Histoire vécue Amour - Couple > Violence conjugale      (962 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai vécu 10 ans avec un homme très violent !

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 574 lectures | ratingStar_135509_1ratingStar_135509_2ratingStar_135509_3ratingStar_135509_4

Cela fait longtemps que je voulais témoigner pour vous donner la force, ou un début de solution.

J'ai vécu 10 ans avec un homme violent, voir ultra violent.

Ma première giffle m'a été donnée devant son meilleur ami en pleine soirée, alors que je demandais à Monsieur de baisser la musique car le voisin venait de taper à la porte. J'avais oser le défier devant son meilleur ami !!! R.

Je l'ai quitté à ce moment sur les conseils de son ami, qui me disait que son ancienne copine l'avait quitté pour les mêmes raisons.

Il est revenu vers moi en s'excusant, je l'ai excusé, et je lui ai montré que j'étais faible.

Je reste persuadé, avec mon expérience, qu'un homme violent restera violent.

Pendant 10 ans, j'ai eu le droit à tout, l'hôpital, les coups de poings, les coups de pieds.

Chaque fois, le lendemain c'était un autre homme, calin, affecteux, bref, vous savez de quoi je parle.

Il traitait mieux notre chien !!!!!

Lorsqu'il avait trop bu, il venait me reveiller en pleine nuit, en retirant la couette, et il m'obligeait à l'écouter, quand je resistait et disait qu'il m'ennuyait, il me frappait "ah bon je t'ennuie, connasse, tu vas voir. Mes histoires ne t"interessent pas… " Effectivement les histoires de mecs bourrés à 4 heures du matin, ça m'interesse pas.

Il passait son temps à me dire "mais qu'est-ce que tu crois ? Tu crois que c'est mieux ailleurs, tu crois que tu seras plus heureuse ailleurs" il m'a persuadé qu'ailleurs ça pouvait être pire. Il disait sans cesse que j'étais grosse, moche et que personne ne voudrait de moi (je reste assez jolie et ne suis pas grosse).

La violence était quotidienne, une fois je lui ai demandé les clés de la voiture pour aller travailler (il l'avait pris la veille) et en réponse il m'a mis un coup de poing, résultat au lieu d'aller au travail, je suis allée chez le médecin, car je n'entendais plus d'une oreille.

J'avais fini par être son objet, je prenais dans la gueule toutes ses frustations de la journée.

Tous les vendredis soir, il rentrait bourée, nous habitions une extension chez ses parents, et tous les samedis matins, nous rangions avec sa mère tout ce qu'il avait foutu en l'air. Elle me demandait s'il me frappait, et que si c'était le cas, elle m'aiderait à partir, et je lui disais non, car je savais que se violence se retournerait contre elle.

Et puis un jour il m'a menacé de me tuer, et ce n'était pas une parole en l'air, il m'a dit "regarde moi bien dans les yeux, si tu déconnes, je te te tue, tu m'as compris ? Personne ne doit savoir, tu comprends, je suis quelqu'un de respectable et respectée, c'est pas une connasse comme toi qui va nuir à ma réputation", réputation imaginaire soit dit en passant !!!!

Je me suis tenue "à carreaux" ne sachant pas vraiment ce qu'il me reprochait ce jour là.

Et puis les coups continuaient de tomber.

Un jour, ou plutôt un soir, je me suis enfermée à l'étage car sa violence était culminante. Sa mère a entendu et elle est venue, il était tellement enragé qu'il a enfoncé la porte qui ne s'ouvrait plus, j'étais bloquée en haut et lui en bas avec sa mère et j'avais peur pour elle.

Mais en même temps elle ne pouvait pas voir ce qu'il avait fait de mon visage et c'était tant mieux.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


135509
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Violence conjugales quels espoirs pour l'avenir - violences conjugales

image

Bonjour à tous ! Je ne suis pas une habituée des forums mais je ne sait pas vraiment à qui m'adresser pour partager mon expérience, les personnes de mon entourage qui ont déjà traversé ce type d'épreuves ont déjà donner je fini par tourner...Lire la suite

Elle me maltraite et on ne me prend pas au serieux - violences conjugales

image

Bonsoir. Je suis moi-même une jeune femme violente envers mon compagnon. Cela fait plusieurs années que j'ai des accès de colère et de violence, principalement verbale et un peu physique, gifles, claques et destruction d'objets. J'ai fait subir...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages