Histoire vécue Animaux domestiques > Chats      (3300 témoignages)

Préc.

Suiv.

La bonne alimentation du chat

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 325 lectures | ratingStar_81151_1ratingStar_81151_2ratingStar_81151_3ratingStar_81151_4

L'alimentation du chat est fondamentale, c'est la raison pour laquelle il faut lui donner une importance particulière, que je vais essayer d'expliquer dans ce post. Le chat est un carnivore et donc l'ingrédient principal de son alimentation doit être de la viande et dès lors, on a deux choix pour alimenter son chat par de la nourriture industrielle ; il existe également les rations ménagères et la méthode BARF.

1. La nourriture industrielle.

1.1. Les croquettes.

Les croquettes forment une alimentation sèche qui a l'avantage de se garder longtemps dans une boîte hermétique ; leur coût est correct. L'avantage des croquettes est donc leur longue durée de conservation, contrairement à la pâtée qui se détériore très rapidement.

Le problème d'un nouveau propriétaire de chat est la diversité qui se présente à lui face aux croquettes ; certaines marques font de la publicité à la télé, d'autres dans les magasines, d'autres pas du tout. Il est donc difficile de s'orienter devant cette grande diversité ; voici donc quelques indices et quelques explications.

D'une part, comme le chat est un carnivore, l'ingrédient principal des croquettes doit être de la viande ; sous-produit de viande ou farine de viande ne dit rien qui vaille… les premiers sont un regroupement des poils, plumes, becs, têtes…

Or, beaucoup de croquettes n'ont pas cet ingrédient comme ingrédient principal, mais en très petite quantité (4-5%, alors qu'il devrait être de 30-40%). En effet, beaucoup de croquettes ont comme ingrédient principal des céréales, ce qui cause des problèmes à nos chats, car leur système digestif, très fragile, n'est pas fait pour en manger à grande quantité.

Dans les croquettes, il y a également d'autres éléments qui sont importants : les sels minéraux. Parmi ceux-ci se trouvent 3 éléments principaux (il y en a bien plus) :

- Le calcium : son pourcentage doit se situer autour de 0.8 % dans l'idéal, mais ne pas dépasser les 1%.

- Le phosphore : son pourcentage doit se situer vers les 0.8%.

- Le magnésium : son pourcentage doit se situer autour des 0.08%.

Un pourcentage trop élevé de ces sels minéraux est problématique : en effet, associés aux céréales comme ingrédient principal, l'urine du chat n'est pas assez acidifiée et des calculs rénaux ou des cystites se forment.

Concernant le pourcentage de protéines brutes que l'on trouve sur le paquet de croquettes, il ne correspond pas à la viande contenue dans les croquettes : en effet, elles peuvent aussi contenir des céréales, qui sont aussi des protéines brutes. Pour comprendre de quoi sont faites les protéines brutes, il faut donc vérifier que le premier ingrédient des croquettes est de la viande.

1.2. La pâtée.

La pâtée est une association d'eau (80% et plus) , de viande (3-4%) et de sels minéraux. Elle n'est donc pas adaptée aux besoins nutritionnels quotidiens du chat, et ne doit donc être donnée qu'à titre exceptionnel, sous forme de friandise une fois par semaine par exemple. Une alimentation basée exclusivement sur la pâtée n'est pas équilibrée, ce qui pourrait causer des problèmes à un chat.

Concernant le coût, elle coûte cher, du fait qu'elle est composée à plus de ¾ d'eau. Son délai de conservation, une fois ouverte, est très court : un jour maximum. La pâtée devrait donc être réservée à des pathologies très spéciales, comme un chat sans dent.

Par rapport aux croquettes, la pâtée est de vraiment mauvaise qualité, et coûte très chère. En citant Elfinou : n'importe quelle pâtée, bas de gamme, sera plus chère que n'importe quelles croquettes, haut de gamme !

Néanmoins, de la pâtée de bonne qualité existe, notamment dans les marques almo ou applawas (merci nanou). Il est vrai que dans mon paragraphe au-dessus, j'ai indiqué que la pâtée n'est pas adaptée aux besoins nutritionnels journaliers de nos poilus ; néanmoins, une nuance est nécessaire : du fait que je sais pertinemment que la plupart des lecteurs se rueraient sur de la pâtée de supermarché, et donc de mauvaise qualité, je l'ai sciemment déconseillée. Or, une demi-boite de patée almo ou applawas n'est pas mauvaise pour le chat, quotidiennement, en complément de ses croquettes de bonne qualité. Si vous pensez donner de la pâtée de supermarché, avec des sous-produits de viande dedans, autant ne pas en donner et préférer de très bonnes croquettes.

2. L'alimentation ménagère.

L'alimentation ménagère est diverse et des problèmes peuvent se poser. Des méthodes ont été mises au point, comme la méthode BARF qui fait de la viande crue l'ingrédient principal de l'alimentation du chat.

Le problème réside surtout dans le fait que certains chats sont nourris en partie, voire exclusivement par des restes de table. Bien que cela se fasse depuis que le chat existe, ce n'est pas une raison pour l'administrer à son propre chat : notre nourriture ne convient pas au chat, car elle ne répond pas à ses besoins nutritionnels. Elle est trop salée, ce qui revient au même que les sels minéraux des croquettes…

Plusieurs friandises sont données à nos petits, en pensant bien faire :

- Le thon : il est trop salé pour nos petits. En le passant longuement sous l'eau, il peut être une friandise, une fois par semaine.

- Le jambon : il est trop salé et donc à éviter.

- (A compléter).

Les éléments pouvant être dangereux pour le chat sont :

- Le sucre.

- Les crèmes glacées, crème dessert, yaourts sucrés, pâtisseries.

- Le chocolat sous toutes ses formes.

- Les aliments pour chien.

- Les graisses cuites (poisson frits, sauces…).

- L'oeuf cru.

- La "viande pour animaux" (rayon boucherie).

- Le poisson avec arêtes, le poisson cru, les viscères de poisson.

- Les pois chiches, haricots secs, oignons.

- Les os.

- La charcuterie.

- Le pain de mie, les viennoiseries.

- Le "mou" (nom donné aux poumons de certains animaux vendus en boucherie).

- Le porc cru ou mal cuit.

- Le café au lait.

- Le sel.

- Le thon en boîte non rincé (valable pour les autres fruits de mer).

Concernant le lait, malgré les croyances populaires, il n'est pas bon pour le chat : certains chats le supportent, mais beaucoup ont des problèmes digestifs avec, car ils ne le digèrent pas ou mal. Il est donc à éviter, de l'eau fraîche souvent changée constitue la meilleure hydratation possible pour un chat.

Certains chats ne supportent pas les croquettes, même celles faites exprès pour les allergies alimentaires, et donc il faudra recourir à une alimentation ménagère. Mais, celle-ci doit être composée par un vétérinaire nutritionniste, car il faut des pourcentages précis de chaque aliment (viande, vitamines, minéraux, taurine….) et donc on ne peut pas se lancer à l'aventure tout seul.

3. Les marques de croquettes et de pâtée.

Des dizaines de marques existent sur le marché, mais cela ne signifie pas qu'elles soient toutes de qualité égale. En effet, il y a plusieurs types de marques : les croquettes de supermarché, les croquettes premium et les super premium.

Les premières regroupent toutes les croquettes que l'on trouve en grande surface. L'ensemble de ces croquettes, mêmes celles faisant l'objet de pub à la télé, doit être proscrit : elles contiennent peu de viande, souvent de mauvaise qualité, beaucoup de sels minéraux et de céréales ; elles suscitent donc souvent des calculs rénaux et des cystites.

Les croquettes premium et super premium sont des croquettes de qualité, souvent connues sous l'appellation croquettes de véto. Elles contiennent essentiellement de la viande, ont des taux très précis pour les sels minéraux et peu de céréales.

Le problème se situe souvent au niveau du coût : beaucoup pensent que les secondes ne sont pas faites pour des personnes à revenu moyen ou modéré, ce qui est faux. Ces croquettes coûtent certes plus chères à l'achat (les packs de 10 kilos, c'est le top) , mais le chat en mange beaucoup moins car elles sont plus nourrissantes. Comme ces croquettes contiennent plus de viande, et que justement le chat doit se nourrir essentiellement de viande, il est plus rapidement rassasié. En moyenne, pour un chat, il faut compter 0.5 euros par jour pour ces croquettes.

Les bonnes croquettes de qualité sont :

- Virbac (vendu uniquement chez le vétérinaire).

- Hills.

- Nutro.

- Almo.

- Specific (vendu uniquement chez le vétérinaire).

Ces 5 marques sont à l'heure actuelle les meilleures, beaucoup d'autres prétendent à leur qualité, mais elles en sont loin. On les trouve chez le vétérinaire ou en animalerie.

Concernant la pâtée, une des meilleures marques est almo nature qui contient un bon pourcentage de viande, par rapport aux autres pâtées (mais elle ne doit quand même pas consister en l'alimentation principale du chat).

4. Les sortes de croquettes.

Il y a plusieurs types de croquettes :

- Les baby cat.

- Les kitten.

- Les croquettes pour chats stérilisés.

- Les croquettes pour chats d'intérieur.

- Les croquettes pour adulte.

- Les croquettes pour senior.

- Les croquettes light (uniquement pour stabiliser le poids du chat, non pour le faire maigrir).

- Les croquettes spéciales pour les chats de race.

-…

Pour la bonne santé du chat, il est important de suivre son évolution également dans son alimentation et dans ses croquettes :

- De 5-6 semaines à 3-4 mois : les baby cat.

- De 4 mois à la stérilisation, voire vers les 8-12 mois : les kitten.

- Pour les chats adultes : il y a plusieurs sortes, et donc il faut prendre la croquette la plus proche des besoins du chat (chats stérilisés ou non, chats sortant ou d'intérieur, chats gros ou non…).

- Pour les chats dès 6-8 ans : les senior.

Dans la plupart des cas, le chat mange à sa faim, sans plus (en considérant le fait qu'il mange des croquettes de bonne qualité, les autres étant très appétentes du fait des sels minéraux et de leur mauvaise qualité, le chat doit en manger beaucoup). Une gamelle de croquettes toujours remplie à sa disposition est donc la meilleure manière de le nourrir.

Mais, il peut arriver que le chat soit "boulimique" et se jette donc sur sa gamelle en se goinfrant. Dans ce cas, il faut le rationner (en suivant les instructions écrites sur le paquet de croquettes, et en prenant conseil auprès de son vétérinaire). Cette "goinfrerie" peut résulter de la peur du chat de ne plus avoir à manger par la suite, notamment s'il n'a pas toujours eu une vie très heureuse.

Pour passer d'une marque de croquettes à une autre marque, ou d'une gamme de croquettes (saveur) à une autre, il faut respecter une transition sur une dizaine de jours, afin que l'appareil digestif du chat s'habitue petit à petit, et que des diarrhées ou d'autres troubles ne surviennent pas. Voici la marche à suivre (en se fondant sur une dose de 50 grammes, à vérifier sur son paquet de croquettes) :

- Le premier jour : 45 grammes d'anciennes croquettes et 5 grammes de nouvelles.

- Le 2ème jour : 40 grammes d'anciennes croquettes et 10 grammes de nouvelles.

- …

- Le 9ème jour : 5 grammes d'anciennes croquettes et 45 de nouvelles.

- Le 10ème jour : 50 grammes de nouvelles croquettes.

Concernant les saveurs, les meilleures croquettes sont celles à base de volaille car elles sont le plus souvent celles ayant le plus de protéines animales. Celles au thon, ainsi que les autres, sont souvent réservées à des chats qui sont très difficiles, mais elles contiennent beaucoup moins de protéines.

5. La gestation et les premières croquettes.

Durant la gestation, les croquettes sont très importantes pour la mère, et donc elles doivent être adaptées à sa situation. Les meilleures croquettes selon moi sont les baby cat 34 de royal canin, qui sont très petites et très nourrissantes. De plus, du fait de leur petitesse, ce sont les premières croquettes à donner aux chatons, vers les 4-6 semaines, comme aliment solide qui remplace le lait de la mère.

6. Les troubles urinaires.

Les croquettes de supermarché, du fait de leur haut taux en sels minéraux et en céréales, sont à l'origine de plusieurs problèmes chez le chat. Chez le mâle, on trouve souvent la pathologie des calculs rénaux alors que chez la femelle, ce sont des cystites. Dans tous les cas, le chat souffre et le recours au vétérinaire est impératif. Cela peut coûter très cher pour le propriétaire du chat, environ 300 à 500 euros.

Un trouble urinaire a souvent comme signe annonciateur le fait qu'un chat qui ait toujours été propre commence à faire pipi ailleurs, comme sur une couette ou sur un tapis. Cela n'est jamais bon signe, malheureusement et le chat doit rester pendant longtemps sous croquettes urinaires spécifiques, qui ont l'inconvénient d'avoir un coût très élevé.

La pâtée peut être utilisée pour ce genre de problèmes car justement elle contient beaucoup d'eau, mais il faut qu'elle soit administrée sous contrôle vétérinaire.

En conclusion : "Vous êtes ce que vous mangez" s'applique aux animaux aussi ! Un régime santé, bien équilibré n'est pas seulement important pour les humains, c'est aussi un élément crucial de la vie de nos chats. Ce que nous leur offrons comme nourriture a un impact majeur sur leur santé, leur longévité et leur bien-être émotionnel.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


81151
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Morsure de chat - chats

image

Jil, au cas où tu ne l'aurais pas capté, Elfinou est vétérinaire (elle ne le proclame pas par modestie). Coucou Elfinou ! Merci pour toutes tes réponses ! Mon propre chat m'a énormément mordue et griffée quand íl était chaton (ouf, il s'est...Lire la suite

Alerte a la rage - val d'oise - chats

image

D'après ce que j'ai compris, c'est un chaton qui a été trouvé errant. Comme on a pas eu de cas de rage autochtone (c'est à dire d'un animal né et vivant en France sans contact avec un animal provenant de l'étranger) depuis des années, on...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Comment nettoyer son chat
Sur le même thème
Conversation de chats
Voir tous les  autres témoignages