Histoire vécue Apparence - Beauté > Épilation > Autres      (336 témoignages)

Préc.

Suiv.

De belles jambes grâce à l'épilation au laser

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies 21 ans
Mail  
| 363 lectures | ratingStar_115159_1ratingStar_115159_2ratingStar_115159_3ratingStar_115159_4

J'avais "juste" une pilosité importante et particulièrement développée sur les jambes (et bras également) ; poils très noirs, épais, longs, denses… sur peau très claire… c'était pas vraiment l'idéal… J'ai commencé à être complexée par ma pilosité à l'âge de 11 ans… Mes épilations à la cire, je pouvais bien les faire une fois par semaine, et ça ne me faisait pas pour autant une belle peau !! J'avais toujours une deuxième repousse apparente sous ma peau claire, donc jambes pleines de petits points noirs… mollets ET cuisses J'en pouvais plus !! Heureusement, et merci bien, il y a l'épilation au laser !! Mes jambes sont métamorphosées, et moi avec ! J'ai une belle peau vraiment blanche et douce pour la première fois depuis… fiou !! Longtemps ! Mes mollets sont impecs, je n'ai plus qu'une séance tous les 6 mois à faire et je n'ai plus besoin d'y toucher entre deux !! Mes cuisses quant à elles sont aussi presque finies, je n'ai plus grand chose à faire. Et là, je commence bientôt mes avants-bras !!!
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


115159
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Pilosite plus qu'excessive - epilation

image

C'est bien la seul épilation que j'ai pratiqué moi même (aux jambes) autant dire que c'est une catastrophe, en effet la douleur est juste insupportable (pour preuve il m'a fallu plusieurs jours pour avoir le courage de tout finir, molets puis...Lire la suite

L'epilation du mailllot

image

Les poils pubiens ont leurs rôles à jouer, laissez les tranquilles. Non obstant les considérations esthétiques, le fait de se raser le pubis, autant les femmes que les hommes d’ailleurs, induit des foyers infectieux propices à la multiplication...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages