Histoire vécue Amour - Couple > Violence conjugale      (962 témoignages)

Préc.

Suiv.

j'ai porté plainte et ça me retombe dessus

Témoignage d'internaute trouvé sur france2
Mail  
| 1293 lectures | ratingStar_1265_1ratingStar_1265_2ratingStar_1265_3ratingStar_1265_4

A l'heure où la défense des femmes battues est le cheval de bataille de beaucoup de personnes, je tenais à faire part de mon expérience afin de dénoncer le système.

J'ai portée plainte à l'encontre de mon mari en juillet 2005 suite à des viols, violences ayant entraînés 8 jours d'ITT. Et bien c'est la plus belle erreur de ma vie.

En effet, rien aujourd'hui n'est fait pour protéger les femmes et les enfants dans ma situation.

Bien qu'étant condamné à 5 ans d'emprisonnement dont 3 fermes, aux yeux de la justice et du monde c'est moi le bourreau de monsieur car j'ai la chance d'avoir un travail, d'être libre et d'avoir l'aide de ma famille.

Mais comment font les femmes qui n'ont personne… ?

C'est une situation qui vous use à petit feu vous et toute votre famille, comme un long tunnel dont vous ne voyez pas la fin et rien n'est fait pour que cela s'arrête un jour tellement pour êtes entraînés dans une spirale infernale. Vous devez vous faire représenter par un avocat, qu'en bien même vous n'en auriez pas les moyens et monsieur du fait du bénéfice de l'aide juridictionnelle en profite pour faire assignation sur assignation au frais des contribuables.

Je me suis retrouvée sans meubles, sans voitures à la rue avec mes filles dans l'indifférence la plus totale alors que mon mari était bien au chaud dans sa maison avec ses parents. Avant son incarcération, il a organisé son insolvabilité pour se pas avoir à payer de pension alimentaire dans la plus grande impunité.

Comble de l'ironie, la justice a décidé que je devais reverser rétroactivement de la pension à mon mari, mais a t-on pensé à ce qu'allaient manger mes d eux petites filles et ce qu'elles allaient ressentir ?

Du fait des demandes à répétitions de monsieur, je risque de perdre mes filles, mon logement, n'ayant pas les moyens d'avoir un avocat, cela vous parait-il normal ?

Pour les avocats mon dossier "pue", il n'y a rien à faire pour me défendre mes filles et moi si ce n'est accepter les demandes de monsieur.

Alors où est la défense des femmes ? Les enfants sont perturbées, ne veulent voir ni leur père ni leur grands-parents, qu'à cela ne tienne, du fait qu'elles sont mineures leur parole ne vaut rien, mais par contre en tant que maman je dois respecter la loi et les forcer. Trouvez vous cela normal ?

Depuis trois ans je me débats seule avec pour seule aide celle de ma famille en me voyant me fermer les portes les unes après les autres… Je dois subvenir au bien être de mes enfants, assumer leurs difficultés scolaires, leur suivi psychologique, tous ça pour quoi, pour rien !!!

On se demande pourquoi, les femmes dans ma situation se taisent ou se suicident, et bien il ne faut pas chercher plus loin la cause que dans le système, moi même je suis à deux doigts de faire un bêtise à force de me battre contre des moulins à vents…

Tant que la justice ne changera pas, les campagnes de sensibilisation ne serviront à rien, si ce n'est comme moi à faire baisser les statistiques.

J'espère que mon histoire vous touchera et que j'aurais un peu d'aide et une réponse de votre part.
  Lire la suite de la discussion sur france2.fr


1265
b
Moi aussi !
7 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Violence conjugales quels espoirs pour l'avenir - violences conjugales

image

Bonjour à tous ! Je ne suis pas une habituée des forums mais je ne sait pas vraiment à qui m'adresser pour partager mon expérience, les personnes de mon entourage qui ont déjà traversé ce type d'épreuves ont déjà donner je fini par tourner...Lire la suite

Elle me maltraite et on ne me prend pas au serieux - violences conjugales

image

Bonsoir. Je suis moi-même une jeune femme violente envers mon compagnon. Cela fait plusieurs années que j'ai des accès de colère et de violence, principalement verbale et un peu physique, gifles, claques et destruction d'objets. J'ai fait subir...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages