Histoire vécue Animaux domestiques > Chiens      (3432 témoignages)

Préc.

Suiv.

Les lois en vigueur concernant les chiens d'attaque

Témoignage d'internaute trouvé sur yahoo
Mail  
| 320 lectures | ratingStar_227591_1ratingStar_227591_2ratingStar_227591_3ratingStar_227591_4
oui tu es soumis à la lois de 1999 donc déclaration en mairie, muselière, tenue en laisse assurance et stérilisation, la je rpond à la réponse de céline: Le chien qui a attaqué la petite de 18 mois etait issu de croisement, Amstaff terrier et d'une autre race, ils l'ont dit hier à la tv. Demande conseils près d'un véto qui sera seul juge et bin c'est faut le staff été de pure race donc inscrit au livre des origines francaise(LOF), le père de la fillette à parler et il à démentit ce qu'on dit les médias: Gravement mordue au visage par un chien que gardait sa mère, Maëlyne, 15 mois, est décédée une semaine plus tard à l'hôpital de Reims. Le molosse meurtrier, un American staff de six ans est, depuis le drame, dans un refuge animalier d'Epernay, en Champagne. ";On attend la décision pour le faire euthanasier";, raconte une employée du chenil précisant par ailleurs que le chien est ";très calme";. Ce ne sera pas pour tout de suite. Le maître du chien, le compagnon de la tante de la petite victime ne veut pas que son animal soit euthanasié. Alors, il ";a formé un recours"; devant le premier président de la cour d'appel contre la décision du président du tribunal de Châlons-en-Champagne. ";Une petite fille joyeuse, qui rigolait sans arrêt"; Ce sursis n'émeut pas Damien Sicker, le papa de la fillette. Le jeune homme de 20 ans a bien d'autres soucis en tête : les funérailles de Maëlyne, ";commander les fleurs, trouver une salle...";. L'enterrement a lieu vendredi, à 15h45. ";Très franchement, ça m'est bien égal que son chien soit euthanasié";, explique le jeune homme. Quand Maëlyne était à l'hôpital, il (le propriétaire, NDLR.) nous appelait souvent pour demander de ses nouvelles, raconte Damien. Logiquement, il devrait l'être car si la justice lui donne satisfaction, le maire pourra ordonner la mort de son chien comme la loi le lui permet";, explique Damien. ";Et je doute fort que la justice annule l'euthanasie de ce chien";, renchérit l'élu d'Epernay, Franck Leroy. Malgré la mort de sa fille, Damien Sicker ne juge pas ";forcément utile"; d'interdire le contact des chiens dits ";dangereux"; avec les enfants, ce que souhaiterait notamment le maire d'Epernay. Il est lui-même propriétaire de deux rottweilers, des chiens de catégorie 2, dit 'de garde ou de défense' comme l'American staff. ";Maëlyne y était habituée. Pour elle, c'était de gros nounours. On leur a toujours fait confiance mais ils étaient toujours sous surveillance";. ";Ces chiens exercent une fascination malsaine sur leurs propriétaires, déplore, inquiet, le maire d'Epernay. Depuis ses prises de position contre ces chiens, les fax de menaces pleuvent dans son bureau, envoyés par des propriétaires de molosse en colère. Voyez le propriétaire qui s'oppose à l'euthanasie de son animal, si son seul souci c'est de récupérer son chien, c'est vraiment qu'il ne mesure même pas la gravité du crime que vient de commettre son chien."; L'élu sera présent aux obsèques de Maëlyne. Depuis son décès, il est en relation avec les parents de la petite. ";Ils ont besoin d'être soutenus, justifie le maire. Mais il faut tout faire pour que de tel drame n'arrive plus";. En attendant, Damien aimerait qu'on se souvienne de Maëlyne comme d'";une petite fille joyeuse, qui rigolait sans arrêt";. Pas comme de la petite tuée par un chien. ";On l'a regardée partir"; ";Son petit c?ur n'a pas supporté tous les médicaments";, raconte son père. La fillette est ";partie"; dimanche. Attaquée au visage par un American staff que gardait sa mère, Maëlyne, 15 mois, est décédée une semaine plus tard à l'hôpital de Reims. Au téléphone, Damien Sicker veut raconter ";comment ça s'est passé samedi soir";, peu avant le décès sa fille. Un exutoire pour ce jeune père de 20 ans. ";Avec Malvina, sa maman, nous avions passé l'après-midi au chevet de Maëlyne. Ensuite, les infirmières, nous ont conseillé d'aller prendre l'air pour essayer de décompresser";, raconte le jeune homme, la voix trouble. Son débit devient plus saccadé : ";Vers 22h30, l'hôpital nous a appelés. La petite n'était pas bien. Une infirmière nous a dit d'aller la voir, qu'elle était en train de partir. On la regardée partir..."; Un ange passe, la ligne se brouille. Et Damien Sicker reprend : ";A minuit et demi, ils l'ont mise dans nos bras. On était en pleurs. On l'a gardée longtemps dans nos bras."; Ces derniers jours ont été éprouvants pour Damien Sicker, 20 ans. C'est un euphémisme. Dimanche, Maëlyne, sa fille de 15 mois, a été attaquée au visage par un chien, chez sa mère, à Epernay. Mordue, défigurée. Depuis, la petite est à l'hôpital, plongée dans un coma artificiel ";pour que son cerveau se repose";. Depuis, Damien et Malvina, son ex-copine, passent leur journée à son chevet. Depuis, le jeune père ressasse et tient à rectifier ce qu'il a entendu ou lu dans les médias qui relatent le drame. ";Tout le monde insinue que Maëlyne était sans surveillance quand le chien lui a sauté dessus. C'est pas vrai du tout."; Les mots sortent tout seul, empreints d'un fort accent picard. ";Dimanche, j'ai passé la journée avec ma fille. En fin d'après-midi, je l'ai amenée chez sa mère, dont je suis séparé. Dans son appartement, il y a avait ce chien, qui appartient au copain de sa s?ur. C'est un American staff (chien de catégorie 2, NDLR.) de six ans. Mon ex m'a appelé vers 20 heures. Au téléphone, elle pleurait, elle criait, elle me disait de venir tout de suite, que le chien venait d'attaquer notre bébé. Maëlyne était toujours consciente mais ne parlait plus..."; A son arrivée, les pompiers venaient d'emmener la petite ; le chien, lui, s'était réfugié dans la chambre. ";Il était redevenu calme, les policiers l'ont sorti en laisse avec une muselière";, raconte Damien. ";Ce chien est très calme d'ordinaire"; ";Ce qui rajoute à notre douleur, c'est que tout le monde nous considère comme responsables de ce qui s'est passé, peste Damien. Ma fille, sa mère et le chien étaient tous les trois dans la même pièce. Mon ex fumait une cigarette à la fenêtre mais de là, elle pouvait voir tout le salon, ma fille jouait, le chien était coincé entre mon ex et le canapé. Tout d'un coup, le chien a sauté par-dessus et il a attaqué Maëlyne. Je ne sais pas si ma fille a fait un geste particulier ou si le chien a subitement 'pété un câble'. Mon ex l'a frappé et il est parti dans une autre pièce."; Damien dit ne pas comprendre ce qu'il s'est passé. ";Ce chien est très calme d'ordinaire, il est souvent en contact d'enfants et Maëlyne est, elle aussi, habituée aux gros chiens. Moi-même, j'ai un rottweiler. Ce sont des chiens bien dressés et quand il y a des enfants autour, on surveille toujours...";, raconte, incrédule, le jeune père. Ce qui m'énerve c'est que les petits chiens mordent beaucoup plus souvent mais comme les blessures sont moins spectaculaires, on n'en parle pas."; Maëlyne passe huit heures au bloc. ";Au début, les médecins étaient très très inquiets pour sa vie";, raconte Damien. Ce matin, (mercredi, NDLR), ils nous ont dit qu'ils avaient bon espoir."; Le père précise que personne ne sait pour le moment quelles seront les séquelles physiques et neurologiques pour la petite fille. ";Les médecins pensent la réveiller en fin de semaine, explique Damien. Son visage est très gonflé, sa tête est entièrement bandée. Ce qui est sûr, c'est qu'elle devra subir beaucoup de chirurgie esthétique, qu'elle devra réapprendre à marcher, à parler.";
  Lire la suite de la discussion sur yahoo.com


227591
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Deuxieme chien, des questions - chiens

image

Bonsoir ! Je plante mon drapeau. Moi aussi je viens d'avoir un 2eme mais un chiot et la "grande" a 7 mois, pour ce qui est du canapé lit et tout, je laisse les deux monter, le petit ne descender pas "sur commande" au debut mais petit a petit il...Lire la suite

Choix du chien/mode de vie - chiens

image

Bonjour. J'ai perdu mon chien croisé Boxer/rotweiler il y a plusieurs mois. Cette chienne était formidable, cela a été très difficile à vivre… Aujourdh'ui, je me sens prete pour vivre à nouveau avec un ou des chiens car j'ai un manque...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages