Histoire vécue Amour - Couple > Violence conjugale      (962 témoignages)

Préc.

Suiv.

Il ne faut surtout pas quitter le domicile conjugal

Témoignage d'internaute trouvé sur commentcamarche
Mail  
| 548 lectures | ratingStar_221019_1ratingStar_221019_2ratingStar_221019_3ratingStar_221019_4

desolé de ce qui vous arrive mais je suis surprise de la reaction de la gendarmerie, qui aurait du embarqué votre mari pour une garde a vue et vous conseillez de porter plainte immediatement ( a se demander si ils ne se connaissent pas ) sinon, vous ne devez SURTOUT PAS QUITTER LE DOMICILE CONJUGALE , quoi que vous dises la police (car c'est faux et archi faux ) et vous portez immediatement plainte pour les coups recus et vous exigez egalement le depart du domicile de votre mari pour vous protegez (nouvelle loi contre la violence faites aux femmes qui font partir dorenavant les hommes du domicile) non, la loi ne dit pas que si le domicile est au nom de votre mari , vous devez partir, les gendarmes ont eu un comportement bizaroides (hum et hum , mais bref ) passons a la vitessse superieur vous allez dorenavant au commissariat relater les faits et demandez un depot de plainte c'est le juge lors du divorce qui decidera selon vos moyens et vos demandes a VOUS MADAME , si le logement sera attribué en tant que jouissance gratuite ou pas c'est le JAF qui decidera encore des fautes ou pas de votre mari , car vous allez entamer un divorce POUR FAUTE deja pour commencer , donc, vous prenez un avocat des maintenant pour qu'il vous conseille et vous protege sur vos droits si votre mari porte la main a nouveau sur vous ?

 

Si il jette vos vettements (ce qui est une forme de violence ) devant les enfants qui assistent a cela , vous appellez la police pour leur dire que votre mari est en train de vous violenter et vous deposez sur le moment plainte, plainte que le commissariat ne peut pas refuser en tous les cas, ne quittez pas le domicile congugale, car mariée, vous n'etes pas sur le meme regime qu'un couple qui n'a aucun titre reconnu legalement vous etes considérés pour l'instant comme ayant droit au meme droit sur le patrimoine de votre mari , car vous etes encore mariée, ce qui vous permet de ne pas etre mise a la porte justement et si le JAF decide que ce bien doit etre vendu , il peut aussi, sur le nombre d'année vecu ensemble, sur le fait que vous travaillez ou pas, que vous ayez contribué a la richesse du pattrimoine du bien ect , vous attribuez une quote part sur ce meme bien il peut aussi decider que ce bien ne sera pas vendu et deviendra votre logement tant que les enfants seront mineurs ect ect c'est avec votre avocat que vous elaborerez ce qui vous conviendra le mieux , selon votre situation financiere actuelle que je ne connais pas, c'est la raison pour laquel je reste vague sur des generalités
  Lire la suite de la discussion sur commentcamarche.net


221019
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Violence conjugales quels espoirs pour l'avenir - violences conjugales

image

Bonjour à tous ! Je ne suis pas une habituée des forums mais je ne sait pas vraiment à qui m'adresser pour partager mon expérience, les personnes de mon entourage qui ont déjà traversé ce type d'épreuves ont déjà donner je fini par tourner...Lire la suite

Elle me maltraite et on ne me prend pas au serieux - violences conjugales

image

Bonsoir. Je suis moi-même une jeune femme violente envers mon compagnon. Cela fait plusieurs années que j'ai des accès de colère et de violence, principalement verbale et un peu physique, gifles, claques et destruction d'objets. J'ai fait subir...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages