Histoire vécue Apparence - Beauté > Chirurgie esthétique > Augmentation mammaire      (3192 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mes moyens m'empêchent de faire une augmentation mammaire

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 354 lectures | ratingStar_219174_1ratingStar_219174_2ratingStar_219174_3ratingStar_219174_4

Je viens vous consulter pour essayer de me réconforter, en me disant que je ne suis pas la seule à souffir de ma quasi-inexistente poitrine. Je ne suis pas bien. L'été s'anonçant, je retombe une énnième fois dans une période de déprime et de profonde tristesse. Je souffre de mon absence de poitrine depuis l'âge de 11-12 ans, lorsque que j'étais impatiente de devenir une femme, d'autant plus que je voyais les seins de mes amies qui progressivement pointaient de plus en plus… j'esperais, je priais pour que les miens suivent le même chemin… mais les années collèges et lycées passèrent en emportant tous mes espoirs. Alors que mes camarades arboraient de belles et fermes poitrines… moi je suis restée avec mon minuscule 85 A… que je camouflais… et que je camoufle toujours dans un 85 B rembourré pour tenter de montrer un semblant de formes. Je souffre terriblement de cette situation, c'est un réel handicap pour moi qui m'interdit du coup des plaisirs de la vie. Les journées au lac ou piscine entre amis… impossible pour moi alors qu'au fond, je rêverais d'y participer !!! Je suis complexée par plusieurs choses… mais je sais que si j'avais une poitrine… je pourrais affronter mes autres démons et je me sentirais suffisamment confiante pour faire face à mes autres complexes (peau blanche surtout) ; je bave devant certaines petites robes légères qui doivent être si agréable à porter… ou des petits top bien à la mode… qui me sont interdits. En ce qui concerne les soutien-gorge… c'est une vraie épreuve que de devoir en acheter… je dois tourner depuis facilement plus de 5 ans avec les mêmes soutien-gorges… une seule forme me ";convient";… ce sont tous des 85 B, tous rembourrés… c'est une horreur l'été… quand il fait trop chaud… ou au travail, lorsque tout s'agite, je transpire, c'est une sensation très désagréable… je rêverais alors de pouvoir porter des sous-vêtements tout léger, un simple voile, une dentelle qui maintien la poitrine… mais pour moi c'est impossible… ce ne sont pas mes seins qui sont moulés par le soutien-gorge pour donner de jolies rondeurs mais c'est le moule du soutien-gorge qui me donne un semblent de poitrine… (j'espère que vous comprenez ce que j'ai voulu exprimer Depuis donc plus de 16 ans je souffre de ce manque, j'ai le sentiment comme d'une amputation… mais ce n'est même pas le mot exact puisque pour parler d'une amputation, il faut avoir eu le membre à la base… moi je ne l'ai jamais eu… mais je dis cela car j'ai le sentiment qu'il me manque une partie de moi… c'est comme si on m'avait privé de ma féminité… pour moi une poitrine c'est vraiment la représentation de la féminité, de la beauté, de la sensualité, de la maternité, de la générosité… pourquoi n'ai-je pas eu droit à cela ? ? Je ressens comme une profonde injustice… et je suis obnibulée par ça… lorsque je vois une femme… je ne peux m'empêcher de regarder sa poitrine… et à rêver devant… c'est une obsession… et ça me fait mal à chaque fois car ça me renvoit à mon image, à mon manque Malgré cette profonde souffrance, j'ai eu des relations amoureuses… mais c'était à chaque fois une terrible épreuve pour moi que de me dévoiler nue devant l'autre… et beaucoup de mes relations ont été déchu à cause de ce terrible complexe… Je suis aujourd'hui avec quelqun depuis bientôt 9 mois… je suis bien avec lui, on s'entend très bien… mais je n'arrive pas à être totalement à l'aise avec lui… même si maintenant il me connait bien physiquement… moi j'ai toujours autant honte de mon corps, je voudrais avoir un autre apparence avant tout pour moi, mais aussi pour lui… même si lui me dit désirable… moi je n'y crois pas… mon corps dispensé de poitrine me répugne… et j'ai peur qu'un jour ou l'autre, mon complexe gache notre relation car je ne peux pas me lacher avec lui comme je le voudrais, il m'empêche de réaliser des choses avec lui… pour vous donner un exemple, mon chéri fait de la plongée et il voudrait que je fasse un baptême avec lui, mais à cause de ma poitrine, je ne le fais pas… ou bien j'appréhende terriblement les weekends d'été chez lui, car chez ces parents il y a une piscine et il organise souvent des journées-soirées avec ces amis et amies (qui forcément… on une belle silhouette féminine) sans parler de sa maman et de ces deux soeurs qui ont été plus que gâté par la nature. Comme vous toutes, je m'interroge sur la chirurgie depuis plusieurs années… Je me suis renseignée sur les techniques, j'ai vu tout un tas d'émissions à la TV sur le sujet… et en plus, ma grande soeur de 7 ans mon aîné à subit elle même une AM il y a environ 3 ans maintenant… Mon rêve biensûr serait de pouvoir être opéré aussi… mais je ne vois pas comment cela serait possible…

Premièrement, mes moyens ne me le permettent pas !! Je gagne 1100 Euros par mois, j'ai du mal à m'en sortir au quotidien et pourtant je ne sors quasiment jamais, je ne pars pas en vacances, je ne dépense pas en loisirs et j'ai aucun argent de côté.

Deuxièmement, je fais un métier assez physique : je suis Auxiliaire Spécialisé Vétérinaire, je suis debout toute la journée et je dois souvent forcer avec mes bras, soit pour tenir un animal pour un acte médical ou pour des examens, soit parce que je porte quotidiennement des sacs pouvant atteindre 18 kg (sachant que je dois gérer et ranger en plus une commande d'aliments de 300 Kg chaque semaine) pourquoi je vous parle de ça ? ? Car si par le plus grand des hasards je pouvais me faire opérer, comment je pourrais faire pour travailler car il ne faut pas soulever de poids dans les 2 mois qui suivent l'opération et je crois qu'il faut faire attention pendant 1 an, jusqu'à cicatrisation complète Alors je suis dépitée. Je subis déjà le préjudice d'être différente des autres femmes depuis la puberté… aujourd'hui la chirurgie permet de réparer ces préjudices là mais je me dis que cela aussi je n'y ai pas droit compte-tenu de mon métier qui ne permet pas de me faire opérer… alors je ne sais pas si vous imaginez à quel point je me sens perdue, triste, sans solution et donc, sans véritable bonheur et quiétude dans ma vie car mon handicap me gache chaque jour qui passe.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


219174
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Gros complexe : ma poitrine - je m'aime, je m'aime pas

image

Bonsoir jeune femme ! Je sais plus comment je suis arrivé sur ce sujet, mais je vais en profiter pour te faire part de mon expérience. Jusqu'à il y a seulement quelques mois, je n'aimais pas trop l'idée de flirter avec des femmes fortes. En fait,...Lire la suite

Besoin d'aide pour trouver une nuisette - lingerie

image

Bonjour, J'ai un problème pour m'acheter des nuisettes "à bonnet". Je fais du 85 E, un tour de taille S'et j'aime beaucoup acheter mes nuisettes dans des boutiques de lingeries telle que Darjeeling. Cependant, cela fait plusieurs temps que je...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages