Histoire vécue Animaux domestiques > Chats      (3300 témoignages)

Préc.

Suiv.

Tombée amoureuse de ce chat

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 314 lectures | ratingStar_81160_1ratingStar_81160_2ratingStar_81160_3ratingStar_81160_4

On a beau aimer tous les chats, souvent il y a un chat qui sort du lot, parfois même un chat qui nous font aimer tous les autre de sa race, un chat exceptionnel qu'on rencontre dans la rue, chez un ami, au détour d'une vitrine ou qu'on a adopté et dont le caractère s'est révélé exceptionnel, c'est de ce chat là dont j'aimerais vous parler, un chat que je n'ai jamais rencontré mais qui a très certainement changé le cours de ma vie. (tin tin tiiiiiiiiin, ça c'est pour l'effet dramatique ! ).

Je cherchais un chat pour tenir compagnie à ma vieille Tigrette qui miaulait d'ennui toutes les nuits depuis qu'on avait déménagé en appart et que sa soeur était morte.

Elle avait dix ans et n'était donc pas trop vieille pour accepter de voir un jeunot lui courir dans les pattes, alors je me suis mise en quête du nouveau chaton de la maison, chose que je n'avais jamais eu à faire depuis 20 ans où j'avais toujours eu des chats, parfois de mes propres portées (on ne stérilisait qu'après les premières chaleurs à cette époque là, et comme lors des premières chaleurs les miennes en profitaient pour tailler la route et revenir pleine, ben j'avais plein de chatons à la maison, et comme je suis une cinglée des chats, ben majoritairement, je les gardais, ainsi donc, à la bonne époque, j'ai eu une bonne douzaine de chats qui venaient gaiement dormir sur notre lit, si on peut encore appeler ça comme ça).

Donc, la vie nous paraîssait bien terne, à ma Tigrette et moi, et pour trouver notre nouveau compagnon de vie, je me suis mise à écumer les sites de petites annonces (offuscation totale) les refuges (c'était au mois de fevrier et les portées n'étaient pas encore nées, et je tenais à avoir un chaton pour que le lien se fasse plus facilement avec la Tigrette qui est un amour de chat, mais un vrai chat de gouttière, indépendant, territorial et un brin hargneuse quand on lui chatouille trop les moustaches) et j'ai fini par me dire que quitte à payer un chat (les annonces du net, pour des chats type, 500 euros… non mais ho ! ) autant que j'en prenne un chez un éleveur, mais je n'étais pas encore tout à fait décidée, c'était entre ça et les refuges avec lesquels j'étais en contact (je m'étais d'ailleurs fais *accueillir* par un refuge qui m'a fait passer un interrogatoire de police pour savoir si j'étais digne d'adopter un chat) bref, je cherchais des infos entre autres sur le siamois qui avait bien changé depuis mes souvenirs, je ne connaissais, comme la plupart des gens, que le siamois à tête ronde, et de le voir le museau pointu et le front bombé m'a beaucoup intriguée. J'ai donc atterri sur le site de l'Afas, qui est le site de référence du siamois, je suis tombée sur une photo, et là, la révélation…

Je suis tombée instantanément amoureuse de ce chat.

Ca n'est pas un chat que j'ai vu, c'est autre chose, je ne saurais pas dire quoi avec exactitude, un être humain ? Une réincarnation ? Un alien ? Je ne sais pas, mais j'ai été éblouie par sa beauté, l'intelligence qui se dégage de son minois, ce petit air coquin, complice, tendre, adorable, bref, coup de foudre total.

J'ai isolé la photo pour avoir le nom de l'affixe, j'ai contacté l'éleveuse, Emmanuelle, elle venait d'avoir une portée de la même mère et dedans, il y avait un mâle qui lui ressemblait comme deux gouttes d'eau, c'était mon Chewb…

Voilà comment à commencé mon histoire d'amour avec le balinais.

Et l'histoire d'Ammon, le chat de la photo, est très curieuse…

Emmanuelle l'avait vendu à une éleveuse qui s'est faite cambrioler. Les voleurs sont tombés amoureux du chat, et ils l'ont pris avec eux. Pas pour le vendre ni même contre une récompense, mais pour eux, pour leur usage à eux, parce qu'ils le trouvaient magnifique et irrésistible. Après avoir passé des annonces partout pour récupérer son chat et offert des récompenses à qui aurait des infos, l''éleveuse qui se l'était fait voler a envoyé une dernière demande à tous les vétos des environs, et l'un d'eux a répondu, il était à 100 kilomètres de chez elle, il avait vu le chat pour le castrer, les *propriétaires* lui avaient paru louches, mais il n'avait pas pensé à vérifier le puçage. Evidemment, les noms et coordonnées qu'ils lui ont donné étaient faux.

En attendant, Ammon vit une retraite anticipée de chat de maison…
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


81160
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Morsure de chat - chats

image

Jil, au cas où tu ne l'aurais pas capté, Elfinou est vétérinaire (elle ne le proclame pas par modestie). Coucou Elfinou ! Merci pour toutes tes réponses ! Mon propre chat m'a énormément mordue et griffée quand íl était chaton (ouf, il s'est...Lire la suite

Alerte a la rage - val d'oise - chats

image

D'après ce que j'ai compris, c'est un chaton qui a été trouvé errant. Comme on a pas eu de cas de rage autochtone (c'est à dire d'un animal né et vivant en France sans contact avec un animal provenant de l'étranger) depuis des années, on...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Comment nettoyer son chat
Sur le même thème
Conversation de chats
Voir tous les  autres témoignages