Histoire vécue Apparence - Beauté > Cheveux > Coiffure - Coloration      (2018 témoignages)

Préc.

Suiv.

Le récit ironique de mon mariage

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 364 lectures | ratingStar_59355_1ratingStar_59355_2ratingStar_59355_3ratingStar_59355_4

Le mariage reste, en tête de tous les sondages, décrit comme un des plus beaux jours de nos vies d'humains.

 

Le mien a été absolument merveilleux et c'est sans doute un des souvenirs que je raconterai avec nostalgie à mes petits enfants en leur prouvant, photo à l'appui, que j'étais un jour rentrée dans du 34 et que moi aussi, j'avais eu ma période de gloire.

 

Mais la mémoire fonctionne un peu comme le photographe avec qui nous avons passé contrat ce jour-là : Elle sélectionne les plus jolies images et envoie les moins réussies à la corbeille.

 

Voilà donc en exclusivité les clichés loupés de ma journée !

 

10h00. Chez le coiffeur.

-"Allô maman (…) Le bouquet de la mariée ?! Qu'est-ce qu'il a, mon bouquet ? Minable… A quel point ?! Mais non je n'ai pas demandé un bouquet qui ressemble à une fritte môle !! Comment ça tu as renvoyé le livreur !!? "

 

- Allô Robert ? Ohh c'est géniiial, Roberta a finalement pu se libérer !! Mais tu plaisantes, bien entendu que ça ne nous dérange pas, on avait gardé sa place !!

 

- Loulouuu !! Cette chieuse de Roberta vient de se rajouter au dernier moment !! On va l'asseoir où, on n'a plus de place à la table "Car-en-sac"!? Comment ça On n'a qu'à la foutre au fond du jardin ?!!

 

Jusqu'au dernier moment la température ne voudra pas redescendre un peu. C'est pas bon, j'ai les mains moites et les pieds poites et je transpire sous le menton. Mon maquillage ne tiendra jamais dans ces conditions…

Oh merd… La maquilleuse !!

 

- Témouine ? T'en es où ? La maquilleuse poirote dans sa twingo à la sortie de l'autoroute !

 

-Allô Madame ? Les fleurs, ça va pas. Oui je sais que je vous ai demandé des fleurs de Calas mais je savais pas qu'elles seraient noires… Et môles. Non je ne peux pas venir !

 

La coiffeuse a du monter mon chignon autour de mon téléphone portable. Avec un peu de chance personne ne verra qu'il est resté coincé dans mes anglaises.

Ma coiffure toute en frisottis romantiques fait des cliing et des wouaah mais comme je ne suis pas encore maquillée on voit bien que je n'ai pas dormi depuis 72 heures.

-Vraiment, c'est supeeerbe !! Merci beaucoup ! Je vous dois ?

 

Hum… j'avais oublié que le mot Mariage faisait gonfler la facture des commerçants avec autant d'indécence que gonflent les seins d'Emmanuelle Béart d'un festival à un autre (c'est d'actualité).

 

12h30. Arrivée chez mes parents, avec une demie-heure de retard.

Témouine 1 s'étant fait comme moi coiffer par la coiffeuse ; témouine 2 se fait maquiller… par la maquilleuse, tandis que ma petite nièce d'honneur se fait photographier par… le photographe.

-et non pas par la photocopieuse, banane-

Quant à moi, je me fais habiller par ma soeur. Et qu'est- ce que je suis nerveuse… (et toc).

 

14h00. La maquilleuse s'attelle sur ma personne à un long travail de ravalement de façade.

Autour de nous les enfants de ma soeur crient, se disputent et font grimper mon tensiomètre. Je me console en me rappelant que nous avons réservé une baby-sitter pour la journée.

 

14H15. La baby-sitter décommande. Elle est malade et elle pleure.

Moi aussi.

 

14H30.

- Arrêtez de pleurer, enfin, je ne peux pas vous maquiller…

- Mais c'est pas moi qui pleure, Manon, c'est mes yeux ! (Ugolin).

 

14h45. Le livreur arrive avec de nouvelles fleurs.

 

15hoo. Je le sais parce que j'ai regardé l'horloge 32 fois depuis mon arrivée mais aussi parce que mon père brasse l'air en criant après le chien, ce qui me fait l'effet d'un Canadair qui déverserait de l'huile bouillante sur un incendie… et n'améliore pas mon état.

 

Ma mère et ma soeur quand à elles, polémiquent autour du noeud qui tient l'échancrure de ma robe, à savoir s'il doit avoir des ganses ou tomber simplement. Mon oeil droit continue de pleurer et la maquilleuse colmate les sillons du fond de teint à la truelle. Je n'ai toujours pas mis ces ***** de roses dans mes cheveux et j'ai une cruelle envie de fumer une cigarette. Un peu d'herbe ferait aussi bien l'affaire.

 

15h30. A force de courir mon père ressemble à un coquelicot et ça va très mal avec mon bouquet de mariée. Je m'en prends à lui en lui hurlant que "Ce n'est pas lui la mariée": Le stress me rend lucide.

Il y a 4 feux rouges de chez mes parents à la mairie. Rouges, j'ai bien dit.

 

15h34. Le 4X4 s'engage sur le parvis de la mairie. Nos convives en belles tenues se retournent vers nous et je lis sur tous les visages l'impatience de me voir sortir de notre voiture pavoisée :

Je suis une princesse des contes de fées.

 

Mais mon père a mis la sécurité- enfants sur les portières du carrosse et nous restons coincés à l'intérieur… devant environ 35 appareils photos :

Je suis Calimero… En robe blanche et talons hauts.

 

- Tu es magnifique… ! Me dit-on à chaque bises.

Ça fait un bien fou d'entendre ça 80 fois d'affiler. Loulou est exempté de compliments pour les 3 prochains mois.

 

Je me demande comment j'ai pu autant stresser. La pression redescend et nous, nous montons les escaliers.

 

15h40. J'ai le sourire ému et les yeux qui pétillent ; Loulou dans sa chemise rose est le plus beau mâle que la terre ait porté. La marche nuptiale retentit dans la mairie et je m'avance au bras de mon père, fier comme un coq -mais qui a dérougit-, au milieu de la foule de nos invités tous heureux comme moi.

Piloute dans ses habits de fête ressemble à une petite fleur des champs et me toise avec ses grands yeux pleins d'admiration.

 

La plus belle journée de ma vie peut enfin commencer…
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


59355
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Ciseaux normaux ou special coiffure - coiffure et coloration

image

Bonjour. Allez chez le coiffeur je trouve cela inutile pour MOI : -parce qu'ils sont pas au courant qu'un cheveux mouiller est fragile. - ils ne savent pas que l'on démêle du bas vers le haut, non non ils préfère faire des paquets de noeud....Lire la suite

Envie de couper, peur de regretter.. - coiffure et coloration

image

Salut ! Il y a quelques années, j'ai moi aussi décidé de couper mes longs cheveux épais et bouclés, les entretenir, ça commençait à me rendre folle ! J'ai fait ça sur un coup de tête, un petit carré déstructuré trop mignon ! Quel...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages