Histoire vécue Amour - Couple > Usure du couple      (2408 témoignages)

Préc.

Suiv.

poèmes sur l'amour...

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 1514 lectures | ratingStar_24186_1ratingStar_24186_2ratingStar_24186_3ratingStar_24186_4

… j'ai ecrit quelques poémes et je tiens à vous les faire partager.

Je m'excuse par avance de la maladresse de l'écriture, des fautes d'orthographe et de la répétition de certaines rimes.

Vos impressions ?

Merci.

KLM.

POUR TOI.

--------

Pour toi je ferais n'importe quoi.

J'te décrocherai la lune.

Je franchirai les plus hautes dunes.

Je traverserai des océans.

Pour te ramener des diamants.

J'irais jusqu'aux étoiles.

Là haut vers l'infini.

Voir des bateaux à voiles.

Qui voguent toute la nuit.

Je te construirai des palais.

Au milieu des forets.

Je ferai le tour de la terre.

Je me perdrai dans les déserts.

Oui, pour toi je ferai n'importe quoi.

Meme rester prés de toi.

INVISIBLE.

---------

Ah comme j'aimerai connaitre.

Le frolement de ton amour qui.

Retournerai mon coeur.

Ah comme j'aimerai connaitre.

Le plaisir de te voir me regarder.

Ah comme j'aimerai connaitre.

Le bonheur d'être apprécié de toi.

Ah comme j'aimerai…

Mais tu ne me vois pas.

REVELATION.

----------

L'amour est moche.

Car il m'embroche.

Le coeur, et puis l'accroche.

Je ne sais où…

Peut-être à un clou.

Jetté au fond d'un trou.

L'amour est moche.

Un jour quelqu'un m'a dit.

Qu'il n'en était pas ainsi.

Qu'à l'amour faut lui dire merci.

On me dit tout on me dit rien.

Si j'avais su j'aurais mis fin.

A ma souffrance à mon chagrin.

L'amour c'est beau, l'amour ça vit.

Ça rend heureux, ça rajenit…

Et pour finir ce que j'en dit.

C'est que l'amour n'est pas moche.

C'est à la vie qu'il nous raccroche.

--------

Noir est la mer.

Noir est le ciel.

Le jour est las.

La vie s'en va.

--------

La femme est la plus belle.

Chose qui existe.

Car elle donne la vie.

Sans la reprendre.

--------

J'aime les femmes.

Pas une, toutes !

C'est quoi mon problème ?

Pas une ne m'aime.

--------

RIMES MIROIR.

Une femme.

Diaphane.

Diablement belle.

Eternelle.

Etourdie.

Par la vie.

Par l'amour.

Toujours.

Toute entière.

Source de lumière.

Souriante.

Emouvante.

Emerite.

Insolite.

Insolante.

Ravissante.

Rarrissime.

Bellissime.

Beliqueuse.

Malgré elle, mais heureuse.

Maltraitée mais combative.

Inventive.

Involontairement tentante.

Rayonnante.

Raisonnable.

Beauté indéchiffrable.

Bonté d'ame.

Une femme.

MON TOIT.

--------

Dans tes bras je me love.

C'est toi qui es mon toit.

Des foudres à milles lieux tu renvoies.

Ton coeur est pour moi une alcove.

Ta chaleur, ta candeur.

Le contact de ta peau.

Ton sourire si beau.

Font que prés de toi rien n'est malheur.

Toi tu es mon toit.

AMOUR.

-----

Une rose au parfum invisible.

Un sourire dans un coeur.

Un bonheur indicible.

Une rencontre par erreur.

Des regards silencieux.

Un frolement délicieux.

Sans un mot, sans un bruit.

Etre deux pour la vie.

Bel ange indécis.

Qui me hante la nuit.

Qui me hante le jour.

Ce miracle c'est l'amour.

CROYANCES ASSASSINES.

--------------------

Tueurs proclamés.

Au nom d'un Dieu.

Prophétes aveuglés.

Aux discours dangereux.

Qui sont ces hommes qui se veulent superieurs ?

Des divines paroles se croient les transmetteurs ?

Des chars comme seul étoile.

Des bombes comme seul éspoir.

Folie des hommes qui se haissent.

