Histoire vécue Amour - Couple > Violence conjugale      (962 témoignages)

Préc.

Suiv.

Divorce et peur du ré engagement

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 05/05/11 | Mis en ligne le 02/04/12
Mail  
| 192 lectures | ratingStar_235794_1ratingStar_235794_2ratingStar_235794_3ratingStar_235794_4
Je comprends bien… pour avoir vécu ça il y a quelques années, après ma séparation. J'avais 37 ans, et lui 34… j'avais trois enfants et lui pas. Je vivais une séparation plutôt difficile. Notre relation a duré plus d'un an. Plein de bonnes choses, merveilleuses même. Mes enfants s'entendaient bien avec lui, et vice versa. Bref ! C'était plutôt bien. Et puis, quand il a commencé à formuler des projets d'avenir, j'ai comme pris peur. Je me suis tendue, et suis devenue distante. Il m'a "soulagée" en me disant que SI je ne souhaitais pas aller plus loin, alors lui allait forcément me quitter. (-> ce qui ressemble à un chantage aussi). Il me reprochait d'être tout à coup distante ; je vivais le présent. Je n'étais évidemment pas prête à m'engager pour l'avenir (ses projets d'avenir m'effrayaient) , mais lui si ! Je ne l'ai pas retenu. J'ai eu peur et j'ai culpabilisé de ne pas être capable de me projeter avec lui. Je l'ai "analysé" comme une relation pansement à l'époque : grâce à lui je me sentais à nouveau "aimable" et capable d'aimer. Je me suis sans doute rassurée comme ça ! J'avais trop peur pour m'engager à nouveau (et ma séparation était vraiment difficile, je ne souhaitais pas partager ces difficultés avec lui… il m'a cependant aidée à traverser une partie de la tempête) … et lâche comme j'étais, comme je me voyais peut-être ? , je l'ai laissé prendre l'initiative de la séparation après "chantage". Il m'aimait et savait que je l'aimais. J'étais sûre de moi. Je me sentais "jeune", mais incapable de me projeter, je le sentais dans une sorte d'urgence d'engagement… et ça je ne pouvais pas. Parfois je pense à lui… je n'ai jamais vécu d'histoire aussi intense et "sérieuse" qu'avec lui. Et il m'est arrivé de me dire que j'ai été très conne de ne pas faire l' "effort". Pourtant… Nous nous sommes croisés quelques fois par la suite… j'ai appris qu'il a eu un enfant il y a quelques temps. Contente pour lui, et satisfaite finalement : avec moi il ne serait jamais devenu père. Cette petite histoire pour dire que je comprends ton questionnement… mais te conseiller aussi de bien prendre le temps de penser à toi. Vous devriez en parler sérieusement, toi de tes craintes, lui de ses envies. Le mot "chantage" fait sauter au plafond… mais je suis assez d'accord avec Korcalchonlou : pourquoi devrait-il attendre que tu fasses ton deuil ? Ça ne peut se résoudre qu'en discutant. Au fait, est ce que tu l'aimes ?
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


235794
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Violence conjugales quels espoirs pour l'avenir - violences conjugales

image

Bonjour à tous ! Je ne suis pas une habituée des forums mais je ne sait pas vraiment à qui m'adresser pour partager mon expérience, les personnes de mon entourage qui ont déjà traversé ce type d'épreuves ont déjà donner je fini par tourner...Lire la suite

Elle me maltraite et on ne me prend pas au serieux - violences conjugales

image

Bonsoir. Je suis moi-même une jeune femme violente envers mon compagnon. Cela fait plusieurs années que j'ai des accès de colère et de violence, principalement verbale et un peu physique, gifles, claques et destruction d'objets. J'ai fait subir...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages