Histoire vécue Apparence - Beauté > Beauté des dents > Appareil dentaire      (278 témoignages)

Préc.

Suiv.

Orthodontie après 40 ans : il faut de la patience

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo 47 ans
Mail  
| 3326 lectures | ratingStar_154233_1ratingStar_154233_2ratingStar_154233_3ratingStar_154233_4

J'avais moi aussi 41 ans quand, voilà deux ans, je me suis lancée dans un traitement orthodontique. Te lire me rappelle ce que j'ai ressenti ! Et je n'étais pas la seule à le faire, dans mon entourage une autre femme de 41 ans elle aussi s'est lancée en même temps que moi et peu à peu ça nous a rapprochées. Pour tout dire, elle a même eu droit à une chirurgie maxillo-faciale l'an dernier et moi-même, je vais subir cette opération dans deux jours. A côté de cette chirurgie, l'orthodontie c'est rien du tout si ce n'est qu'en effet, on a un peu l'impression de faire quelque chose de "décalé", ce mot étant généralement associé à l'adolescence (croit-on). Bref, dans mon cas il s'agit de régler des problèmes d'occlusion et de positionnement des dents qui n'ont jamais été traités quand j'étais plus jeune. A l'époque, le dentiste (ce gros nul) avait dit à ma mère qu'on "ne pouvait rien faire". Et maintenant, voilà. Trente-cinq ans après, mon orthodontiste est furieux contre cet incompétent, selon lui, on aurait dû, pu, faire quelque chose. Et me voilà donc depuis bientôt deux ans avec de jolies plaquettes blanches sur les dents, du fil, des ressorts etc. J'ai même eu droit aux élastiques pendant un an, tout comme les ados ! Je ne regrette rien, au contraire, je suis ravie d'avoir eu le courage de le faire. Quand je vois l'alignement de mes dents maintenant, je suis épatée. J'ai expliqué et j'explique encore en détail mon traitement dans un topic, dans cette salle, qui s'appelle "le topic des rescapées d'auf", si ça peut t'intéresser. Alors bien sûr, à notre âge, les dents bougent moins vite qu'à l'adolescence, mon ortho était un peu démuni, pendant un temps, à cause d'une canine récalcitrante, mais elle a fini par bouger. Il faut sans doute un peu plus de patience, mais au final ça vaut le coup. Je précise cependant que mes dents et mes racines étaient tout à fait saines, c'est important. A partir de là, on n'a que des bénéfices, je pense, à se lancer dans un tel traitement. On s'évite de futurs problèmes de déchaussements et autres. J'ai maintenant 43 ans et je pense finir mon traitement cette année, sans honte, sans gêne, au contraire, avec fierté, bonheur et reconnaissance envers mes praticiens. Faut dire aussi que je suis tombée sur un orthodontiste super, ça y fait beaucoup.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


154233
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Témoignage sur la chirurgiemaxillo-faciale

image

Bonjour Virginie, Concernant "la maxilo", j'en connais un chapitre car j'ai eu droit à x² opérations, mais bon, moi c'était assez différent car j'avais tout le potiron à refaire, suite à un accident. Je ne veux pas te faire peur mais… c'est...Lire la suite

Changement d'orhodontiste surprise

image

Bonjour, En mai dernier, l'orthodontiste qui suivait mon fils ma informé par courrier qu'elle avait cédé son cabinet pour prendre sa retraite. Les soins de mon fils devant se terminer en juin, il s'est rendu au rendez-vous fixé depuis plusieurs...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages