Histoire vécue Animaux domestiques > Oiseaux      (530 témoignages)

Préc.

Suiv.

Il est tellement plus facile de se raconter les histoires que nous voulons entendre.

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 26/01/10 | Mis en ligne le 26/07/12
Mail  
| 160 lectures | ratingStar_281039_1ratingStar_281039_2ratingStar_281039_3ratingStar_281039_4
Klam, je ne partage pas ton point de vue. Si faire l'autruche sur une situation donnée est nécessaire pour amortir le choc, je pense surtout que c'est souvent par opportunisme, par protection, par peur. Il est tellement plus facile de se raconter les histoires que nous voulons entendre. Si a un moment donné de ta vie tu t'es perçue comme intransigeante ou vaniteuse cela n'a jamais été mon cas. J'ai conscience de ressentir une certaine intolérance mais uniquement vis à vis de comportements fuyants. Je sais aussi que mettre à bas l'échaffaudage qui étaie nos valeurs est l'affaire d'un chantier de toute une vie, par conséquent, je ne crois pas qu'à mi-vie nous soyons capables de dire que grâce à un travail sur nous, nous sommes enfin dépouillés de nos travers nous permettant d'être enfin justes envers les autres ou nous-mêmes. De même que refuser d'aller là où l'on veut m'amener contre mon gré ne signifie par pour autant que je décide du chemin qu'un tiers doit emprunter. Il emprunte le chemin de son choix et la vitesse qui lui convient cependant, je refuse, et c'est mon droit, de lui dire que c'est la bonne route si je pense qu'il se trompe. Il ne s'agit pas de nuance là mais d'un état que je ne mélange pas avec toute la philosophie sur le droit à l'évolution personnelle à son rythme à laquelle j'adhère totalement et dont tu parles ici. Quant au boomerang non Klam, ce n'est pas l'expérience, c'est le résultat de notre acte. Tu peux lancer ton boomerang et t'en croire débarrasser, si tu ne regardes pas sa trajectoire lorsqu'il revient, tu te le prends en pleine figure. Tu pourras toujours t'entraîner à le lancer ce boomerang, en acquérir l'expérience, la trajectoire reste la même. D'ailleurs, tu parles d'expérience mais dans la phrase qui suit tu évoques mon idée, celle que je serine à longueur de post (confondre respect et lâcheté…). C'est ce que l'on appelle "l'ordre des choses" ou la "roue de la fortune". Là où je sais que j'ai à m'améliorer ce n'est pas dans ma manière de prendre les choses mais bien de les recevoir. Je dois parvenir à ne plus être touchée par les aberrations, les contradictions que j'entends et savoir y mettre de la distance car, après tout, je ne suis pas concernée. C'est de cela qu'il s'agit (pour moi en tous cas).
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


281039
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Chat & islam - les ramadanettes

image

Salam. Le chat "n'apporte" rien de spécial si ce n'est qu'il est une cause pour toi de faire le bien . Le rapport entre le chat et l'islam c'est juste le comportement qu'avait le prophète sWs avec tous les animaux en général et il y a plusieurs...Lire la suite

Hypersensibilite a la cause animale - psychanalyse

image

Tu es vraiment quelqu'un de gentil. Merci de ton message qui me réconforte. Il est vrai que le statut juridique des animaux familiers devrait tendre à s'améliorer. Il est temps, ça fait 5 ans que je signe la pétition. Mais oui, on en parle de...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages