Histoire vécue Animaux domestiques > Médecine vétérinaire      (300 témoignages)

Préc.

Suiv.

Un vétérinaire véreux épinglé pour actes de cruauté

Témoignage d'internaute trouvé sur beaute-test
Mail  
| 605 lectures | ratingStar_54652_1ratingStar_54652_2ratingStar_54652_3ratingStar_54652_4

Un vétérinaire véreux sur Paris épinglé pour actes de cruauté.

Après plusieurs mois d'enquête menée par l'association Stéphane Lamart "Pour la Défense des Droits des animaux" et le Groupe d'intervention régionale de Paris (G.I.R) , il s'est avéré que Monsieur O, exerçant la profession de vétérinaire et demeurant à Paris récupérait de nombreux chiots et chatons depuis plusieurs années par le biais de petites annonces gratuites publiées par des particuliers et des associations de protection animale qui lui déposaient les chiots et chatons en pensant bien faire.

Mais ce vétérinaire véreux procédait, premièrement, à l'ablation des griffes et au limage de leurs dents.

Or, l'ablation des griffes est interdite depuis un décret du 11 mai 2004, en son article 10, qui nous signale que "les interventions chirurgicales destinées à modifier l'apparence d'un animal de compagnie ou à d'autres fins non curatives doivent être interdites et en particulier : la coupe de la queue, la coupe des oreilles, la section des cordes vocales et l'ablation des griffes et des dents" .

Deuxièmement, ce vétérinaire envoyait ses stagiaires et son assistante récupérer les animaux chez des particuliers résidant à Paris et même en Province.

Par ailleurs, ce vétérinaire tatouait et vaccinait ces animaux en vue de les revendre à un prix se situant entre 300 à 500 euros.

Ce vétérinaire qui est censé se préoccuper de la santé et du bien être animal a revendu, des chats atteints du typhus tout en sachant pertinemment que cette maladie est contagieuse et mortelle. Or selon la loi du 22 juin 1989 et l'article R 213-2 du code rural, le typhus, étant une maladie grave, contagieuse et mortelle constitue un vice rédhibitoire de la vente.

Plusieurs plaintes et témoignages émanant de personnes ayant achetés les animaux chez ce vétérinaire font état de l'hygiène plus que déplorable dans laquelle les animaux ont été opérés. Or, l'article 276-3 du code rural dispose que "l'exercice à titre commercial des activités de vente, de transit ou de garde de chiens et de chats nécessite la mise en place et l'utilisation d'installations conformes aux règles sanitaires et de protection animale" .

Nous trouvons inacceptable qu'un vétérinaire qui est censé sauver les animaux puisse exercer ces actes, pourtant interdits, et engendrant de nombreuses souffrances physiques à l'animal. En effet, le chat se retrouve amputé de ses griffes ainsi que de la première phalange. Cet acte est une mutilation envers les chats et ceci pourquoi ? Pour arrondir ses fins de mois !!!

Nous vous signalons que notre association a déposé plainte contre ce vétérinaire pour acte de cruauté en vertu de l'article 521-1 du code pénal.

Une procédure judiciaire est actuellement en cours, ce vétérinaire pourrait bien être mis en examen tout prochainement. L'association Stéphane Lamart, par la voix de son avocat Maître GRILLON Patrice, fera en sorte que la procédure aboutisse.
  Lire la suite de la discussion sur beaute-test.com


54652
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Demande aide et conseil - urgent - medecine veterinaire

image

Bonsoir. J'ai une chatte d'environ 10 - 11 ans non stérilisée car j'étais en appart jusqu'à il y a peu de temps. Je l'ai faite opérée d'une grosse aux mamelles il y a quelques jours et en rentrant du travail je l'ai retrouvée en mauvaise...Lire la suite

Urgent ou pas ? - chiens

image

Bonjour à toutes et tous, Alors voila, je récapitule ma situation : Il y a une semaine mon chien a vomi tout jaune une seule fois. Comme ça n'est arrivé qu'une fois, je ne me suis pas inquiétée … Aujourd'hui, je me lève et oh surprise,...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages