Histoire vécue Apparence - Beauté > Épilation > Autres      (336 témoignages)

Préc.

Suiv.

Ma collègue a des poils sous les bras et ça me dégoute

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 493 lectures | ratingStar_35005_1ratingStar_35005_2ratingStar_35005_3ratingStar_35005_4

D'ailleurs ça m'aurait étonnée que sur un sujet pareil, les jambes bio ne rappliquent pas à vitesse grand V.

Alors pour être "dans la mouvance actuelle" il faut laisser pousser des perruques sous les bras, sous prétexte que c'est "naturel", que si on s'épile c'est à cause de la soumission à la mode, et grand péché, que les épilées sont toutes des idiotes qui ne réfléchissent pas à leur "conditionnement" imposé par la "société mâle" et la "société capitaliste" .

Je me marre.

Les italiennes pas épilées ? Il y a longtemps que vous n'avez pas mis les pieds en Italie ? (ailleurs que dans un village du sud profond ? ). Quant aux portugaises, je suppose que les Lisboètes sont pourries par la civilisation "occidentale et citadine" car elles sont soignées et impeccables.

Bon en ce qui concerne ta collègue c'est vrai que c'est pas top (elle n'a pas de contacts avec des clients au moins ? ) mais dans la mesure où elle ne sent pas la transpi, c'est moins gênant, ce n'est qu'une question visuelle.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


35005
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Pilosite plus qu'excessive - epilation

image

C'est bien la seul épilation que j'ai pratiqué moi même (aux jambes) autant dire que c'est une catastrophe, en effet la douleur est juste insupportable (pour preuve il m'a fallu plusieurs jours pour avoir le courage de tout finir, molets puis...Lire la suite

L'epilation du mailllot

image

Les poils pubiens ont leurs rôles à jouer, laissez les tranquilles. Non obstant les considérations esthétiques, le fait de se raser le pubis, autant les femmes que les hommes d’ailleurs, induit des foyers infectieux propices à la multiplication...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages