Histoire vécue Animaux domestiques > Autres      (442 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je suis contre l'expérimentation animale

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 506 lectures | ratingStar_50081_1ratingStar_50081_2ratingStar_50081_3ratingStar_50081_4

Je suis contre parce que ces expérimentations ne servent pas que le progrès médical, malheureusement : la plupart des gels douches, démaquillants, gels de rasage, produits de vaisselle, ont tués bien des animaux avant d'avoir leur place dans nos armoires et cela sans nécessité aucune puisque d'autres marques (comme Ecover ou Body Shop) parviennent, grâce à une composition non agressive à la base et à des tests alternatifs à fabriquer des produits sans souffrance animale.

De plus, l'expérimentation animale sert beaucoup les expériences dites "scientifiques" mais qui relève de la psychologie et qui sont loin d'être nécessaires au progrès médical. Il y a eu des expériences où l'on séparait des petits singes de leur mère dès la naissance pour voir si ils allaient développer des liens quand-même, où on rendait la mère agressive pour savoir si elle épargnerait son singe…

Quant au progrès médical, je ne nie pas qu'il y a eu des avancées considérables grâce à l'expérimentation animale. Seulement, tant qu'on considèrera les animaux comme des objets, et non pas comme des êtres sensibles et souffrants, les techniques alternatives ne se développeront que lentement. Qui nous dit que toutes ces découvertes n'auraient pu se faire sans le sacrifice de tant d'animaux ? Personne, puique pendant longtemps, ça n'a effleuré l'esprit de personne que nous pouvions faire autrement. En plus, cette manie de s'en référer sans cesse aux tests sur les animaux a généré des problèmes assez graves : un chien, un rat, ou un chimpanzé, sont différents de nous. On a sacrifié 18.000 souris pour créer un médicament contre la leucémie enfantine et on l'a retirée du marché parce que les enfants mourraient encore plus vite que sans médicaments. La Thalidomide qu'on prescrivait aux femmes enceintes pour lutter contre les nausées matinales a été la cause de milliers d'enfants mal-formés (et pourtant les tests sur les animaux n'avaient rien laissé apparaître de tel).

Des exemples comme cela foisonnent et pour vous donner une petite idée de la non-fiablilité de ces tests, sachez que la pénicilline tue les cobayes, que la morphine excite les chats et les souris et que le persil est mortel pour les perroquets.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


50081
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Test sur les animaux : yves rocher - vegetariens, vegetaliens...

image

Je comprends que c'est pas toujours facile de s'y retrouver (moi-même, je suis débutante dans le 100% non testé… Je me suis débarrassée du peu que j'avais il y a quelques mois à peine et encore aujourd'hui, j'en apprends tous les jours ). Une...Lire la suite

Quel avenir pour les musulmans de france ?

image

Comme se soucier de l'environnement par exemple sont à mon avis des préoccupations de pays "riches". Il y a quelques années, en Tunisie, des allemands m'ont expliqué qu'ils trouvaient vraiment catastrophique et stupide de déverser des ordures à...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Tous mes animaux en vidéo
Sur le même thème
Hommage à Cracotte, mon lapin bélier
Voir tous les  autres témoignages