Histoire vécue Apparence - Beauté > Cheveux > Calvitie - Chute de cheveux      (308 témoignages)

Préc.

Suiv.

Chute de cheveux....questions

Témoignage d'internaute trouvé sur sante-medecine-ccm
Mail  
| 672 lectures | ratingStar_262074_1ratingStar_262074_2ratingStar_262074_3ratingStar_262074_4
Bonjour malbrut, Je souffre de perte de cheveux depuis l'enfance et le paradoxe c'est qu'à la base j'ai une nature de cheveux très touffus. Petite genèse : Ma nature : J'ai une peau assez grasse, qui s'épaissit à certains endroits (pieds, mains) et j'y ai même de la corne assez facilement. Malgré mes 26 ans, j'ai encore de l'acnée sur le visage et le dos. Ma peau est par ailleurs très sèche aux extrêmités (pieds, mains) et je suis très poilue, avec une forte tendance à avoir des poils incarnés quand je m'épile. J'ai des problèmes de circulation sanguine car j'ai facilement les jambes lourdes et mes mains comme mes pieds sont souvent très froids-même l'été- Mon histoire et mes pratiques: J'ai grandi en Afrique dans un milieu très pauvre, avec une marâtre qui me tirait les cheveux pour les coiffer, très jeune, j'avais déjà des trous au niveau des tampes et à l'avant de la tête. Mais ma chevelure très crêpue semblait résister à tous ces traitements de choc, même si à chaque démêlage y'avait toujours une touffe qui tombait. ENSUITE JE SUIS VENUE vivre en france avec ma mère et dès mes 16 ans, j'ai commencé les défrisages et la pause d'extensions. J'étais très complexée et j'en suis devenue la reine des tricheuses, tel que je me coiffe personne ne peut se douter que je n'ai plus de cheveux à l'avant du crane. JE PASSE même pour une jolie métisse aux cheveux abondants. Je ne les laisse pas respirer, à chaque fois que j'enlève mes extensions-en moyenne tous les mois- je défrise mes cheveux et je remets mes extensions. Je n'ai jamais osé montrer mon problème à un dermato et ma souffrance m'a plongé dans l'inaction car je n'ai jamais envisagé non plus de suivre un traitement de fond. Je n'opère qu'en surface. Ce problème est présent à tous moments de ma vie, même dans mon intimité car mon compagnon n'est pas au courant, je ne le laisse pas me toucher les cheveux, car ils ne sont pas à moi. Je suis épuisée de tricher, je ne supporte plus que mon image ne corresponde pas à ma vraie nature. Je me sens prisonnière de cet handicap, d'autant que des moqueries subies dans mon enfance m'ont plongé dans des complexes terribles qui m'empêchent d'assumer le regard des gens sur mon crâne à moitié dégarni. Je pense tout de même que mon problème de cheveux a une origine biologique à laquelle Les mauvais "traitements" chimiques (par les défrisants) et les tension des multiples extensions n'ont rien arrangé. Je pense consulter un médecin pour comprendre formellement l'origine de mon handicap et même si je crois qu'il est trop tard pour y rémédier, au moins j'espère en retirer des solutions pour stopper ou au moins ralentir la chute de mes cheveux. Pour finir, je relativise ma souffrance car je sais que dans le monde d'autres êtres humains souffrent de problèmes beaucoup plus graves, plus injustes, notamment de santé. Je me sens donc superficielle de souffrir autant d'un problème qui n'est finalement qu'esthétique. J'ai trouvé ton approche très constructive, c'est pourquoi je t'écris afin que tu m'indiques si tu peux des démarches à suivre, car je ne sais par quoi commencer. Merci d'avance, Porte toi bien, Lila.
  Lire la suite de la discussion sur sante-medecine.commentcamarche.net


262074
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Calvitie a 17 ans toute une histoire ... - calvitie et perte de cheveux

image

Salut à tous ! Ça fait un moment que je navigue sur internet pour lire des sujets qui concernent l'alopécie et je me résous aujourd'hui à faire part de mon histoire peut-être parce que j'ai passé un cap important dans ma vie de "vieux"...Lire la suite

Greffe cheveux - calvitie et perte de cheveux

image

Voilà j'ai le goût de partager mon expérience. Photos à venir. Je viens de subir ce 18 mars 2700 FUT (bandelette) à Ottawa (Clinique Rahal) , encouragé par l'expérience d'un jeune Français (Frontal Tool) qui en a reçu 3500 il y a quelques...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages