Histoire vécue Famille - Enfants > Accidents domestiques      (200 témoignages)

Préc.

Suiv.

Un accident domestique peut finir en tragédie

Témoignage d'internaute trouvé sur femmeactuelle
Mail  
| 913 lectures | ratingStar_260991_1ratingStar_260991_2ratingStar_260991_3ratingStar_260991_4
Mon Amour, je ne pensais pas qu'une douleur pouvait être aussi intense Et continuer aussi loin dans la durée. Nous Sommes le 25 avril, le mois prochain, cela fera deux ans… Un tout Petit chemin dans cette douleur, dans ce deuil, sur cette route qui Peut-être me ramènera vers toi. Deux ans que j'ai vu ton petit corps en bas de cet immeuble, deux ans qu'un médecin ré animateur m'a annoncé que tu n'avais eu aucune chance… Deux ans que j'ai voulu te protéger d'un accident domestique et qu'un autre t'as tué ! Avant, comme tout le monde je pensais qu'un accident domestique ne pouvais pas nous arriver, comme tout le monde je pensais que nous étions en sécurité… En l'espace d'une minute, j'ai compris que personne n'est à l'abri, que personne n'est réellement en sécurité. Il m'a fallu le pire pour le comprendre… Aujourd'hui, il ne me reste plus que l'espoir que mon témoignage sauve d'autres enfants… Le 25 mai 2007 mon fils Ethan âgé de 19 mois est décédé suite à une chute de notre logement. Dans ce Logement, il y a sous toutes les fenêtres et sur la longueur du mur un Rebords d'environ 15 cm. C'est lui qui a permis à mon fils d'accéder à La fenêtre. Nous avion pourtant enlevé toutes les clenches mais Malheureusement j'en avais oublié une sur ce rebord, la première fois Que je faisait cet oubli. J'ai tourné le dos à Ethan le temps d'aller retirer la clenche de la chambre de son frère dans laquelle les légo étaient sortis… Il a était plus rapide que moi… Alors bien sur, la responsabilité des parents dans un accident domestique est en cause mais pas Seulement ! Les logements ne sont pas adapté à nos jeunes enfants Curieux ! Si ce n'est pas un rebord comme chez nous ce sont les Chauffages qui sont installés sous les fenêtres ! On dit aux parents de Ne rien mettre sous les fenêtres mais si c'est la construction qui elle Même met le danger face à nos enfants Mon combat, c'est pour Ethan mais Pas seulement, c'est aussi pour tout ces petits, pour toutes ces Familles détruites. Si je prends la parole aujourd'hui c'est que d'autres ne le fond pas, et c'est bien normal lorsque l'on voit la façon dont nous sommes jugés… Merci de m'avoir lu.
  Lire la suite de la discussion sur femmeactuelle.fr


260991
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Inceste frere soeur - relations freres-sœurs

image

Bonjour, Je consulte régulièrement un psychiatre, nous en avons parlé, c'est la première fois que je parlais de mon passé à un professionnel. Je suis sous traitement depuis quelques temps. J'ai aujourd'hui 25ans, et je consulte ce psy depuis...Lire la suite

Tentative de suicide :-( - depression, deprime, stress

image

Bonjour (enfin plutôt bonsoir) , Je m'appelle Emmanuelle, j'ai bientôt 19 ans (cet été) et j'ai fait une tentative de suicide hier soir. Je ne sais pas trop pourquoi je poste ce message mais je crois que j'éprouve vraiment le besoin de parler et...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages