Histoire vécue Amour - Couple > Violence conjugale      (962 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je souhaite la mort de ma bf

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 220 lectures | ratingStar_270595_1ratingStar_270595_2ratingStar_270595_3ratingStar_270595_4
Citation : D'abord, ma grande, c'est ma grande. S'il y a bien une chose sur laquelle je risque toujours de merder, c'est si ma grande fait une connerie, tu peut le tordre dans tout les sens, je serais toujours de son coté. Bien sur, je suis son père, donc je l'éduque, et la réprimande. Mais je ne porterais jamais la main sur elle, et je n'autoriserais jamais personne à le faire, et j'avoue, avec un peu de gène, que dans ton histoire, j'aurais sans doute agit quasiment comme lui. Et pourtant, messieurs, une petite claque de temps en temps cela permet de remettre un peu d'ordre… surtout chez une ado.. Je te rassure je n'ai jamais levé la main sur mes belles filles et pourtant par moment l'aînée le méritait. J'ai élevé trois enfants dont deux filles et je peux te dire qu'elles ne se seraient jamais permises de m'insulter (mes filles bien sûr) … Citation : Ma femme, lassée et épuisée par ma fille, s'est donc battue avec ma fille ! Fort heureusement je n'étais pas présent, sinon dieu sait ce qui aurait put advenir. J'adore mon épouse, mais une chose est sure et certaine : dans le feu de l'action, je ne serais pas resté inactif. Et une seconde tout aussi sure : j'aurais pris la défense de ma fille. Jamais je ne pourrais tolérer que quiconque porte la main sur elle, quel que soit le motif, légitime ou non. En fait il n'existe pas de motif légitime a mes yeux pour frapper ma fille. Si le couple est uni, le père ne doit pas laisser sa fille, même si c'est son ainée, la prunelle de ses yeux, insulter sa belle mère sans réagir… c'est inadmissible, c'est le père qui est responsable de la claque par la BM… Personnellement je suis sûre que si ma BF avait osé m'insulter, son père serait intervenu et lui aurait passé l'envie de recommencer. Contrairement à SAMYA, mes belles filles ont compris, rien qu'à mon regard, qu'elles étaient mes limites à ne pas dépasser et elles ne se sont jamais laissé aller à m'insulter, et pourtant j'ai souvent senti l'envie en elle… La révolte de l'enfant ado est normale, je l'ai connu avec les miennes, mais il y a des limites à ne pas dépasser, FR ou pas. Citation : Ce qu'il faut comprendre, c'est que le conflit n'est pas un simple conflit entre elle et toi. C'est un conflit a 3. Qui es tu ? Tu es la nouvelle compagne de son père. Ne demande pas à une ado de penser comme une adulte. En p ; lus elle sait parfaitement que tu n'es pas responsable de la séparation de ses parents. Mais entre savoir et accepter, il y a un monde… Ses parents se sont séparés pour une raison ou une autre, que j'ignore. Elle aussi sans doute. Mais c'est un fait. Mais ceci est devenu indubitablement définitif le jour ou papa a présenté sa nouvelle compagne. C'est donc toi, malgré toi, qui est la preuve vivante que jamais papa et maman ne seront jamais plus comme avant réunis, et elle avec eux. Et comme ci ce n'étais pas encore assez compliqué, monsieur lui doit gérer entre elle et toi, qu'ils aiment toutes les deux, mais en prime composer avec une ex peut-être du genre querelleuse (c'est fréquent). Les ex ont une forte propension a estimer que leur ex mari est moins apte a s'occuper des enfants. Et la pression sociale est forte sur les père, qu'on accuse bien vite en effet de ne pas avoir cette aptitude que les mères auraient, elles, de façon innée. Consciement, par esprit de sabotage, ou même onconsciement, les ex font payé cher au père les erreur, les dérapages, et tout conflit survenant du fait, par exemple, de sa nuvelle union. En clair dans le texte : ton geste met ton homme en porte a faux avec sa fille mais aussi avec son ex. Elle ne manquera pas de lui reprocher, car elle aura vent de l'affaire, et ce sera sa faute à lui, si toi tu frappe leur fille, il sera responsable d'avoir mis leur fille dans cette situation. C'est vrai que la situation des enfants n'est pas facile dans une FR, ce n'est pas une raison pour leur laisser faire tout et n'importe quoi. L'ex est souvent manipulatrice, souvent par derrière, elle sabote souvent le travail du père et de la BM, et l'enfant se retrouve souvent pris entre les deux. En plus l'enfant a toujours en lui ce petit espoir que si la BM pouvait disparaître, le père se remettrait avec maman… c'est normal. Mes filles avaient ce même sentiment, moi je vivais seule, et elle pensait toujours que si la BM (femme de mon ex mari) s'en allait un jour, je reprendrais papa… Et bien sûr que l'enfant, quand il provoque la BM, c'est aussi pour provoquer le père, le tester, voir jusqu'ou il est capable d'aller. C'est pour cela que le père ne doit pas céder. Les enfants peuvent être méchants, même si c'est ta fille… Citation : Et l'ado au milieu ? Elle sent toutes ces tensions, elle sent le pouvoir de semer la zizanie qui lui tombe sur les bras. Si elle sème la discorde dans ton couple, est-ce que par hasard ça pourrait rapprocher papa et maman ? Elle ne se le formule pas ainsi mais … Mais si elle le formule comme ça, je met la BM à la porte et papa va reprendre maman sinon au pire je garde papa pour moi. * Citation : D'abord la solidarité du couple devant les enfants ! Si tu n'es pas satisfaites de la façon dont il a agit avec l'un des enfants, ne le dis jamais devant eux. Plus tard, dans le calme, et gentillement, revient sur les faits, et dit pourquoi tu aurais aimé plus de soutient. Mais JAMAIS devant les enfants. Soyiez solidaires quelle que soient les circonstances et n'affichez jamais votre désaccord, il y en aura, mais apprenez a les gérer entre vous. N'attend d'ailleurs pas qu'à la première fois, il comprenne. Mais peu a peu, vous trouverez votre mode. Dans le dialogue, il t'amènera peut-être, sans doute, toi aussi, a revoir tes positions et évoluer, et le mouvement commun vous permettra de trouver l'attitude adulte parentale qui convient face aux dérapages inévitables de l'adolescente. Citation : Là je suis tout à fait d'accord avec toi, sauf un petit bémol, ta BF peut très bien ne pas t'aimer et ne jamais t'aimer, mais toi non plus tu n'es pas obligé de l'aimer… Une BM et une BF ne sont pas issue du même sang, elles n'ont pas à s'aimer mais à se respecter et quand l'enfant a compris qu'elle n'est pas obligé d'aimer la BM mais de la respecter, cela allège souvent les problèmes de FR. * Citation : Sois ferme avec l'adolescente, mais une fois que tu lui a dit ta façon de penser, même si elle continue de hurler, laisse là hurler dans le vide. Contente toi de lui dire qu'elle est bienvenue sous ton toît mais que tu n'accepte pas qu'elle te traite comme cela, et que tu sera disposé a en reparler avec elle quand elle sera calmée. Ensuite, n'essaye pas d'avoir le dernier mot avec elle, tu n'es pas en position de force, l'affrontement tournera court puisqu'il a pour but d'impliquer le père et l'obliger a se positionner entre elle et toi, ce qu'il ne peut pas faire. Là aussi je suis d'accord, sauf que c'est au père d'être ferme avec sa fille pas à la BM. C'est au père de dire à l'enfant ou à l'ado de respecter la BM. Si le père, déjà, ne laisse pas sa femme se faire insulter par sa fille, le problème est en partie résolu. Citation : Ma chérie a dut apprendre a gérer ça, moi aussi, et ma fille aussi. La première année ça a été pénible. Peu a peu, ma femme et moi avons trouvé les moyens de débloquer les situations sans heurts. Ma fille s'est visiblement trouvée rassurée, de voir que ses crises n'avait plus d'impact sur nous, et a put sans aucun doute se recentrer sur ses problèmes à elle. Et miracle des miracles, sa relation avec moi s'est rapidement améliorée, puis avec sa mère, et maintenant, peu a peu, avec sa belle mère. Il y a des fois ou ça ne marche pas. Le plus important c'est de ne surtout pas faire le chantage affectif, ne surtout pas demander au père de choisir, car c'est impossible. Une mère ne choisirait pas alors un père non plus. Malgrè nos tentatives la relation a échouée, et depuis sa majorité ma BF voit son père seul. Mais le fait de ne pas avoir coupé les liens pendant notre vie de couple, a aidé la fille et le père a garder des liens et à continuer à se voir, en dehors. Citation : Petite dernière chose : supprimer les rapports avec ton mari en représailles est très très maladroit. Ce n'est surement pas en brulant l'amour qu'on le fait avancer. Il pourrait bien d'ailleurs, un jour, te valoir la monnaie de ta pièce. En attendant, l'ado a atteint son but : semer la discorde, t'éloigner de lui. Cette "victoire" est surement très amère pour elle, destructrice, déstabilisante. Elle a porté un grand coup a votre solidarité parentale, or, ce dont elle a besoin, c'est d'un foyer stable et harmonieux, donc a commencé par un couple parental solide… [/quotemsg] Là c'est l'homme qui réagit, moi en tant que femme je trouve que samya a raison, son mari est allé trop loin, d'abord parce qu'il l'a bousculé et en plus parce qu'il l'a fait devant sa fille. Et je trouve qu'il lui doit des excuses pour son comportement violent.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


270595
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Violence conjugales quels espoirs pour l'avenir - violences conjugales

image

Bonjour à tous ! Je ne suis pas une habituée des forums mais je ne sait pas vraiment à qui m'adresser pour partager mon expérience, les personnes de mon entourage qui ont déjà traversé ce type d'épreuves ont déjà donner je fini par tourner...Lire la suite

Elle me maltraite et on ne me prend pas au serieux - violences conjugales

image

Bonsoir. Je suis moi-même une jeune femme violente envers mon compagnon. Cela fait plusieurs années que j'ai des accès de colère et de violence, principalement verbale et un peu physique, gifles, claques et destruction d'objets. J'ai fait subir...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages