Histoire vécue Amour - Couple > Violence conjugale      (962 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mon ex copine veut se suicider.

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 16/09/11 | Mis en ligne le 06/05/12
Mail  
| 364 lectures | ratingStar_251619_1ratingStar_251619_2ratingStar_251619_3ratingStar_251619_4
Bonjour tout le monde, Je me présente, je suis un jeune homme de 27 ans, je viens vous confier une partie de ce que je traverse en ce moment et peut être trouver une réponse. Il y a plusieurs années je parlais à une fille sur internet, elle était très tournée vers la mort, ayant une vie très compliquée. Elle a subit, le suicide de son père lorsqu' elle avait 12 ans. Par la suite, elle vivait avec sa mère et sa petite soeur, âgée de 4 ans de moins. Elle était le vilain petit canard de la famille, rejeté par sa mère qui fait une énorme différence entre elle et sa soeur par exemple. Elle n'a pas pu se développer, elle n'a aucun diplôme et pas vraiment de travail. De mon côté, j'ai une bonne famille, j'ai perdu ma mère a 16 ans, partie d'un cancer, mais ai été très soutenu, j'ai beaucoup d'amis et avait une vie heureuse. Il y a de ça, 3 ans j'ai répondu a un appel au secours de cette jeune fille, je suis allé la voir en Bretagne, j' habite a Montpellier. Nous nous sommes plu et je voulais l'aider, je me sentais capable de la sortir de sa vie compliquée. Elle venait de quitter son petit copain, je suis resté chez elle une semaine, puis suis reparti chez moi lui promettant que j'allais revenir, le temps que je règle quelques papiers. Son ex est alors revenu vers elle, elle m'a trompé avec le week end qui a suivi, j'avais prit un gros coups derrière la tête mais j'avais decidé de laisser tomber, elle m'a recontacté directement et m'a supplier d'aller la voir sinon elle se suicidait… Même son ex m'a écrit pour cela… Je suis donc allé la voir, je l'ai même emmené avec moi. Durant 5 mois elle a vécu a Montpellier avec moi, je n'arrivais pas a lui pardonner sa tromperie car elle ne s'en excusait pas et ma colère, ma rage à chaque fois que j'y pensais s'aggraver d'autant plus. Ayant pas mal d'anciennes petites amies a Montpellier, elle n'aimait pas le Sud, ne supportait pas que je vois mes amis même mec, ne supportait aucun de mes loisirs, sport, car pour elle j'allais draguer. J'ai donc décidé de la suivre en Bretagne, pendant 1 an nous avons vécu dans sa famille, un enfer, ils étaient insupportables, pousse à bout et elle ne prenait pas ma défense, au contraire, se battait contre moi et je repensais sans cesse a son ex, j'aurai pu lui pardonner car elle était perdu mais elle n'a jamais rien fait pour. Le fait que je vive avec elle, n'a rien changé, au contraire, toujours plus jalouse, plus possessive, tout lui déplaisait chez moi, ma coiffure, mon humour, mes amies, mes envies, tout… Je devint alors de plus en plus aggressif, violent envers moi même et envers elle, je l'ai giflé, on s'est insulté. Je perdais totalement confiance en moi, car tout ses problèmes, elle me les rejettait dessus, tout était de ma faute car je n'arrivais pas à la guérir de son passé et en même temps je m' en voulais de devenir fou comme ça, je me coupais de tout le monde et me retrouvait seul face à ses envies de suicides. J'ai essayé de lui en parler des heures durant rien ne changeait, je lui ai tout expliqué, j'ai essayé d'en parler avec sa famille qui m'a prit pour un con en se servant de ce que je leurs disaient contre nous. En poussant encore plus à bout ma copine. Au bout de ces 1 an, a bout, j'ai decidé de partir, je hais la Bretagne et aime mon Sud, lorsque je lui ai annoncé elle m'avait dit, je languis que tu dégages. 3 jours avant mon départ, chantage au suicide, pleurs, hurlement, elle ne voulait pas que je parte, ça me dechirait le coeur, je me sentais monstrueux mais la décision était prise, sa famille n'attendait que ça et j'étais dans une impasse car elle était très changeante, un coups je t'aime, 20 min après je te hais, trop instable, je me suis eloigné et suis rentré chez moi. Plusieurs mois ce sont écoulés, nous étions resté en contact, elle voulait que je revienne, toujours sous son emprise, je n'allais pas mieux, même si j'étais soulagé d'avoir enfin un peu de liberté, je ne pouvais pas aller voir ailleurs ni même reconstruire quoi que ce soit. Elle me mettait la pression en permanence devenait mauvaise et refusait de se remettre en question, me fusant culpabiliser de m'être en allé, de l'avoir laissée, je lui ai bien expliqué tout ce que j'ai vécu, elle n'en avait rien à faire, j'ai un temperament impulsif et je suis très (trop) franc, donc je ne me suis pas caché de lui dire ce que je pensais et ressentais mais rien n'y changer, elle me tenait. Avec le chantage au suicide, elle me menacait d'aller voir un autre mec avec qui elle parlait, elle ne voulait pas venir vivre dans le Sud avec moi, par fierté je lui avais dit d'y aller et me foutre la paix a nombreuse reprise pour qu'au final elle arrive a me convaincre de revenir. J'y suis retourné, je suis retourné en enfer, sa mère encore plus odieuse, ma copine n'avait pas changé, je n'ai plus été violent envers elle mais continué a me faire du mal a moi. J'en venais a songer au suicide, mais cet acte est pour moi une fuite intolérable. Je suis donc reparti chez moi dans mon Sud, elle m'a même encouragé a le faire de la même manière que la première fois. Nous en arrivons à maintenant, elle me reproche d'être partie. Elle est allé chez ce mec, puis est revenu vers moi, cette fois je ne laisserai pas passer, elle me dit maintenant qu'elle va se suicider. Le probleme est qu'elle en est capable, elle n'a pas d'amis, elle a une mère qui veut la foutre à la porte, une famille habitué au suicide et s'en fou (il y a 4ans le frere de la mere a ma copine s'est pendu dans le jardin ou on habitait…). Elle ne veut pas aller voir de psy. Je me sens mieux sans elle, j'ai une nouvelle petite amie, à l'opposée de mon ex mais je suis perdu, j'aime encore mon ex, même si je sais qu'on s'est fait trop de mal, j'ai l'impression d'avoir deux filles dans le coeur : une qui ne me mérite pas et une qui n'a rien fait, qui est parfaite en tout point mais que je ne veux pas faire souffrir. Mon ex n'a cessée de m'envoyer des messages, je ne lui ai pas dit que j'étais avec une autre fille par peur de sa réaction mais je lui dit clairement que je ne la veux plus, je lui explique en détail pourquoi, m'enerve, je ne m'en sors plus avec elle. Il y a quelques jours, elle m'a annoncé qu'elle allait se tuer, que je m'en voudrai, le chantage affectif ne marche plus pour moi, si elle était revenu par amour en s'excusant, prenant conscience de ses erreurs je lui aurai peut être pardonné mais la il en est hors de question. Elle m'a dit qu'elle s'en foutait, dans tout les cas, elle ne me veut plus, elle veut juste mourir. Elle est encore pire qu'avant, change d' humeur d'une minute à l'autre et me fait peur. Et moi de mon côté, je regrette de l'avoir connue, j'ai des problèmes d'argent, ayant tout quitté a plusieurs reprises, je me retrouve perdu et pourtant je ne peux me résoudre à la regarder mourir et ne peux pas non plus sacrifier ma vie. Depuis 2 jours, je n'ai plus de nouvelle, je lui avais dit de ne plus m'écrire, je me sens impuissant, je ne sais plus quoi faire, j'ai fait de nombreuses erreurs a commencés par vouloir l'aider, je ne suis pas un garcon assez bon pour ça. Devrai je la recontacter pour la soutenir ? Devrai je l'ignorer ? Je ne sais plus quoi faire. Voila, désolé pour ce pavé…
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


251619
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Violence conjugales quels espoirs pour l'avenir - violences conjugales

image

Bonjour à tous ! Je ne suis pas une habituée des forums mais je ne sait pas vraiment à qui m'adresser pour partager mon expérience, les personnes de mon entourage qui ont déjà traversé ce type d'épreuves ont déjà donner je fini par tourner...Lire la suite

Elle me maltraite et on ne me prend pas au serieux - violences conjugales

image

Bonsoir. Je suis moi-même une jeune femme violente envers mon compagnon. Cela fait plusieurs années que j'ai des accès de colère et de violence, principalement verbale et un peu physique, gifles, claques et destruction d'objets. J'ai fait subir...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages