Histoire vécue Animaux domestiques > Chats      (3300 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je donne tout à mes chats

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 379 lectures | ratingStar_81326_1ratingStar_81326_2ratingStar_81326_3ratingStar_81326_4

On a eu notre premier chat j'avais 10 ans. Jusqu'à l'adolescence, j'avais décidé qu'un chat était un animal de compagnie, donc il fallait qu'il me tienne compagnie. Peu importe ses envies. Je voulais qu'il dorme avec moi, qu'il se laisse papouiller quand je le voulais, qu'il soit docile tout simplement, et qu'il n'ait pas de caractère propre. Et je croyais l'aimer !

Ca m'a valu bon nombre de griffures !

On a eu jusqu'à 3 chats chez mes parents. Les deux femelles ont fait chacune une portée (bah oui, c'est tout mignon ! ) puis ont été stérilisées. Un mâle était pas sympa, je l'ai délaissé. L'autre avait une maladie de peau le rendant affreux au toucher. On a tenté de le soigner, en vain. En même temps, le véto était un spécialiste des fermes, et on n'a jamais pensé à aller en voir un autre. Donc au final, il était assez répugnant, et malgré ses demandes permanentes de calins, il se faisait repousser.

Celui-ci a fini très justement par quitter la maison, pour aller emménager 150m plus loin, chez une vraie amoureuse des chats. Je ne sais pas comment elle a fait, mais il a tous ses poils, et plus de croutes ! J'étais triste qu'il soit parti, même si je ne voulais pas trop qu'il m'approche et me réclame des calins.

Et puis, je suis partie de la maison, j'ai à peine commencé à travailler et à être autonome que j'ai adopté ma petite Nala. Et là, j'ai appris ce que c'était qu'aimer une bête. Elle m'en a fait voir de toutes les couleurs, on me l'a volée (j'ai été faire la mère Michel comme dit ma soeur sous les fenêtres des voleurs pour la récupérer ! ) , elle a disparu 5 semaines en forêt, m'a griffé dans l'oeil (vive le collyre ! ) … Pendant sa fugue, j'en avais adopté 2 autres. Ce qui m'en faisait 3 dans l'appart, dont deux chatonnes, et je vous jure que c'était super galère à gérer pour moi. Mais j'ai refusé catégoriquement d'en envoyer ne en SPA, ni de mettre des annonces pour en donner une. Un jour où ma meilleure amie est venue chez moi, elle a flashé sur l'une des deux chatonnes (elle avait déjà un mâle identique) , et je la lui ai donnée. Je lui ai également payé la stérilisation.

L'autre chatonne est sauvage. Malgré ça, je l'ai adoptée, je l'assume. Elle ne m'apporte rien personnellement, et tout ce que je recherche, c'est son bien-être. Depuis qu'on a une petite maison avec jardin, elle vit beaucoup dehors, et je la sens davantage dans son élément, et donc plus heureuse. J'en ai adopté une autre. Qui nous a eus par surprise et nous a fait une portée. Oui, j'aurais pu l'avorter, mais je n'en ai pas eu le courage. Même si c'aurait été mieux pour toute la communauté chat. J'ai angoissé à la mise bas, j'ai angoissé qu'elle ne remplisse pas bien son rôle de mère. Mais elle a été formidable. Jusqu'à ce qu'elle soit malade d'épuisement. C'est un tout petit gabarit, et toutes ses ressources sont parties pour la lactation. Grosse grosse angoisse. Séparation immédiate d'avec les petits, cure d'engraissement, repos forcé… et stérilisation. Et là, j'ai constaté que oui, c'est tout mignon les chatons, mais c'est angoissant, ça demande du temps, la maman demande une attention de tous les instants, et euh ben plus jamais je ne retenterai l'expérience !

Plus tard, on est partis de la maison pour le week end. Exceptionnellement, on ne l'a pas mise chez mes parents, on l'a laissée à la maison en se disant qu'on revenait vite.

A notre retour, plus là… Direct, je m'inquiète. On ne l'a retrouvée que le lendemain midi, en train de ramper dans les escaliers de la cave en miaulant de douleur. Véto direct : triple fracture du bassin, probablement tapée par une voiture. Longue convalescence, mais aujourd'hui elle est toute guérie.

Avec tout ce que j'ai déjà vécu avec mes chats, depuis 6 ans que j'en ai, et avec tout ce qu'ils me font vivre, j'ai appris à ne chercher que leur bien-être, à être très attentive. Et au final, c'est de cette manière qu'on obtient le plus de calins-récompenses ; ils sont reconnaissants et nous le montrent !
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


81326
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Morsure de chat - chats

image

Jil, au cas où tu ne l'aurais pas capté, Elfinou est vétérinaire (elle ne le proclame pas par modestie). Coucou Elfinou ! Merci pour toutes tes réponses ! Mon propre chat m'a énormément mordue et griffée quand íl était chaton (ouf, il s'est...Lire la suite

Alerte a la rage - val d'oise - chats

image

D'après ce que j'ai compris, c'est un chaton qui a été trouvé errant. Comme on a pas eu de cas de rage autochtone (c'est à dire d'un animal né et vivant en France sans contact avec un animal provenant de l'étranger) depuis des années, on...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Comment nettoyer son chat
Sur le même thème
Conversation de chats
Voir tous les  autres témoignages