Histoire vécue Animaux domestiques > Chiens      (3432 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je pense que mes parents ont euthanasié mes chiens

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 905 lectures | ratingStar_54292_1ratingStar_54292_2ratingStar_54292_3ratingStar_54292_4

Pendant toute mon enfance, j'ai supplié mes parents pour avoir un chien.

J'étais souvent seule avec ma mère, on habitait dans un quartier résidentiel, une maison avec un jardin.

Donc, pendant plus de deux ans, j'ai insisté pour avoir ce fameux chien et à l'âge de dix ans, mes parents ont acheté une petite femelle Cavalier King Charles. Elle était peureuse et de santé fragile, mais je l'adorais, je passais mon temps à m'en occuper et à la câliner. Le hic, c'est qu'elle n'était pas propre. Durant un mois, elle a souvent fait pipi sur la moquette du salon et ma mère poussait les hauts cris. Au bout de quelques semaines, elle m'a averti que "si ce chien n'arrivait pas à être propre", elle s'en débarasserait. Elle commençait déjà à regarder les annonces pour acheter un autre chien mais elle n'a jamais su que moi, le soir, je pleurais des heures dans mon lit en me disant qu'on allait me retirer mon amie !

Finalement, cela s'est tassé, la chienne est devenue propre et mes parents ont fini par s'y attacher. 5-6 ans plus tard, ils ont accepté de prendre un mâle de la même race, un tricolore, appelé Hugo. Idem, on m'a menacé cent fois de le faire partir s'il faisait ses besoins à l'intérieur. Pourtant, un petit mois, ce n'est pas beaucoup pour qu'un chiot s'habitue.

Bizarrement, les deux chiens sont morts à un an d'intervalle, de cause indéterminée, à partir du moment où j'ai quitté la maison parentale, plusieurs années plus tard. Je voulais prendre mes chiens avec moi mais en studio à Bxl, c'était difficile et ma mère a poussé des cris : "Pas question, ce sont les nôtres aussi, on s'en occupera comme avant". Pourtant, lorsque je suis rentrée de voyage de noce avec mon ex-époux, en 1992, Hugo avait été euthanasié et je n'ai jamais eu d'explication logique. Soi-disant, il avait chopé un glaucome, une maladie grave pour un chien, il allait devenir aveugle, il avait toutes les tares du monde subitement !

La vérité, c'est que ma mère était dépressive, hystérique et hyponcondriaque et qu'elle ne supportait pas un chien malade devant elle, même s'il y avait moyen de le soigner, elle préférait "supprimer le problème". Cela n'a pas empêché mes parents d'acheter un autre chien de la même race, à peine quelques mois après. Un nouveau "caprice". 7 mois après, ils l'ont fait piquer à nouveau parce qu'il avait une petite déformation à l'oeil… J'en suis malade quand j'y pense !

Quand aux parents de Zhom, ce n'était pas mieux. Ils ont eu un Saint-Bernard quand zhom était petit. Ils l'ont gardé plusieurs années, c'était un chien adorable et gentil avec les enfants, mais encombrant bien sûr. Ils l'ont donné au premier venu le jour où le chien a tiré sur sa laisse, fait tomber ma BM sur le ventre et l'a tiré sur plusieurs mètres. Elle a dû aller se faire recoudre les genoux je crois. Exit le chien, on l'a donné ou vendu à un inconnu qui l'a enfermé dans un chenil exigu. Deux-trois ans après, la famille est allée voir le chien qui était devenu tellement agressif et méchant qu'il ne les a pas reconnu !

Idem avec le vieux chat de la famille. Ils l'ont gardé 12 ans, c'était un gros chat de gouttière, adorable. Quand zhom a eu un fils avec sa première épouse, le gosse a eu des boutons pendant quelques semaines et les deux Belles-mères ont "décidé" qu'il faisait une allergie aux poils de chat. Exit le vieux chat qu'ils se sont empressés de faire piquer, malgré qu'il était l'ami de la famille depuis aussi longtemps. Par la suite, il s'est avéré que le bébé faisait simplement une allergie au lait de vache, comme la plupart des nourrissons. Pfffff… quel gâchis. Zhom est encore furax quand il y repense, il y a 23 ans de cela !

Zhom et moi avons perdu notre travail à quelques mois d'intervalle, la vie est très très difficile pour nous, la précarité financière y est et pourtant, nous continuons à faire tout ce qu'il faut pour nos quatre persans et notre lévrier Afghan (qui partagent notre quotidien depuis bien avant cette crise) … Cela n'a pas empêché ma BM, l'année dernière, de nous conseiller "de nous débarrasser de quelques chats pour alléger un peu notre budget"! J'en tremble encore de colère, surtout que c'est à peu près une semaine après cette phrase que mon Freddy, adorable persan bleu, est décédé de la PKD.

Si je vous écris tout ceci, c'est pour vous expliquer pour quelles raisons les animaux passent avant beaucoup d'humains à nos yeux. Est-ce que vous connaissez aussi des gens qui ont agi aussi mal ?
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


54292
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Deuxieme chien, des questions - chiens

image

Bonsoir ! Je plante mon drapeau. Moi aussi je viens d'avoir un 2eme mais un chiot et la "grande" a 7 mois, pour ce qui est du canapé lit et tout, je laisse les deux monter, le petit ne descender pas "sur commande" au debut mais petit a petit il...Lire la suite

Choix du chien/mode de vie - chiens

image

Bonjour. J'ai perdu mon chien croisé Boxer/rotweiler il y a plusieurs mois. Cette chienne était formidable, cela a été très difficile à vivre… Aujourdh'ui, je me sens prete pour vivre à nouveau avec un ou des chiens car j'ai un manque...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages