Histoire vécue Apparence - Beauté > Épilation > Autres      (336 témoignages)

Préc.

Suiv.

Anti-repousse naturel

Témoignage d'internaute trouvé sur beaute-test
Mail  
| 453 lectures | ratingStar_63820_1ratingStar_63820_2ratingStar_63820_3ratingStar_63820_4

- Perso : pilosité châtain pas particulièrement abondante mais coriace, sur peau ultra-pâle. J'épile (cire/appareil électrique/pince) exclusivement & depuis des années ; pas de rasage (ou très, très rarement quand pas le choix) , ni crème dépilatoire ou décolorantes. Malgré tout ça, la repousse est rapide chez moi habituellement. Eh bien là, au bout de 4 jours d'application en test sur les aisselles, j'ai vu la différence ! Oui, il y a un vrai retardement pas négligeable, les poils sont rares, tout fins & tout faiblards lorsqu'ils finissent par réapparaître. Mes séances d'épilations (si fastidieuses) se sont espacées. J'ai fais le même constat sur les autres parties du corps : jambes, maillot ou visage (pas de réaction cutanée, peau pourtant sensible) , si besoin.

- Le produit est très liquide, il suffit d'une mini quantité (presque rien ! ) pour couvrir une importante surface de peau : très éco vu la contenance du flacon, dure un certain temps.

Un achat que je ne regrette pas & que je renouvelle principalement aux beaux jours.
  Lire la suite de la discussion sur beaute-test.com


63820
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Pilosite plus qu'excessive - epilation

image

C'est bien la seul épilation que j'ai pratiqué moi même (aux jambes) autant dire que c'est une catastrophe, en effet la douleur est juste insupportable (pour preuve il m'a fallu plusieurs jours pour avoir le courage de tout finir, molets puis...Lire la suite

L'epilation du mailllot

image

Les poils pubiens ont leurs rôles à jouer, laissez les tranquilles. Non obstant les considérations esthétiques, le fait de se raser le pubis, autant les femmes que les hommes d’ailleurs, induit des foyers infectieux propices à la multiplication...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages