Histoire vécue Amour - Couple > Violence conjugale      (962 témoignages)

Préc.

Suiv.

Femme pn perverse narcissique - violences conjugales

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo - 10/02/13 | Mis en ligne le 07/06/14
Mail  
| 776 lectures | ratingStar_530688_1ratingStar_530688_2ratingStar_530688_3ratingStar_530688_4
Bonjour. Je comprend très bien vos messages sur les PN, étant moi même avec une femme PN depuis 10 ans. Il m'aura fallu tout ce temps pour découvrir la vérité et que je commence à prendre soin de moi. Car en réalité, nous les victimes, sommes pris dans un processus assez déconcertant : oubli de soi au profit de l'autre, échanges constructifs inexistants, remise en question permanente sur nos agissements, alors que dans le même temps nous sommes en face de personne froide glaciales qui ne se remettent pas en question (dans la sphère privée). Dans le même temps, ces PN sont capables de gentillesse, sont de bons orateurs auprès d'amis communs ou de leur travail. Pour toutes ces raisons, en tant que victime on peut se sentir dépérir, nié, et n'ayant plus qu'une fonction d'objet (et non pas de sujet). Depuis peu, j'ai compris qu'il n'y a pas de solution pour ma conjointe, je ne peux la sauver. A défaut, je peux me sauver, reprendre confiance en moi, réapprendre à m'aimer (alors que le déficit d'amour est évident). J'ai repris contact avec des amis propres qui ne peuvent être influencer par les dires de ma conjointe. Je me réapproprie ma vie. Bien sûr, cela a des conséquences, car un PN sent les changements qui s'opèrent : elle ne peut plus jouer sur ma culpabilité ou ma remise en question. Je sens qu'elle pourra jouer plus que jamais avec la diffamation, peut-être même, qu'elle cherchera à me séduire à nouveau. Tout cela je le sais et je m'efforce de limiter nos échanges à de simples banalités, et lorsque qu'elle cherche la confrontation je répond calmement en ne me sentant pas visé. Je crois que ce sera dur pour mes deux enfants petits encore, mais il faudra bien que je prenne une décision un jour ou l'autre pour enfin avancer dans un contexte moins anxiogène. Je souhaite à vous tous qui souffrez, ou êtes dans la détresse, de vous soutenir, d'avancer encore mais différemment. Vous pouvez si vous le souhaitez me laissez vos mails afin de parler de nos expériences respectives. Sincèrement. E.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


530688
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Violence conjugales quels espoirs pour l'avenir - violences conjugales

image

Bonjour à tous ! Je ne suis pas une habituée des forums mais je ne sait pas vraiment à qui m'adresser pour partager mon expérience, les personnes de mon entourage qui ont déjà traversé ce type d'épreuves ont déjà donner je fini par tourner...Lire la suite

Elle me maltraite et on ne me prend pas au serieux - violences conjugales

image

Bonsoir. Je suis moi-même une jeune femme violente envers mon compagnon. Cela fait plusieurs années que j'ai des accès de colère et de violence, principalement verbale et un peu physique, gifles, claques et destruction d'objets. J'ai fait subir...Lire la suite