Histoire vécue Apparence - Beauté > Chirurgie esthétique      (4686 témoignages)

Préc.

Suiv.

Chirurgie esthétique : 2 fois pour moi, une en Fance et une en Tunisie

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 468 lectures | ratingStar_141390_1ratingStar_141390_2ratingStar_141390_3ratingStar_141390_4

Ma première chirurgie a été faite à Tunis, (octobre 2008) dans le devis était prévu lipo ventre et hanche, lipofilling visage et fesses, pour le lipofilling visage ça va, pour le reste ce fut un bide ! !

La lipossucion très bien aussi, le chirurgien avait décidé de travailler au niveau du bassin afin de faire ressortir un peu plus les fesses, le travail à ce niveau est très bien fait j'ai retrouvé la taille que j'avais perdu à cause d'un problème hormonale, en revanche mon ventre : un bide c'est le cas de le dire, ça ne va pas, il est toujours aussi gros et bizarre (c'est pourtant lui qui m'a mené vers la chirurgie, je ne le supportais plus) , j'entreprends donc de le refaire, mais cela sera pour plus tard, parce qu'il faut lever le pied là ! ! !  

 

L'avantage à mon sens de se faire opérer en Tunisie c'est le repos par la suite, tout est prévu on vous garde à la clinique le temps qu'il faut, ensuite vous terminez votre séjour dans un hôtel, et là, pas de soucis du genre : faut faire les courses, et le ménage et qu'est-ce qu'on mange ce soir, et v ? Là le facteur qui sonne et j'en passe ! ! !

On est sûr de se reposer sans se soucier de quoi que ce soit, un vrai bonheur ! ! !

 Bien sûr il y a aussi le prix, bien moins cher qu'ici si vous partez seule et que vous faites au moins 2 opérations en même temps, personnellement et en faisant mes comptes j'ai dépensé 4500 euros (prenons-le comme des vacances) , et oui, faut ajouter mon mari et notre fille…  

La chirurgie seule coûtait 2970 euros sans linconvénient est que je ne me suis pas vraiment senti suivi dans un cadre médicale. Le chirurgien Tunisien très gentil et rassurant (prêt à faire si il le faut) , néanmoins et dommage, certains détails m'ont échaudés !!

Autres inconvénients, pour certaines interventions je pense qu'un suivi post op sérieux, avec une proximité au chirurgien est primordiale, un suivi sur photo et blabla n'est pas suffisant, sauf pour certaines opérations mineures ! ! !

 

Ma seconde chirurgie ici en France (29 avril 2008) cure de ptôse et blépharo des paupières supérieures.

Premier RDV avec le chirurgien, bien, je réfléchis il m'a tout bien expliqué sur un perte de volume, mes seins sont lourd il faut donc réduire, un bonnet C  ou un B, je veux un C, etc ? .je réfléchis encore ? . Je reprends RDV (de même avec l'anesthésiste en même temps vu que c'est loin de chez moi) c'est OK, c'est ce chirurgien que je choisis (j ? Hésitais entre lui et 2 autres) je le revois nous rediscutons des détails, il regarde le compte rendu de mammographie, il fait des photos, me prescrit un traitement homéopathique, la date ainsi que l ? Horaire sont fixés. Le compte à rebours commence… Je stress un peu je n'ai pas stoppé la cigarette alors que le chirurgien m'a dit d'arrêter 1 mois avant, ,  

Ha la vilaine que je suis n'y arrive pas,  beaucoup de travail et la perte d'un proche qui m'était cher ne m'ont pas aidé dans cette démarche ! !  

 

Bon, la vie continue faut y aller, j'y vais, il est 8 heures du matin à jeun (pas fumé) ,  ma chambre est prête, douche à la bétadine,  gobage d'un Atarax, (en tunisie rien) le brancardier arrive on descend il est sympa il me dit qu'il a un très beau cadeau pour moi, RHooo, la jolie charlotte allée je l'enfile sur ma tête, je fais pas de chichi, il fait tout pour me détendre, j'ai froid, le lit sur lequel je suis transportée est propre, les draps propres repassés et non froissés, il me couvre avec une couverture propre et fraîchement déballé d'un plastic… on me fait patienter dans une anti chambre, il fait froid Grrrr, tout le monde est sympa, l'ambiance est bonne et positive de partout, je le sens ! !  

 

Le chirurgien arrive,  en tenue de chirurgien qui va travailler et opérer (masque, chapeau et tout ? ) (pas en tenue genre "je vais jouer au golf ! !") , il fait les dessins, mesure avec un double décimètre, Wouah, je suis impressionnée et encore rassurée… on me fait entré au bloc, l'anesthésiste me met un masque à oxigène (en Tunisie Walou) me pique la main, aïe aïe, je râle un peu, il me fait mal, , (en Tunisie pas mal) tout est nickel autour de moi, une équipe médicale est là (anesthésiste et une femme) , le chef d'Orchestre pas très loinayé, moi, je ne suis plus là ! ! !  

 

Ouppss,  je me réveille, on me parle, mes mains sont attachés, je tire, comme un bébé qui vient de naître j'essaie d'ouvrir les yeux, tout est floue, je demande pourquoi, on me répond que c'est une pommade appliqué pour éviter la conjonctivite, je tire sur mes mains on me détache et m'explique qu'ils ont dû m'attacher,   , j'espère ne pas trop les avoir maltraités, il ne le mérite pas,  je sens une chaleur (ce doit être une couverture chauffante) ! !

 

Dans ma chambre je suis dans un état second, fatiguée, je ne peux pas trop parler, chouchou me téléphone j'arrive pas à parlé, on abrège, les infirmières sont là… ça entre et ça sort, ça revient, prise de tension, perfusion, contrôle  

"-madame est-ce que ça va ? ?" comme en Tunisie.  

En Tunisie après l'opé j'avais la pêche (dans ma tête seulement, heureuse que ce soit passé) , une fois dans l.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


141390
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Gros complexe : ma poitrine - je m'aime, je m'aime pas

image

Bonsoir jeune femme ! Je sais plus comment je suis arrivé sur ce sujet, mais je vais en profiter pour te faire part de mon expérience. Jusqu'à il y a seulement quelques mois, je n'aimais pas trop l'idée de flirter avec des femmes fortes. En fait,...Lire la suite

Topic des rhinos tome 5

image

Je rebondis sur : " peur de ne pas se reconnaître " il paraît que ça arrive, d'ailleurs Liloony ressent ça parfois… Perso je n'avais pas du tout envie de me reconnaître justement tellement ras le bol de mon nez bossu !!! Je voulais un...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages