Histoire vécue Apparence - Beauté > Chirurgie esthétique > Augmentation mammaire      (3192 témoignages)

Préc.

Suiv.

Abcés du sein a repetition !!

Témoignage d'internaute trouvé sur sante-az.aufeminin - 08/10/11 | Mis en ligne le 11/04/12
Mail  
| 696 lectures | ratingStar_239828_1ratingStar_239828_2ratingStar_239828_3ratingStar_239828_4
Bonjour !! Moi aussi j'ai connu tout ça. J'ai 32 ans. Ça a commencé en juillet 2007 ; un petit écoulement au téton de mon sein gauche mais sans douleur ; j'ai contacté le médecin. , on m'a fait passé une mamographie et une echo, au depart il y avait juste un canal bouché par un liquide visqueux ; on me donne un traitement de trois mois, durant cette periode j'ai plus eu d'ecoulement ni de douleur, rien . Quand j'y suis revenu pour la visite et ben il y avait un abcés profond de 5 CM de diametre !!!! Et je n'avait rien senti, pourtant j'ai une petite poitrine mais l'abcés etait tellement profond que je ne m'en suis pas aperçu. Donc on me prevoit une ponction. On me fait la ponction et on m'enlève des seringues de ce liquide visqueux ressemblant à du pu mais sans odeur. Une fois annalisé on ne trouve aucun germe. Les medecins reste sans reponse ils ne comprennent pas d'ou ça vient, pas de fievre et pas de germe. Quelques jours apres la ponction la douleur etait la et tres vive. L'abcés c'est rerempli et vite fait. Les medecins me disent qu'avant d'operer il faut laisser murir l'abcés et donc douleur. Je supporte comme je peux puisque rien n'est efficace, le dessous de mon sein est tres tendu, des vergetures sont même apparues et il arriva ce que je me doutait ; un matin l'abcés c'est percé par une vergeture qui a laché et j'arrivais pas a arreter l'ecoulement qui etait melé de sang epais. La peur au ventre, je suis allé chez mon medecin chirurgien qui m'a opere le jour même. Alors anesthesie generale, grosse ballaffre sous le sein et mechage tous les jours. … etait le 21 janvier 2008. Quelques jours apres l'abcés recidivait. Sur le même sein mais un peu decalé vers l'interieur du sein et la les toubib n'en revenaient pas . Il a fallu laisser murir et réoperer le 18 fevrier 2008 , l'abcés faisait 7 CM !!!!!! Reoperation, anesthesie generale une autre ballaffre sur l'interieur du sein et mechage des deux entailles pendant pres de 3 mois. Car entretemps cicatrices qui se réouvraient sans arret, d'autres petits abcés superficiels qu'on m'inciser à vif … Un jour mon medecin de famille me dit je te prend rendez vous à toulouse à l'institut claudius regaud car comme ici il ne savent plus quoi faire . La bas j'ai ete super bien accueilli et rassurée car ils connaissaient les abcés même si difficiles à soigner. La specialiste qui me suit est une femme superbe, tres agreable, rassurante, elle m'a remontée le moral . Elle a contacté un specialiste de La grave à toulouse et à tout les deux ils se sont mis d'accord pour me donner un traitement qui à la longue y a fait. J'avais pleins de zones suspectes et des debut d'abces dans le sein et avec ce traitement tout à disparu mais tres tres lentement. Millimetre par millimetre. J'ai reduit le traitement comme me l'a demandé le specialiste et jusqu'a ce debut d'année je n'ai plus rien eu. J'etais contente. Mais malheureusement depuis fin janvier c'est revenu, me revoila avec une grosseur dans le sein, j'ai pris rendez vous pour le 25 fevrier à toulouse . Maintenant j'attend. Je reste zen mais ça fait chier quand même. Es ce parce que j'ai reduit le traitement ? Les toubib disent que ça peut être declanché par des chocs emotionnels, le stress … et c'est vrai que je suis une stressée mais bon je l'ai toujours eté c'est pas nouveau. Alors voila mon histoire, c'était pour te dire que je te comprend et que tu n'es pas la seule ; Et je sais que ça rassure un peu de savoir qu'on est pas seule dans ce cas. Moi au debut personne n'avait entendu parler de ça, je commençait à me dire ça y est je suis une exeption il me tombe un truc que personne connait et qu'on sait pas soigner, ça m'enervait pas possible que les toubib ne comprennent rien. Puis quand je suis tombé à toulouse avec cette specialiste qui m'a tres bien expliqué que chaque cas est different et que les emotions agissent differemment sur chacun … et bien j'ai pris la chose plus sereinement . Et ce qui m'a calmé aussi c'est de voir dans la salle d'attente tous les gens qui avaient des choses bien pire que moi. Du coup je le prend mieux même si c'est difficile à vivre. Si tu veux en parler ou même d'autres personnes qui liront se message je serais ravie de vous ecouter enfin de vous lire plutot. A bientot et courage. CabotineK.
  Lire la suite de la discussion sur sante-az


239828
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Gros complexe : ma poitrine - je m'aime, je m'aime pas

image

Bonsoir jeune femme ! Je sais plus comment je suis arrivé sur ce sujet, mais je vais en profiter pour te faire part de mon expérience. Jusqu'à il y a seulement quelques mois, je n'aimais pas trop l'idée de flirter avec des femmes fortes. En fait,...Lire la suite

Besoin d'aide pour trouver une nuisette - lingerie

image

Bonjour, J'ai un problème pour m'acheter des nuisettes "à bonnet". Je fais du 85 E, un tour de taille S'et j'aime beaucoup acheter mes nuisettes dans des boutiques de lingeries telle que Darjeeling. Cependant, cela fait plusieurs temps que je...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages