Histoire vécue Animaux domestiques > Autres      (442 témoignages)

Préc.

Suiv.

L'exposition de Papiliorama est devenue une foire

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo - 20/03/11 | Mis en ligne le 27/07/11
Mail  
| 462 lectures | ratingStar_217550_1ratingStar_217550_2ratingStar_217550_3ratingStar_217550_4

Bonjour, Voilà, j'ai un simple coup de gueule à donner concernant une expo nature qui se trouve en Suisse et qui se nomme Papiliorama. Texte et les problèmes dans la nature elle-même. Je ne vais pas souvent à Papiliorama, peut-être deux fois pas année. Je me souviens lorsque les serres se trouvaient encore à Marin et j'adorais y venir étant enfant avec ma grand-mère. Les serres déménageant à Kerzers, un peu plus près de chez moi bien qu'encore un peu éloignées, je me réjouissais d'y venir avec plaisir un peu plus souvent par année. Mais avec les années, j'ai commencé à déchanter. J'avais déjà écrit à Papiliorama qui est malheureusement victime de son succès. J'y suis venue pas plus tard que ce samedi 19 mars. C'est triste de le dire mais ce n'est plus une expo nature mais une foire ! Les enfants crient, courent, et leurs parents ne sont pas mieux. Les enfants se mettent même à imiter les cris des animaux ; très agaçant. Étonnant qu'ils ne leur jettent pas encore des projectiles mais cela arrivera probablement un jour.

Et la petite expo explicative sur le papillon a été ravagée, des trucs arrachés ou abîmés. Heureusement, j'ai vu qu'elle sera bientôt rénovée mais pour combien de temps restera-t-elle en état ? Les animaux sont devenus à proprement parler des attractions pour les enfants dont les parents n'apprennent pas à respecter, comme ce lieu et les créatures qu'il abrite qui devrait être visité dans le respect des animaux et le calme, apprendre à les observer sans courir et crier. Mais le comportement de leurs parents est pire qu'eux. Exemple vu samedi à Jungle Treck : une mère criant littéralement à son enfant qui fait trop de bruit de l'autre côté de la passerelle : "Il ne faut pas crier, cela fait pour aux oiseaux ! " Plus stupide, je ne vois pas. Je laisse un mot dans le Livre d'Or en sortant, comme à mon habitude quand je viens et raconte ce que j'ai ressenti. Ensuite, passage dans la serre aux papillons, toujours un aussi bel endroit. Mais comble de l'horreur, j'y vu au moins trois papillons morts écrasés sur le sol, d'autres gisant dans les plantes et un autre que j'ai sauvé in-extremis d'une mort probable sur un escalier en le posant sur une plante, une aile démolie, la moitié ayant disparu je ne sais où. Passage ensuite au Nocturama. C'est plus calme, mais pas complètement, probablement certains étant effrayés par les chauves-souris le lieu est moins fréquenté. J'ai toujours respecté le silence de ce lieu comme l'indiquent les panneaux à l'entrée. Mais rien à faire, les gens parlent fort et j'en ai même vus prendre des photos au flash alors que c'est interdit ! Je ne fais pas long dans cette serre, je n'y trouve pas le calme et le désir de mieux prendre mon temps pour observer, je suis agacée et dégoûtée.

Je n'arrive plus à tenir au milieu de tous ces gens qui parlent trop fort et qui ne tiennent pas leurs enfants pour prendre le temps de leur expliquer comme il se doit pour se comporter dans un lieu où le silence doit régner pour les animaux, ou juste y chuchoter. Je comprends l'excitation des enfants dans ces lieux qu'ils doivent vivre comme une magie, mais la magie est encore plus belle quand on sait comment la voir vraiment dans le respect. Mais ça, les parents ne l'expliquent pas à leurs progénitures parce qu'ils ne la comprennent probablement pas eux-mêmes. Je n'ai pas d'enfant, et je pense en avoir un jour, mais je lui expliquerais depuis tout petit comment se comporter vis-à-vis de la nature pour mieux l'observer et la respecter et l'aimer pour en profiter. Cela dit, je ne comprends pas les parents qui emmènent leurs enfants dans un tel lieu sans savoir eux-mêmes comment se comporter alors que les indications sont pourtant très claires. Curieuse, je retourne au Livre d'Or après ma visite pour voir si quelqu'un avait partagé mon opinion sur ce que j'avais ressenti et je suis frappée de stupeur et choquée de constater qu'une personne a répondu à mon mot d'une manière courte et vraiment insultante ! "Pauvre vieille ! Reste chez toi ! " a été la réponse ! C'est triste… Un triste individu qui n'a vraiment rien compris ou ne se serait pas senti coupable d'avoir peut-être lui aussi fait trop de tapage dans cet endroit et le faire réfléchir à son éventuel comportement de probable citadin, si je puis me permettre. Mais hélas, nous voyons maintenant ce type de comportement même dans les centres nature de Pro Natura. Pour le calme, nous sommes obligés de visiter ces sites, que ce soit Pro Natura, Papiliorama et la nature même, très tôt le matin pour éviter les "touristes". Visiter Papiliorama à son ouverture ne sert à rien, déjà essayé : 30 minutes à peine plus tard, les "touristes" sont là et crient, courent et ne respectent rien. Et je ne vois aucun gardien pour faire respecter les lieux.

Ne pourrait-il pas y avoir des journées spécialement prévues pour les membres Pro Natura ou autre abonnement nature en dehors de ceux proposé par Papiliorama et si possible sans enfants turbulents pour les vrais amoureux de la nature qui ont envie de vraiment voir, vraiment observer, vraiment en profiter ? Ce serait la moindre des choses. Ce serait également du repos pour les animaux qui doivent devenir stressés avec tout ce tumulte tous les jours.

Déçue, il est certain que je n'y reviendrai plus, car on m'a bien dit de "rester chez moi, pauvre vieille", alors que je sais pourtant comment me comporter dans cet endroit pourtant magnifique. Je respecte les directives et c'est moi qui suis mal vue des autres visiteurs ! C'est lamentable. À ; moins d'un choix de visite programmée de temps à autre pour les membres de Pro Natura ou autre, je n'y reviendrai hélas plus. L'endroit est devenu trop triste. Je suis sortie stressée et énervée par tout ce tumulte alors que je cherchais calme et apaisement au milieu du chant des oiseaux exotiques et des animaux à observer tranquillement. Personnellement, j'ai appris à respecter la nature en grandissant et je suis aujourd'hui membre chez Pro Natura (Texte) dont j'ai toujours plaisir de visiter les sites et j'adore me balader en nature à n'importe quelle saison pour y découvrir tant de choses que la nature nous offre à observer. Même en pratiquant mon sport favori qui est la marche rapide, je prends toujours le temps de m'arrêter aussitôt qu'une petite chose attire mon attention pour l'observer, que ce soit animal ou végétal. J'ai la chance d'habiter aux abords d'une grande rivière et des forêts dans ma région dans un village tranquille, c'est toujours un plaisir que de parcourir cet endroit sur 7 kilomètres. J'aime le calme et la beauté de ce coin de nature. Je dois malheureusement m'y balader très tôt le matin, bien qu'on puisse y faire des rencontres parfois réjouissantes dans une nature qui se réveille aux aurores. Je le fais tôt à cause des promeneurs et de leurs chiens souvent détachés pour venir courir dans l'eau de la rivière, faisant fuir canards, oiseaux et détruisant les nids, creusant des trous autour des terriers dans la forêt et j'en passe ! En plus au risque de se faire mordre sous les yeux de leurs maîtres qui daignent à attacher leurs chiens qu'au dernier moment de notre passage ou même pas du tout, juste une idiote remarque comme s'il s'agissait d'un enfant.

Et leur dire d'attacher leurs chiens pour le respect de la faune et de la flore ou même par sécurité est inutile, car ce sont toujours nous les imbéciles et nous nous faisons parfois insulter et même menacer par des chiens et par les maîtres eux-mêmes ! Mon ami a eu des problèmes de la sorte lorsqu'il part courir en nature qu'il respecte tout autant que moi également. Il en parle souvent à sa commune qui lui rit au nez sous ses plaintes et jamais rien n'a été réglé. Pour ma part, je n'ai jamais parlé de ces problèmes à ma commune car le résultat sera probablement le même : on se moque de nous et rien ne se règle. Il y a trop de chiens détachés le longs des deux rives de la rivière et je rage à chaque fois que je les vois sauter dans l'eau. Je ne vois plus de canard, ni de poisson, plus rien, il y a des trous creusés dans la forêt du côté nord et je crains pour les castors qui ont élus domicile sous la rive. Il serait bien que quelqu'un fasse plus souvent des patrouilles, je sais qu'il existe des gardes-faune car cette dernière souffre beaucoup des interventions de ces chiens.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


217550
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Test sur les animaux : yves rocher - vegetariens, vegetaliens...

image

Je comprends que c'est pas toujours facile de s'y retrouver (moi-même, je suis débutante dans le 100% non testé… Je me suis débarrassée du peu que j'avais il y a quelques mois à peine et encore aujourd'hui, j'en apprends tous les jours ). Une...Lire la suite

Quel avenir pour les musulmans de france ?

image

Comme se soucier de l'environnement par exemple sont à mon avis des préoccupations de pays "riches". Il y a quelques années, en Tunisie, des allemands m'ont expliqué qu'ils trouvaient vraiment catastrophique et stupide de déverser des ordures à...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Tous mes animaux en vidéo
Sur le même thème
Hommage à Cracotte, mon lapin bélier
Voir tous les  autres témoignages