Et en passant les femmes salissent.

Sans trop savoir pourquoi, et si,

Disent-ils : c'est écrit !

COULEURS D AMOUR.

----------------

Amour rouge.

Quand tu bouges.

Amour orange.

Ça change.

Amour jaune.

Qui détonne.

Amour vert.

Dans ton ame se perd.

Amour bleu.

Dans tes yeux.

Amour indigo.

Tout en toi est beau.

Amour violet.

Vient de tes baisers.

UN arc-en-ciel de bonheur.

C'est comme ça que je t'aime : de toutes les couleurs.

-------

Ange déchu,

Par des amours décus.

Fauché en plein vol.

Par la vie folle.

Une larme qui coule.

Perdu dans la foule.

Tu restes seul.

-------

Ils sont pareils mais différents.

Ils s'en foutent du regard des gens.

Ils s'aiment c'est tout.

Entre eux c'est l'amour fou.

Deux étres qui s'aiment c'est beau.

Ils se comprennent sans dire un mot.

Meme si certains disent : c'est pas naturel.

Pour eux ce sera éternel.

COLERE 1.

--------

Homme,

Tu te crois le plus fort, le plus beau, le plus grand.

Mais par rapport à elle tu n'est qu'insignifiant.

Tu la méprise tu l'ignore,

Mais ce qu'elle mérite c'est qu'on l'adore.

Homme,

Sache admirer le combat.

De celle sans qui tu ne serais pas là.

Elle se débat, elle se démene,

Vraiment elle se donne de la peine.

Pour arriver à ce que toi.

Tu obtient sans lever le doigt.

Je ne te demande pas de la pitié.

Mais daigne la reconnaitre et l'écouter.

Et par dessus tout aime la,

Car c'est ton plus cadeau ici bas.

ESPOIR.

------

Un clown triste qui se débat.

Une vie terne et sans éclat.

A quoi bon vivre sans amour.

Et dans la peine être toujours.

Tu restes là à attendre la mort.

Sans grand éspour ton coeur se tord.

Et puis un jour elle te sourit.

Ton existence s'épanouit.

Tu n'y croyais vraiment plus.

Mais l'amour devient ton salut.

Ton idéal, ta direction.

De vivre il en est ta raison.

Et tu prie pour que dure toujours.

Cet exaltant réve en plein jour.

RENCONTRE.

---------

Aujourd'hui je t'ai vue.

Hier tu m'es apparue.

Ton visage dans mon esprit s'est gravé.

Ton sourire dans mon coeur à jamais.

A ce moment là on était trois.

Mais je ne voyais que toi.

Si seulement tu pouvais m'aimer.

Comme moi je t'aime, mais.

Je sais malheureusement que ça ne se peut.

Car je n'ai surement pas de valeur à tes yeux.

TENDRE VISION.

-------------

Quand je regarde tes yeux.

Je vois un soleil qui se couche.

Me parviennent de ta bouche.

Des mots doux, sucrés et délicieux.

Dans un sursaut mon coeur.

Se remplit d'allégresse.

Vidant ainsi le malheur.

Le dépit, la tristesse.

Pour notre commun plaisir.

Nous sommes là tous les deux.

Unis par le désir.

Et pour toujours heureux.

PENSEE.

------

La vie c'est beau.

Du moins jusqu'au reveil.

Avant de vivre pour aimer,

Il faut aimer vivre.

Une femme est comme une rose,

Piquante et douce à la fois.

Une fois les yeux fermés,

On se rend compte de la beauté.

Dans une année il devrait y avoir environ.

365 journées de la femme.

FEMME.

-----

Tes yeux marrons.

Sément la pamoison.

Tes yeux bleus.

Sont merveilleux.

Tes yeux verts.

Me sont si chers.

Ta peau fragile.

Ton visage gracile.

Femme, est-ce la peine de te le dire ?

Ta beauté me met en émoi,

Mais aussi vers toi,

Ta force d'esprit m'attire.

PRISSONIER.

----------

Tant de beauté autour de moi.

Mais dans une cage enfermé me voila.

Je ne peux qu'admirer.

Sans avoir le plaisir d'approcher.

Mais point de cage il n'y a.

C'est dans ma tete qu'est tout cela.

C'est pour me cacher la vérité.

Parce que personne ne peut m'aimer.

UN ANGE.

-------

Quand je te vois.

Mon coeur s'évanouit.

Il trouve inoui.

Que ce soit toi.

Que c'est étrange me direz vous.

Non pas vraiment aprés tout.

Les anges qui ne sont pas fous.

Descendent rarement parmi nous.

UNE VIE AVEC TOI.

----------------

Nuit de caprices.

Nuit de délices.

A tes cotés.

J'aimerais la passer.

Jour de bohéme.

Jour où je t'aime.

Etre avec toi.

N'a pas d'égal pour moi.

Tu es ma nuit, mon jour.

Mon soleil, ma lune pour toujours.

SIMPLEMENT ELLE.

---------------

Une beauté sans éclat.

Un amour triste et las.

Une muse sans artiste.

Un abandon autiste.

Vraiment voila.

Tout ce que tu n'es pas.

Une beauté éclatante.

Une amour bien vivante.

Une inspiration par ton ame.

La tolérance faite femme.

Tu es tout ça.

Et je t'aime pour toi.

QUAND JE SAIS.

-------------

Quand je sais que tu ne m'aimes pas.

Mon coeur se brise en mille morceaux.

Et regrette le tien si beau.

Quand je sais que tu ne m'aimes pas.

Mon ame sans avenir peut s'envoler.

Et à la tienne veut s'accoler.

Quand je sais que tu ne m'aimes pas.

Ma vie désire que la mort vienne.

Triste de ne pouvoir se lier à la tienne.

Quand je sais que tu ne m'aimes pas.

Toi tu sais que je n'existe pas.

AMOUR LAS.

---------

Je te regarde tous les jours.

Tu ne me vois jamais.

De toi je me souviens toujours.

Tu m'as déja oublié.

Pourquoi quand je vois tes yeux,

Ta bouche, tes cheveux.

Je me sens malheureux ?

J'aimerais tant.

Te le dire en souriant.

Mais je suis las, sans être là.

MIRACLE.

-------

Un regard qui s'égare.

Et dans tes yeux se perd.

Alors la magie opére.

Mais il est trop tard.

Depuis longtemps déja.

Ton coeur s'est figé.

Te laissant seul, à pleurer,

Desesperé tu restes là.

Seul un miracle réel.

Pourra te delivrer.

De ce qui t'empeches d'aimer.

Et ce miracle, c'est Elles.

TENDRESSE.

---------

Un nuage de bonheur court dans ta chevelure.

Quand le vent espiegle bouge cette voilure.

Mille trésors se cachent au fond de tes yeux.

Pour aller les chercher il faut monter aux cieux.

Le lait de ta peau et de ton doux visage.

Fait venir à mon coeur de délicieux messages.

Pour attraper au vol un peu d'amour que tu donnes.

Et enfin qu'ensembles nos deux vies sonnent.

ERIKA.

-----

Erika oiseau de paradis.

Tout bas tu me dit.

Le mystére du monde.

C'est l'amour qui nous inonde.

Erika belle de jour.

À toi je penserai toujours.

Et tu combleras mes nuits.

D'un doux reve sans ennui.

Erika dit moi que j'existe.

Que pour toi mon amour résiste.

Ne reste pas une ame passante.

Dans ma vie terne et décevante.

TRISTE VIE.

----------

Ton air mystérieux.

Ton coeur chaleureux.

Me font tourner la tete.

Et de t'aimer je n'arrete.

Pourquoi tant de souffrances.

Quand à toi je pense ?

Parce que tu ne m'aimeras jamais.

Et ce sera ainsi pour l'éternité.

REVE.

----

Je n'ai jamais vu une beauté telle.

Il faut que je me reveille.

Une si belle apparition.

N'existe que dans l'imagination.

Mais ce n'est pas un songe.

Et c'est l'amour qui te ronge.

Elle est belle et bien vivante.

A jamais son image te hante.

Au loin la voila.

Toujours ailleurs elle s'en va.

Et tu voudrais l'approcher, lui parler.

Reve ou réalité ?

-------

La couleur de tes yeux.

Pour moi importe peu.

C'est celle de ton coeur.

Qui fait mon bonheur.

COLERE 2.

--------

Femme je t'adore.

Ton être n'est que beauté.

Homme je t'abhore.

Tout en toi est mauvais.

IL fait la guerre, la violence.

Etre le meilleur il pense.

Elle crée la vie, l'amour.

Reste humble toujours.

L'homme détruit, avilit.

La femme qu'il humilie.

Il prends son corps pour un jouet.

Pour finalement la délaisser.

DISTANCE INTERIEURE.

-------------------

Mon coeur ne fait qu'un tour.

Quand je t'apperçois.

Enfin de retour.

Je suis épris de toi.

Je veux me mirrer.

Dans bleu de ton ame.

Pouvoir exister.

Dans ton esprit de femme.

Mais cela je ne peux.

Car trop loin tu te meux.

Mes éspoirs sont las.

Et toi tu es là-bas.

F HAINE.

-------

Ivre de haine.

Tu sollicites le FN.

Pour dire aux gens.

Que tu n'aimes que les blancs.

Sans aucune peine.

Tu sollicites le FN.

De peur de voir.

La France pleine de noirs.

Tu te déchaines.

Tu sollicite le FN.

Pour virer tes cités.

Les jeunes beurs agités.

Tu sollicites le FN.

Parti porté par le pen.

Mais tu n'as rien compris,

Car l'étranger ici, c'est lui.

NOUS DEUX.

---------

La beauté est trouble.

C'est toi.

L'image est double.

C'est toi.

Le coeur tremblant.

C'est moi.

Le regard est blanc.

C'est moi.

Toi, moi, nous.

Un amour fou.

PANNE.

-----

Comme une voiture sans carburant.

Je reste au bord de la route.

Et de la vie sans doute.

Panne des sens surement…

Panne d'amour surtout.

Laissé à l'abandon n'importe où.

Carcasse au coeur vide.

Mon destin est limpide.

La casse des sentiments.

Voila l'ultime chatiment.

Pour un esprit fracassé.

Une mort oubliée.

Loin de tous, c'est pour ça.

Que mon dernier soupir pense à toi.

L ANGE DE LA MORT.

-----------------

Viens Ange de la Mort, descend,

Et de tes mains de sang.

Capture les ames defuntes.

Entend geindre leurs plaintes.

L'augure de ton passage.

Emplit de peur et de rage.

Le regard de ceux qui à présent.

Craignent ton souffle strident.

Viens et envoie en enfer.

Les suplicieux de la terre.

Accomplit ton macabre dessein.

Nul n'échappe à son destin.

L'homme est mortel, c'est sans appel.

Seul est éternel l'amour réel.

LE SPECTATEUR.

-------------

De dos je te vois.

Sans tes yeux, sans ta voix.

Malgré tout ton charme est là.

Il m'emerveille comme cela.

Ton visage dans ma pensée.

T'envisage comme l'être aimé.

Derrière toi je reste,

Ton inferieur sans contestes.

Ta nuque étherée,

Ta chevelure dorée.

Me murmurent un doux amour.

Mais mes appels demeurent sourds.

A tes oreilles fragiles.

Je suis le spectateur de ta beauté gracile.

PENSEES.

-------

L'oeuvre d'art est un reflet,

On y voit sa propre vie.

Des boudhas au sol.

Font plus de bruits.

Que des femmes qu'on isole.

Loin de la vie.

La vie sans amour.

Est un ennui mortel.

La mort sans amour.

Est un échec cruel.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


24186
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Est-ce que je suis vraiment faite pour ca? - ecrire un roman

image

J'ai découvert ce forum il y a peu et je voudrais que vous me répondiez franchement. Voilà, J'ai 17 ans et cela fait à peu près dix ans que j'écris (bon évidemment, à 7 ans et même à 12 ans d'ailleurs, ce n'était pas du Baudelaire loin de...Lire la suite

Difficulte relationnelle, copain tres sociable, amis... - amities et relations personnelles

image

Bonjour à tous, Je sais pas trop ce que ça va m'apporter d'écrire ce que je vais écrire, peut-être me libérer et essayer de comprendre pourquoi je réagis comme ça, avoir des avis aussi… Voilà je suis de nature assez réservée, fétarde...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages