Histoire vécue Apparence - Beauté > Épilation > Autres      (336 témoignages)

Préc.

Suiv.

ma pilosité me détruit

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 1710 lectures | ratingStar_57204_1ratingStar_57204_2ratingStar_57204_3ratingStar_57204_4

Je m'apelle élodie, j'ai 28 ans mariée depuis 3 ans et demie avec un homme formidable et je fait le plus beau métier du monde.

En lisant cela vous allez vous demander de quoi elle se plaint ?

En fait je décide d'en parler pour la première fois aujourd'hui, cela n'est vraiment pas facile pour moi mais je viens de gâcher trois ans de ma vie et même beaucoup plus… en me renfermant et cela n'est plus possible. Alors je me lance et j'ose enfin mettre un mot sur ce qui me détruit : l'hirutisme. Car je viens de comprendre une chose c'est que c'est une maladie. Bien sur que cela n'est pas aussi grave qu'un cancer ou autre mais c'est tout aussi sournois car cela nous détruit, nous fait du mal et nous fait faire du mal à notre entourage.

C'est pourquoi je laisse ce témoinage sur ce forum pour peut-être empêcher une personne ayant la même maladie que moi de refaire les mêmes erreurs.

Voilà mon histoire :

A dix sept je me suis rendue pour la première fois chez une gynécologue car je n'avais pas vraiment mes règles. Lors de cette consultation ma gynéco me fait remarquer que j'ai une pilosité assez dévelloppée. Jusqu'à là rien de vraiment affolant. Elle me préscrit donc androcure pour réguler mes hormones. Suite à cela ma pilosité était plus développée que la normale mais avec des efforts j'arrivai à cacher cela.

J'ai rencontré l'homme de ma vie et tout se passait à merveille. Bien sûr que cela influencait par période notre vie de couple. Car avec cette maladie on n'est loin d'avoir un corps toujours parfait et par moment cela nous fait honte et les relations intimes s'en ressentent. Aprés plusieurs années et un mariage, mon mari me fait la plus belle demande qu'il existe au monde : de lui faire un enfant. Alors moi bien sûr sans hésiter une seule seconde j'arrête tout : pillulle et androcure.

Et là j'étais bien loin d'imaginer que cette décision (qui pour moi était là plus belle) aller changer à ce point la ma vie en calvaire.

En effet je savais que mes règles n'allaient pas revenir immédiatement et qu'il fallait prendre mon mal en patience, mais en plus de cela ma pilositée s'est multipliée par 100: des poils sont apparus partout : sur le visage, la poitrine… je ne savais plus quoi faire ni vers qui me tourner, j'avais honte de moi je ne me sentait plus femme (et l'absence de règles n'a rien fait pour m'aider en cela). Je n'osais plus affronter mon regards n'y celui des autres et encore moins celui de mon mari alors en parlait c'est tout simplement inimaginable. La seule solution que j'ai trouvée (ce n'était vraiment pas la meilleure je vous l'accorde) c'est d'occulter tout cela. Je n'osais même pas aller voir un gynécologue pour mon problème de règle cela était au dessus de mes forces. Et je ne vous parle même pas des relations intimes avec mon mari : je ne supportait plus qu'il me touche j'avais l'impression qu'à chaque fois cela aller le dégouter. J'étais tellement mal dans ma peau.

Vous allez vous dire qu'elle arrête de se plaindre et essaie de trouver une solution.Mais sur le coup je n'avais plus assez de courage pour me battre contre cela, car rien n'aller : des poils partout, impossibilité de concevoir un enfant, plus d'intimité avec mon mari, mon père qui décede, une image plus que négative de moi même… je réalise aujourd'hui que j'avais surtout besoin que quelqu'un me tende la main et ose me dire les choses en face pour que j'accepte cette réalité car il était plus facile pour moi de la nier que de l'assumer.

Il a trois jours mon mari a enfin réussi à me dire tout cela, et oui car c'est un homme formidable mais qui a quand même un défault : celui de ne jamais oser dire ce qu'il pense vraiment.

Et la je me suis tout pris dans la figure : qu'il n'était plus heureux avec moi notamment car on n'avait plus de relations intimes et qu'il trouvait que je "me négligeait" en ne m'épilant plus. Je peux vous dire que cela fait mal d'entrendre ça mais pas autant que la peur de le perdre. Sauf que ce qu'il prend pour de la négligence n'en n'est pas. Pour lui il suffit de s'épiler plus souvent mais il ne comprend pas que plus souvent pour moi voudrait dire tout les deux jours et pourquoi ? Pour avoir de plus en plus de poils.

C'est vrai que la solution du laser existait mais trois problèmes se posaient devant moi : le prix des séances (car c'était un budget plus que conséquent pour nous) , le fait de montrer mon corps même à un spécialiste et surtout pour faire cela j'aurai forcément du parler de ce problème à mon mari. Je sais que c'est ridicule qu'il s'en rendait compte mais comme il ne disait rien il était plus simple pour moi de croire qu'il ne remarquait pas ces poils qui me bouffait la vie.

Alors me voilà seule (car mon mari a décidé de prendre du recul pour voir si il m'aimait encore) ) avec seulement une image encore plus que désastreuse de moi.

Mais par hasard, hier ma soeur m'annonce que sur internet elle a peut-être enfin trouvé le produit miracle à tout nos problème le e-one ! Aller voir les filles sur le site cela va enfin changer notre vie, il s'agit d'un appareil à lampes flash comme ceux présent chez les spécialistes sont coûts et relativement important mais rien de comparable avec les sommes que nous devons payer pour des séances de laser.

Alors voilà je l'ai commandé il doit arriver dans un mois au plus tard j'attends cela comme le messie !

Voilà pourquoi j'ai décidée d'écrire sur ce forum pour éviter toute ces erreurs que j'ai malheureusement commises à quelqu'un d'autre.

Il faut parler de cette maladie, en parler c'est déjà trouver une solution ne faite surtout pas comme moi, ne vous enfermé pas dans la honte car après il est trop difficile d'en sortir. Moi j'ai peut être à cause de tout cela perdu l'homme de ma vie…
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


57204
b
Moi aussi !
2 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Pilosite plus qu'excessive - epilation

image

C'est bien la seul épilation que j'ai pratiqué moi même (aux jambes) autant dire que c'est une catastrophe, en effet la douleur est juste insupportable (pour preuve il m'a fallu plusieurs jours pour avoir le courage de tout finir, molets puis...Lire la suite

L'epilation du mailllot

image

Les poils pubiens ont leurs rôles à jouer, laissez les tranquilles. Non obstant les considérations esthétiques, le fait de se raser le pubis, autant les femmes que les hommes d’ailleurs, induit des foyers infectieux propices à la multiplication...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages