Histoire vécue Apparence - Beauté > Chirurgie esthétique > Réduction mammaire      (242 témoignages)

Préc.

Suiv.

Infos et témoignages sur la réduction mammaire

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 848 lectures | ratingStar_11287_1ratingStar_11287_2ratingStar_11287_3ratingStar_11287_4

VOICI LE SOMMAIRE DE CE LONG MESSAGE (faite un copier/coller sur word).

1) Adresse pour voir des photos.

2) Détails Cicatrice.

3) Risques à prendre en compte.

4) Age minimum / croissance.

5) Grossesse/allaitement.

6) Régime avant opération ?

7) Tarifs.

8) Différence entre clinique et hopital.

9) Mutelle.

10) Explication dépassements dhonoraires.

11) Début des démarches.

12) Détail opération.

13) Douleurs.

14) Exemple de questions au chirurgien.

15) Organisation avant départ opération et au retour à la maison.

16) MASSAGE après opération.

Ensuite dans la liste des réponses à ce message vous pouvez retrouver plusieurs témoignages de filles opérées à propos de leur jour J.

Cette page est faite dans le but d'aider les femmes à la recherche dinfos et de témoignages sur la réduction mammaire et pour les soutenir dans leur parcours.

Nous sommes un groupe de filles déjà en contact sur ce forum et avons échangé nos expériences. On sera à votre dispo également !

Je tenais à préciser que ce n'est pas une décision à prendre à la légère en raison, tout d'abord, des risques et surtout le fait de devoir supporter des cicatrises (qui peuvent parfois être disgracieuses).

Alors il faut se dire :

Je préfère continuer de vivre comme ça.

Ou.

Je préfère me faire opérer et avoir des cicatrices sur mon corps environ 15 cm sous le seins (tentez l'expérience avec du stylo rouge).

Donc surtout réfléchissez-bien ! … il ne faut pas y aller sur un coup de tête et si c'est juste un petit complexe passager et que ce n'est pas si énorme que ça… alors gardez vos beaux nénés sans cicatrice.

Si par exemple il y a des jours où vous les trouvez beaux et supportables et des jours horribles vous n'entrez pas forcément dans la catégorie des filles qui ne les supportent plus du tout et qui dépriment et qui souffrent physiquement (dos).

* et éviter d'exposer la cicatrice au soleil, TOPLESS fortement déconseillée à vie.

BONNE LECTURE.

SANDRINE.

****************

1) PHOTOS :

Voici un site avec des photos de cicatrices de réduction… mais attention aux âmes sensibles peut être ?

3W.hopitalsaintlouis.org (choisir la rubrique réduction).

***

2) CICATRICE :

Cest un T à lenvers (ancre marine) + le contours du mamelon.

Pas de miracle, elle se verra à vie mais la couleur finira par satténuer avec le temps… elle passera de rouge à rose puis si tout va bien blanche.

***

3) RISQUES EVENTUELS A PRENDRE EN COMPTE.

Premièrement : l'anesthésie en elle même, puis.

La réaction cutanée (mauvaise cicatrisation, prédisposition à la nécrose, chéloïde) , qui varie d'une personne à l'autre, et qui ne dépend pas de la compétence du chirurgien.

Donc sachez que si parfois vous avez des plaies, des écorchures qui mettent du temps à cicatriser ce sera pareil pour la poitrine.

***

4) AGE MINUM.

Pour se faire opérer il est conseillé d'attendre la fin de la croissance car se serait dommage de se faire opérée puis que les seins continuent de grossir après ! Mais en même temps comment savoir si on a fini sa croissance ?! Certaines filles ne changent plus entre 16 et 20 ans et d'autres évoluent encore… en tout cas notre changement ne peut pas aller dans le sens GROS SEINS>PETIT SEINS… puisque la peau a tiré et la graisse pend vers le bas.

Perso comme j'ai pris du poids jusqu'à environ 20 ans mes seins ont aussi grossi jusqu'à 20 ans… mais c'était de ma faute car c'était du laisser aller et rien à voir avec la croissance.

Par contre, on peut se faire opérée des 16 ans avec l'accord des parents et les rendez-vous se font avec les parents. Et dès 18 ans, on peut le faire seule.

Avec du recul, je penses qu'il ne faut pas trop attendre car il faut profiter de la nouvelle vie que nous offre l'opération mais en même temps il faut être très mûre dans sa tête et le faire avant tout pour soi et pas pour les remarques débiles des gens et les moqueries… car il faut savoir qu'avec l'âge on accepte + facilement son corps et les complexes peuvent partir… maintenant quand on souffre physiquement (dos, marques épaules) et moralement (se sentir laide, problème vêtement, problème pour faire du sport…) c'est un réel problème que je comprend tout à fait puisque je suis passée par là.

***

5) GROSSESSE /ALLAITEMENT.

GROSSESSE :

Il est préférable d'avoir eu ses enfants avant comme ça on refait sa poitrine une bonne fois pour toute.

Attention, pas de projet bébé dans les 2 ans après l'opération (minimum 1 ans et demi en tout cas ! Pour ne pas tirer sur les cicatrices).

Si on n'a pas encore eu des enfants, cela nous oblige (et je suis dans ce cas là) à surveiller à vie notre prise de poids et ne pas nous laisser aller, surtout pendant la grossesse où nous devrons prendre le minimum de kilos (donc 9) afin de ne pas faire trop grossir la poitrine et ne pas tirer sur les cicatrices.

Donc OUI il y a un risque pour que les seins grossissent pendant la grossesse (il peuvent rediminuer après comme beaucoup de femme mais rien n'est sure avec dame nature) mais il faut limiter les dégâts en surveillant son poids… et se bichonner les seins de crème pendant la grossesse.

ALLAITEMENT.

Grâce aux progrès, il sera éventuellement possible d'allaiter mais à condition !!!! Qu'il n'ai pas été nécessaire de couper certains de nos vaisseaux sanguins, canaux durant l'opération… donc rien n'est sûre.

Il est conseillé (du point de vue esthétique) de ne pas allaiter afin d'éviter les montées de lait qui feront grossir nos seins (il existe d'ailleurs des médicaments qui éviteront les montées lors des premiers jours après l'accouchement) … mais ça, c'est à chacune de choisir… car seins deviennent + gros et peuvent le rester ou redevenir comme avant la grossesse (encore une histoire de dame nature ! ) … c'est au choix de chacune ensuite de prendre ou-non ce risque.

L'idéal c'est clair, c'est de se faire opérer après avoir eu des enfants… ça c'est génial car tu refais ta poitrine et après tu es tranquille, pas de risque d'évolution de taille (sauf si tu te laisse aller niveau poids).

***

6) REGIME AVANT OPERATION.

Le régime n'est pas obligatoire mais certains doc le conseille si on a quelques kilos en trop car tout simplement tu ne dois pas faire de régime APRES cette opération car après tes seins vont se relacher !

Donc tout dépend si TOI tu veux perdre du poids et dans ce cas il vaut mieux le perdre avant.

Mais si tu veux rester avec tes rondeurs et juste avoir des + petits seins tu n'es pas obligé de maigrir… il suffit de le signaler au doc.

Ça c'est à toi de voir !

Certains docs conseillent aussi de faire un régime comme ça tes seins vont diminuer naturellement… mais faut savoir qu'il vont se relacher et donc tu auras des seins + petits mais des seins qui tombent…

Peut être aussi que + le sein est gros et + les chirurgiens ont de travail car il y a plus de graisse à enlever et de glande à couper ? Ça c'est un peu technique pour moi mais tu peux poser la question au doc.

***

7) TARIF :

Devis entre 25 et 30 000 F, la sécu prend en charge une petite partie (à condition de retirer minimum 300 grammes par seins) et le reste cest la mutuelle.

L'hôpital reviendra moins cher que la clinique.

En hôpital il est possible de ne rien payer mais il faut absolument vérifier avec son chirurgien !!!

Généralement il reste toujours des dépassements d'honoraires à verser au chirurgien (souvent autours de 4 000F).

En clinique, le chirurgien prend des honoraires souvent très élevés et vous serez donc amené à verser beaucoup + de votre poche (généralement entre 15 et 20 000 F) d'où limportance dune bonne mutuelle si vous choisissez la clinique.

Souvent on ne choisi pas entre clinique et hôpital mais on choisi un chirurgien et on va donc à l'endroit où il opère.

A vous éventuellement d'appeler un hôpital et de demander un rendez-vous avec un de leur chirurgien, vous serez sûre de payer le tarif hopital.

***

8) AVANTAGES/INCONVENIENTS ENTRE CLINIQUE ET HOPITAL.

Avantages Clinique :

*délais peuvent aller très vite entre la consultation et l'opération… genre 2 mois sauf si ce n'est pas son souhait !

* le chirurgien fera son maximum pour que l'on soit satisfaite car nous sommes + que des patientes, nous sommes des clientes.

* cest vraiment lui qui nous opère et non-pas un assistant ou interne.

Inconvénient clinique.

* le prix ! (honoraires + séjour).

* la sécu ne rembourse pas les dépassements d'honoraires.

* avoir une bonne mutuelle et surtout une bonne formule.

Avantage Hôpital :

* le prix : le séjour en hôpital coûte moins cher qu'en clinique et il n'y a pas de dépassement d'honoraire ou vraiment très peu comparé à la clinique.

Inconvénients hôpital :

* Délais d'attente généralement longs pour avoir un rendez-vous et ensuite entre le rendez-vous et l'opération ça peut aller jusquà 12-18 mois. (variable en fonction des villes et disponibilité chirurgien).

* sensation de travail à la chaîne ressenti par plusieurs femmes opérées, (ça peut éventuellement aussi se ressentir en clinique).

* souvent les interventions sont effectués par des internes mais sous surveillance du chirurgien afin de transmettre le savoir faire et de leur faire pratiquer des actes de chirurgie (c'est un secret de polichinelle).

***

9) MUTUELLE.

Alors les filles, il faut savoir que ce n'est pas forcément le nom de la mutuelle qui est important mais la formule (l'option) que vous avez choisi. Ça va de la formule A à E. Il apparait sur vos contrat les fameux pourcentage, 200 % 300% 400% etc… et le top pour être sûr de ne rien laisser de votre poche c'est la formule E (ou il n'y a pas de pourcentage qui apparatit sur le contrat mais le terme "frais réels") en gros avec cette formule : vous payer 150 Euros un DOC et bien il vous rembourse tout !

Mais les mutuelles ne font pas toutes cette formule car elles sont perdantes avec ça, ma mutuelle du boulot d'ailleurs ne connaissait même pas cette formule, j'étais un extra-terrestre en leur parlant de ça.

Normalement dans les contrats vous devez lire : 300%, 400 %, 450 % à côté de chaque type de frais médicaux (exemple : médecin 300%, optique 400%… etc…).

Ce qui va vous interréssé pour la réduction sont les rubriques suivantes :

HOSPITALISATION avec frais de séjour,

Intervention chirurgicale,

Chambre particulière… et surtout !!! La rubrique HONORAIRES.

Je ne suis pas super douée mais le chirurgien fera le calcul avec vous en vous présentant avec votre contrat.

Voilà l'explication du calcul des fameux pourcentages.

Si la sécu remboursera 3 000F de l'opération et vous avez une mutuelle 400% FAIRE le calcul suivant :

3 000 X 400… diviser par 100 = 12 000 F.

La mutuelle prendra donc en charge 12 000 F.

Total sécu + mutuelle = 15 000 F remboursés.

Par contre, il faut absolument prendre contact avec votre mutuelle et leur poser la question (remboursé OUI/NON ? Combien ? ) car parfois il y a des papiers à remplir avant d'être opérée… moi il m'ont cassé les pieds. Par contre, si votre chirurgien voit que votre contrat mutuelle n'est pas terrible et qu'il restera beaucoup de votre poche, vous avez encore la possibilité de changer de formule dans votre mutuelle… mais surtout ne prévenez pas votre interlocuteur de la mutuelle, ne lui dite pas que vous comptez vous faire opérée, dite simplement que vous voulez être tranquille et être sûre d'être assurée au TOP. Par contre, les changements de formule oblige à ne pas être opérée avant minimum 9 mois (vérifier ce délais ! ).

C'est le délais légal car imaginez qu'une personne prenne une mutuelle à 15 jours d'une opération, puis se fait opérée et arrête son contrat juste après le remboursement… c'est arnaque à l'assurance donc les assurances se protégent en obligeant un minimum de mois de cotisation avant de profiter de ce genre de remboursement (dent, hospitalisation, chirurgie… par contre vous profitez de suite des remboursements tickets modérateur, chéquier santé pharma, médoc, généraliste etc…).

***

10) "Explication dépassement"

Chaque spécialiste à son tarif prévu par le barème sécurité sociale.

Exemple (avec des tarifs au pif).

Généraliste = consultation 25 euros.

Rhumato = 50 euros.

Dentiste = 35 euros.

… etc… etc…

La sécu fixe des limites pour les remboursements… mais ensuite les médecins peuvent pratiquer des honoraires (tarifs) libres…

Si les spécialistes veulent facturer à 100 euros la consultation, la sécu te remboursera quand même, mais jusqu'à une certaine somme et le reste ce sera de ta poche ou ta mutuelle… et cette pratique s'appelle donc "les dépassements d'honoraires" en gros se qui n'est pas accepté par la sécu et qui reste de ta poche… (et ensuite viens la déduction du remboursement mutuelle bien sûr).

Perso mes dépassements étaient énormes mais j'avais changé de mutuelle exprès pour l'opération.

Avant d'être opérée il faut aussi prévenir sa mutuelle… car la mienne m'a fait des misères et j'avais plein de papier à remplir avant et envoyer des certificats médicaux rempli par le chirurgien+questionnaire… le s mutuelles essaient par tout les moyens de repousser la date de remboursement alors à chaque fois ils vont dire qu'il manquent un papier donc si il te demande des documents envoient tout en RECOMMANDé AVEC A.R.

***

11) DEBUT DES DEMARCHES.

-choisir son chirurgien (par bouche à oreille/gynéco/médecin généraliste) et prendre rendez-vous. Voir plusieurs chirurgiens si on est pas satisfait du rendez-vous.

-vérifier qu'il fasse partie du conseil de l'ordre des médecins et surtout ses qualifications (un chirurgien bien diplômé emploi le terme "chirurgie réparatrice"… conseil-national.medecin.fr).

-préparer toutes les questions pour le chirurgien.

-rapporter son contrat mutuelle afin qu'il vous dise vraiment combien il restera de votre poche… qu'il ne reste pas vague là-dessus sinon gare au surprise au moment de payer.

- Si vous êtes sûre de le choisir et lui confirmez votre décision lors de votre consultation, il vous donnera directement son devis et autres papiers à signer ainsi quune date dintervention.

-il vous donnera les coordonnées de l'anesthésiste afin que vous preniez rendez vous à J-15. Cet anesthésiste vous posera des questions, vous examinera (rien de méchant) et vous prescrira une prise de sang (plaquette).

-le chirurgien vous prescrira aussi une mammographie (apparemment, pas dans tous les cas ?! ).

-vous aurez une ordonnance pour les soins à domicile (après l'opération) fait par une infirmière, mais c'est à vous de la contacter. Choisir une infirmière près de chez vous.

- Acheter un soutif à bandes larges pour ne pas écraser la cicatrice soutif de sport ZEBRA (voir la redoute) ou tout autre marque (décatlon, go sport…).

Ce soutif sera à porter dès le jour de sortie (il arrive parfois que le soutif soit fourni par l'hôpital… mais c'est très très rare).

Remarque : il n'y a pas d'entente préalable établi par un chirurgien pour envoyer à la sécu lorsque ça concerne une réduction mammaire car la sécu donne son accord pour le remboursement seulement après l'opération, une fois qu'elle a reçu les résultats du laboratoire avec la preuve de retrait de graisse (ce fameux minimum de 300grammes). Il y a des ententes pour le nez, recoller les oreilles.

***

12) DETAIL OPERATION.

(certains détails peuvent varier en fonction des cas).

N'oublies pas d'être démaquillée juste avant l'opération afin de ne pas faire tomber de microbes sur la peau… car il ne faut pas oublier que l'opération se passe en position assise… et surtout d'être épilée sous les bras… voir la foufoune si les draps tombent faut pas affolé les docteurs.

Prévoir éventuellement une bouteille d'eau avec bouchon style biberon (désolé le nom m'échappe) car après l'anésthésie on a très soif et c'est plus pratique et + facile que de se servir d'une bouteille normale… je n'arrivais pas à me servir de l'eau.

Durée opération : 2 heures.

Etre à jeun 6 heures avant l'opération.

Durée hospitalisation : 2 voir 3 jours.

Retrait des drains le jour de la sortie (effet épilation ! ).

Arrêt de travail de 15 jours.

Port du soutif spécial pendant 1 mois (24H/24H).

Arrêt du sport durant 1 mois.

Infirmière au domicile tous les 2 jours pour désinfecter et changer les compresses.

Généralement, le chirurgien pose des strips sur les fils avec lesquels on peut se doucher.

Retrait de fils à J+14 par le chirurgien.

Visite de contrôle 2 mois après, puis 6 mois, puis 1 an.

Le chirurgien préscrira une crème (pas forcément la même pour toutes les opérées).

Tout ne sera pas forcément identique au détail près car chaque chirurgien à sa méthode.

***

13) DOULEURS : (qui varie d'une personne à l'autre).

Perfusion à l'hôpital avec anti-douleurs.

Impression de lourdeurs les premiers jours (on dirait quo'n nous a greffé des obus).

Médicament à prendre à la maison en cas de douleurs et antibiotiques pour prévenir les infections des cicatrices.

Nous sommes unanimes pour dire que la douleur est très supportable.

Il y aura des odèmes +hématomes.

14) Prépration des questions au chirurgien.

Voici un petit récap de ce qui peut traverser l'esprit.

Coût détaillé ? Combien sécu ? Combien mutuelle ? Combien de ta poche ? Les retouches sont-elles comprises dans le prix ? (si jamais petit point à reprendre, téton qui devient ombiliqué…).

Taille obtenu ?

Cicatrice : combien de centimètres ? Téton devient-il + petit ? Sensibilité ?

Le chirurgien fait-il une visite après l'opération ?

Combien de temps les bandages et Drains ? Qui changes les bandages au domicile ? Faut-il prévoir infirmière ?

Peut-on se laver ? Faut-il éviter certains produits pour se laver ? Y aura t-il des crèmes à mettre après l'opération ?

Au bout de combien de temps la cicatrice est censée devenir couleur beige (tout dépend tes peaux mais le chirurgien donnera au moins un laps de temps… c'est un avis toujours bon à prendre ! ).

Organisation de la journée de l'opération :

Heure d'entrée ? Heure opération ? Heure/jour visite chirurgien ? Soin jour de sortie ? (oui, non, par qui) paiment jour J ? (oui/non ? À qui ? Doc ou hosto ? ).

Attention on ne peut pas r.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


11287
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Seins tubereux

image

Bonsoir , Je suis venue sur ce post plusieurs fois et mon premier message date d'il y a 4 ans peut être j'avais 14 ans ans (ajd 18) et c'est à ce moment là que j'ai su que j'avais les seins tubéreux. On m'a conseillé d'attendre mes 18 ans et...Lire la suite

Nouveau post des rm... pour les futures operettes...

image

Bonjour à toutes ! Si je viens à poster ici, c'est que je souhaite me faire faire une réduction mammaire, et que je suis perdue… Je m'explique : il y a quelques années de cela, habitant à l'époque Rennes, et ayant eu des douleurs de type...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages