Histoire vécue Apparence - Beauté > Épilation > Autres      (336 témoignages)

Préc.

Suiv.

La guerre des poils est ouverte !

Témoignage d'internaute trouvé sur beaute-addict - 12/07/10 | Mis en ligne le 14/05/12
Mail  
| 288 lectures | ratingStar_254914_1ratingStar_254914_2ratingStar_254914_3ratingStar_254914_4
Moi je me suis tellement rasé qu'il y a quelques mois, ça a commencé à me gratter sérieusement, ce n'était plus suportable. Alors je me suis décidée à aller chez l'esthéticienne, en quelques minutes tout était arraché et promis ça fait pas mal^^ Je n'ai payé que 8 euros et j'ai compris comment elle procedait. J'ai acheté un pot de cire au sucre bio pour peaux sensible et depuis je le fais moi-même^^ Les poils sont nettement plus fins. C'est super facile à faire, tu mets une couche de cire très fine sur la zone à épiler (c'est une zone très petite donc très facile à épiler^^) Ensuite tu mets une bande que tu lisses, et tu arraches d'un coup sec tout en tendant la peau^^ Et tu peux réappliquer la bande sans rajouter de la cire, jusqu'à ce que tout les poils soient arrachés, mais pour que ça marche, il faut au moins 1 com de poils. Mais si ça te fait peur, tu peux allez deux trois fois chez l'estheticienne, histoire qu'elle affine déjà tout ça^^ Sérieusement, ça vaut le coup^^
  Lire la suite de la discussion sur beaute-addict.com


254914
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Pilosite plus qu'excessive - epilation

image

C'est bien la seul épilation que j'ai pratiqué moi même (aux jambes) autant dire que c'est une catastrophe, en effet la douleur est juste insupportable (pour preuve il m'a fallu plusieurs jours pour avoir le courage de tout finir, molets puis...Lire la suite

L'epilation du mailllot

image

Les poils pubiens ont leurs rôles à jouer, laissez les tranquilles. Non obstant les considérations esthétiques, le fait de se raser le pubis, autant les femmes que les hommes d’ailleurs, induit des foyers infectieux propices à la multiplication...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages