Histoire vécue Amour - Couple > Usure du couple      (2408 témoignages)

Préc.

Suiv.

Nous nous disputons régulièrement

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 331 lectures | ratingStar_77806_1ratingStar_77806_2ratingStar_77806_3ratingStar_77806_4

Je vous résume : en couple installé depuis 2 ans notre vie sentimentale est devenue plutôt houleuse… je suis perdu…

Comme toutes les histoires d'amour, nous avons commencé par une belle idylle…

Notre relation était même plutot sous un bonne étoile tant la vie nous laissait tendre à penser que quue chose voulait vraiment nous voir ensemble ! … nous avons eu un bol monstrueux en trouvant un appartement de rêve, un de ces "bon plan" comme on en trouve rarement… bref au bout du 3ème mois je décide de l'inviter à emménager avec moi… et elle accepte bien sur.

A partir de là les petit tracas de la vie on commencé a pointer le bout de leur nez… rie d'insurmontable bien sur mais elle apparment pas armée pour. Elle commence par démissionner, se retrouve au chomage, le vit mal et commence une dépression… très vite le travail lui "ressourit" mais nan ça ne va pas mieux… ça s'aggrave et le spectre de l'anorexie apparait à son tour. De là tout à commencer à basculer réellement.

L'anorexie n'est pas une maladie facile à gérer au sein du couple et après maintes et maintes tentative de prise en charge, un petit passage par l'hopital devient obligatoire. Mais pendant ce temps là le peu d'énergie qu'elle avait était quasiment destiné à son travail.

J'ai toujours fait en sorte de prendre sur moi, d'être présent, d'essayer de comprendre mais il est clair que notre relation à commencé à prendre un sacré coup à ce moment là.

Ensuite tout ça s'est tassé progressivement et l'anorexie s'en est repartie. (mais la depression non je pense).

Malgrè un "retour à la normal" niveau alimentation, mon amie a énormément changé et je ne parle pas de physique !

Elle laisse la sensation de n'avoir aucun centre d'interet particulier, son côté "épicurien" qui était là au début et qui me plaisait tant à disparu, a toujours plus ou moins "la tête à l'envers" mais prétexte toujours un coup de fatigue passager, essaye d'échapper au "relation sociale" dont moi j'ai quand même envie de vivre car j'en ai besoin pour m'épanouir (et je ne parle pas d'orgie en bar ou boite, je parle de diner chez les amis etc .).

Elle n'est pas chiante dans le sens ou ça pourrait être pire… elle m'encourage à sortir quand même. À ne pas m'enfermer car elle n'a pas se besoin "d'avoir des amis"… bref je fini dans 80% des cas à faire les choses seul… ok j'ai "son accord" mais c'est frustrant.

Bilan le week end elle est plutôt "galleries commerciales" ou moi je suis plus "café chez des amis".

Depuis le début j'ai la sensation qu'elle n'est jamais satisfaite du bonheur qui est devant elle et qu'elle court desespérement pour voir ailleur si l'herbe est plus verte…

Dernier exemple… elle vient de signer pour un job à 300 km de chez nous !

OK c'est une réelle opportunité mais là ou je suis amer c'est que ce choix de vivre une carrière est si soudain ! Bilan elle prend appartement su place pour la semaine et aujourd'hui après ces 2 années ou j'ai du prendre sur moi, m'effacer devant la maladie je me retrouve, ou du moins j'ai la sensation de me retrouver, sur le bord de la route un peu abandonné.

Son choix est d'autant plus kamikaze que le soleil ne brille déjà plus au dessus de notre amour depuis quelques temps déjà… moi j'ai (et elle me le confirme elle même) toujours tout fait et sacrifié pour elle et donc pour nous. Refusant de penser à certaines "évolution" ou "chemin à prendre" car j'estimais quant on vit à deux on ne peux pas prendre les même décisions que quand on vit seul…

En même temps je n'ai pas envie d'être un frein à son épanouissment donc je suis bien obligé d'accepter.

Mais combien de temps cela va t il durer… ?

J'ai déjà l'impression que l'on fait chacun les choses de notre côté dans notre couple maintenant la semaine on va vivre chacun de notre côté. Elle ne s'embarasse même pas de savoir comment moi je vais vivre les choses…

Elle ne comprend pas que nos amis (à l'entendre les miens du moins… mais vu que se son côté elle a perdu quasiment tous les siens) s'inquiète pour " nous" et au delà de ça pour elle car même si ils ne sont pas aussi proche que je le souhaiterais il sont au courant des problèmes de santé dont elle a souffert…

Ce matin a été une enguelade de plus car elle m'a dit qu'elle était un peu triste quand même de quitter ses anciens collègues pour de nouveau… alors que quant elle parle de son nouveau job et nouvelle vie avec moi et dans notre entourage c'est le côté working girl, forte, "qui n'en veu" qui ressort… j'ai donc eu encore une fois l'impression par cette maladresse qu'elle prenait son taff et les relations de collègue plus à coeur que nos relations à nous… si elle devait e attristée c'est de ne plus me voir pendaqnt 5 jours par semaine après 2 ans… !!! C'est moi qui pense comme un con ou quoi ?

Bref lui expliquant que j'étais mal de la voir comme ça pour son boulot là ou elle ne fait pas "leffort" d'être comme ça à la maison elle a préféré partir travailler sans rien dire me laissant avec encore une foi un gout amer dans la bouche !
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


77806
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Est-ce que je suis vraiment faite pour ca? - ecrire un roman

image

J'ai découvert ce forum il y a peu et je voudrais que vous me répondiez franchement. Voilà, J'ai 17 ans et cela fait à peu près dix ans que j'écris (bon évidemment, à 7 ans et même à 12 ans d'ailleurs, ce n'était pas du Baudelaire loin de...Lire la suite

Difficulte relationnelle, copain tres sociable, amis... - amities et relations personnelles

image

Bonjour à tous, Je sais pas trop ce que ça va m'apporter d'écrire ce que je vais écrire, peut-être me libérer et essayer de comprendre pourquoi je réagis comme ça, avoir des avis aussi… Voilà je suis de nature assez réservée, fétarde...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages