Histoire vécue Animaux domestiques > Chats      (3300 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai grandi dans une famille qui aime les animaux

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 331 lectures | ratingStar_68945_1ratingStar_68945_2ratingStar_68945_3ratingStar_68945_4

Que les conditions de vie étaient complètement différentes. Il ne faut pas oublier, suivant notre age, que nos parents ou grand-parents ont connu la guerre pour la plupart et donc, les animaux domestiques n'étaient pas leur première priorité à cette époque. Dans les milieux ruraux, les animaux domestiques avaient un rôle à jouer, les chiens gardaient les troupeaux ou les fermes, les chats chassaient les souris dans les granges, et ainsi de suite et on était davantage fasciné par une perruche par exemple nettement plus exotique qu'un chat dont les exemplaires étaient répandus partout dans la campagne. Et les vétérinaires, en dehors des villes, étaient plus là pour aider une vache à veler ou soigner un cheval que pour s'occuper des chats et chiens.

Avec l'évolution de la société, et l'information beaucoup plus abondante sur les animaux, beaucoup ont appris à les connaître. Les compagnons à quatre pattes comblent de plus en plus des manques, parfois avec exagération lorsqu'on commence à faire de véritables transferts sur eux.

J'ai eu la chance de grandir dans une famille qui aimait beaucoup les animaux. Cependant, autrefois, il ne venait pas à l'idée des gens de faire stériliser leur animal. Ce n'était tout simplement pas dans les moeurs. Et mes grand-parents avaient une chatte qu'ils adoraient, qui a vécu jusqu'à l'âge vénérable de 21 ans ! Une vraie Jeanne Calment catégorie chats… mais elle n'a jamais été stérilisée et a fait des petits jusqu'à un âge avancé. Et mon grand-père essayait d'en placer mais souvent sans succès et donc, totalement contre le fait de les noyer, les enfermait tout petits dans une boite de ricoré avec un gros tampon de chloroforme. Boite qu'il enterrait dans le jardin en disant que comme ça ils ne souffraient pas. Vous êtes sûrement choqués en lisant cela et pourtant, à cette époque il faisait certainement partie des rares personnes qui se préoccupaient de ne pas faire souffrir ces petites bêtes.

Je ne compte plus le nombre d'animaux que mes parents ont recueilli. Jusqu'à leur dernière petite chatte, décédée peu de temps avant mon père. Petite bête à qui ils avaient réussi à rendre confiance et bonheur après 2 années d'effort tant elle avait été martyrisée avant qu'ils ne la récupèrent. J'ai toujours été élevée dans l'amour et le respect des animaux et j'ai inculqué cela à mes enfants. Et j'ai converti mon mari qui a appris lui aussi le bonheur que peuvent apporter des 4'pat'. Mais il n'avait pas été élevé dans cet esprit.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


68945
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Morsure de chat - chats

image

Jil, au cas où tu ne l'aurais pas capté, Elfinou est vétérinaire (elle ne le proclame pas par modestie). Coucou Elfinou ! Merci pour toutes tes réponses ! Mon propre chat m'a énormément mordue et griffée quand íl était chaton (ouf, il s'est...Lire la suite

Alerte a la rage - val d'oise - chats

image

D'après ce que j'ai compris, c'est un chaton qui a été trouvé errant. Comme on a pas eu de cas de rage autochtone (c'est à dire d'un animal né et vivant en France sans contact avec un animal provenant de l'étranger) depuis des années, on...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Comment nettoyer son chat
Sur le même thème
Conversation de chats
Voir tous les  autres témoignages