraiment faite pour ca? - ecrire un roman

image

J'ai découvert ce forum il y a peu et je voudrais que vous me répondiez franchement. Voilà, J'ai 17 ans et cela fait à peu près dix ans que j'écris (bon évidemment, à 7 ans et même à 12 ans d'ailleurs, ce n'était pas du Baudelaire loin de...Lire la suite

Difficulte relationnelle, copain tres sociable, amis... - amities et relations personnelles

image

Bonjour à tous, Je sais pas trop ce que ça va m'apporter d'écrire ce que je vais écrire, peut-être me libérer et essayer de comprendre pourquoi je réagis comme ça, avoir des avis aussi… Voilà je suis de nature assez réservée, fétarde...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages