Histoire vécue Apparence - Beauté > Épilation > Autres      (336 témoignages)

Préc.

Suiv.

Duvet disgracieux au dessus des lèvres

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante
Mail  
| 453 lectures | ratingStar_120212_1ratingStar_120212_2ratingStar_120212_3ratingStar_120212_4

Je suis dans le meme cas que vous mais je suis encore jeune et je me décolore juste par contre ma soeur en a eu marre et a voulu essauyer autre chose le probleme c'est que le laser est assez couteux et elle ne voulait pas passer son temps chez l'estheticienne elle s'est renseigner en pharmacie et on lui a conseiller une creme elle coute 50 euros et est rembourser a 50 pourcent.en fait la vie d'un poil c'est : je pousse je tombe je repousse je retombe et ainsi de suite (ma dermato ma expliquer ça) et cette creme que l'on applique une fois par jours permet que une fois le poil tomber il ne repousse pas ou moins vite donc au bout de environ un ou deux mois le poil ne pousse plus ! Alors 50 euros ça fait cher mais elle dure un peu plus de 6 mois ! Cela fait un an qu'elle lutilise et il ny a pas longtemps elle est aler chez letheticienne faire enlever son duvet a la cire et comme son poil a perdu de la force grace a cete creme elle a maintenat changer de creme elle est moins cher et ne saplique su'une fois par semaine !!
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


120212
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Pilosite plus qu'excessive - epilation

image

C'est bien la seul épilation que j'ai pratiqué moi même (aux jambes) autant dire que c'est une catastrophe, en effet la douleur est juste insupportable (pour preuve il m'a fallu plusieurs jours pour avoir le courage de tout finir, molets puis...Lire la suite

L'epilation du mailllot

image

Les poils pubiens ont leurs rôles à jouer, laissez les tranquilles. Non obstant les considérations esthétiques, le fait de se raser le pubis, autant les femmes que les hommes d’ailleurs, induit des foyers infectieux propices à la multiplication...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages