Histoire vécue Animaux domestiques > Chiens      (3432 témoignages)

Préc.

Suiv.

Se séparer de son chien

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 1076 lectures | ratingStar_26716_1ratingStar_26716_2ratingStar_26716_3ratingStar_26716_4

Bonjour, moi aussi, j'ai eu un caniche comme ça : insupportable en voiture, hyperstressé, qui couinait en faisant les 100 pas sur la banquette arrière, qui nous jappait dans les oreilles dès que la voiture ralentissait, et aboyait carrément quand elle s'arrêtait. Rien n'y faisait, n'y l'engueulade, ni l'ignorance. On ne pouvait même pas lui donner de calmant, car il était insuffisant cardiaque ! Quand on devait se taper les 900 bornes qui nous séparaient de notre lieu de vacances, c'était l'horreur ! Pour les longs trajets, je montais à l'arrière, et le chien à l'avant, car il n'y a que là qu'il était un tout petit peu plus calme (enfin… si on veut ! ).

A la maison, pareil, chien super stressé, toujours en train de couiner nerveusement, toujours collé dans nos pattes. Et pourtant, on ne peut pas dire qu'il était trop gâté et qu'il était le roi de la maison : interdit de lit, pas de caresses à outrance, rien à table, il était d'ailleurs parfaitement capable de rester seul plusieurs heures sagement et sans broncher.

Un sorte de chien au comportement incompréhensible et… oui, disons-le, parfois super chiant !

Je n'ai jamais voulu faire appel à un comportementaliste. Flemme, refus des dépenses, pas le temps ? Probalement un peu de tout ça, je l'avoue. Mais tout ce que je sais, c'est qu'entre d'autres mains, il aurait pu avoir dix mille raisons d'être abandonné. Mais, moi, pas une seconde cela ne m'est venu à l'esprit. C'était mon chien, et tout chiant qu'il était, je l'aimais, je l'ai soigné toute sa vie pour son coeur, je le toilettais moi-même, je lui brossais même les dents pour lui éviter les anesthésies nécessaires au détartrage (à cause de son coeur).

Malgré son comportement en voiture, nous l'avons toujours emmené en vacances avec nous. Il était chiant, soit, mais il faisait partie de la famille. Il n'avait pas demandé à venir, c'est nous qui sommes allés le chercher, alors on l'a assumé jusqu'au bout.

Quand tu décides de faire un enfant, tu penses au beau petit bébé tout rose que tu vas pouvoir câliner et gâter. Tu ne penses pas qu'un jour il pourrait devenir une peste et te mener la vie dure. Et quand ce jour arrive, tu ne te dis pas "Bon, mon fils est devenu trop gênant, je vais le mettre à la DDASS".

Eh bien pour un chien, c'est pareil, à ce gros avantage près (si on peut parler d'avantage) , qu'un chien vit beaucoup moins longtemps qu'un être humain !!!
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


26716
b
Moi aussi !
1 personne a déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Deuxieme chien, des questions - chiens

image

Bonsoir ! Je plante mon drapeau. Moi aussi je viens d'avoir un 2eme mais un chiot et la "grande" a 7 mois, pour ce qui est du canapé lit et tout, je laisse les deux monter, le petit ne descender pas "sur commande" au debut mais petit a petit il...Lire la suite

Choix du chien/mode de vie - chiens

image

Bonjour. J'ai perdu mon chien croisé Boxer/rotweiler il y a plusieurs mois. Cette chienne était formidable, cela a été très difficile à vivre… Aujourdh'ui, je me sens prete pour vivre à nouveau avec un ou des chiens car j'ai un manque...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages