Histoire vécue Famille - Enfants > Adolescence > Autres      (1710 témoignages)

Préc.

Suiv.

A 18 ans, je me sens libre et prête à m'amuser

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 284 lectures | ratingStar_228835_1ratingStar_228835_2ratingStar_228835_3ratingStar_228835_4
La porte vient de se fermer Sophie est une jeune femme tout ce qu'il y a de bien, il faut dire que son éducation stricte jusqu'à l'age de 18 ans ne lui a pas laissé beaucoup d'occasion de faire des betises, et même tout simplement de s'amuser Elle a maintenant 19 ans, le bac en poche, et elle vient d'emmenager dans son appart près de l'université qu'elle a choisi Son appart, elle a du mal à se faire à ses mots, en les prononcant elle a un sentiment de liberté qu'elle n'avait encore jamais connu Personne pour lui dire ce qu'elle a à faire, personne pour la surveiller chez elle, ou même dans la ville, elle sourit à cette idée : ce n'est pas qu'elle ait réellement souffert de ces années rigoureuses, mais elle a cette impression que des portes viennent de s'ouvrir autour d'elle, et elle a envie d'en profiter, de découvrir. D'ailleurs ce claquement de porte qu'elle redoutait encore il y a quelques jours, ce symbole qui montre qu'elle est chez elle, que ses parents sont sortis, ça lui donne une monstrueuse joie de vivre  Par quoi commencer  Elle n'a même pas à ranger son studio, evidemment jamais ses parents ne seraient partis, sans que tout soit parfait Sortir et découvrir la ville, juste le temps de prendre les clés sur elle et elle dévale les escaliers La journée est splendide, elle se sent légère et parcourt les rues au gré de ses envies Elle passe devant une vitrine qui lui renvoit en partie son image? Elle fait un grand sourire? Et se dit que c'est pas mal de vivre Elle repart, mais revient vite sur ses pas, pour se regarder un peu plus en détail, quelque chose ne va pas, tout ce noir la rend si triste, et aujourd'hui, elle n'a pas envie Vite, il faut qu'elle trouve une boutique, l'idée lui plait déjà : pour la première fois elle va pouvoir porter ce qu'elle a envie, sans critique sur le style que ça lui donnerait Elle parcourt les rayons, prend tout ce qui lui tombe sous la main de coloré et estival, elle s'engoufre dans la cabine d'essayage Elle regarde de plus près tout ce qu'elle a, elle met à l'écart une jupe à volant : "trop court", avant de la reprendre trés vite, ces mots lui ont fait penser à sa mère, alors c'est décider, elle va au moins l'essayer pour se faire sa propre idée, et avec ça une chemisier vert pomme assez décolleté. Elle enléve son pantalon, son haut, se regarde dans la glace avant d'enfiler sa nouvelle tenue et horreur, en rentrant dans sa cabine comme une tornade, elle a oublié d'ajuster le rideau et un elle prend sur le fait un profiteur qui n'en manque bien sur pas une miette Elle le referme comme il faut, et se voit dans la glace en train de faire la moue, elle tire la langue et se met finalement à rire, finalement il n'était pas si mal ce mec, et puis s'il la regardait c'est peut être qu'elle n'est pas si moche que ça Elle tourne alors devant la glace, bien sur il n'y qu'elle qui pouvait se trouver moche, 1m75, brune, les yeux bleus, mince avec une jolie poitrine, elle avait tout pour elle, même si elle n'avait jamais eu l'occasion de se mettre en valeur Elle fait maintenant une grimace, qu'est ce qu'il a du penser d'elle ce voyeur plutot mignon, il ne manquait que les petits nounours à sa culotte pour qu'elle puisse la trouver dans le rayon filette? Quant à son soutien gorge, ce n'est pas lui qui va la sauver Sur un coup de tete, elle enlève tout, en ayant vérifier que cette fois personne ne la verrait, et enfile aussitot sa jube et son chemisier. Chouette tout ça, cette tenue va très bien avec son envie de légèreté et de liberté, adoptés  Elle ne peut pas payer ce qu'elle porte sur elle, tant pis, elle fera un saut à l'appart avant de ressortir Elle remet ses vetements trop noirs, prend ses trouvailles à la main, et met ses souvetments dans son sacs à main Passé la caisse, elle passe près de son voyeur, elle est prete à faire demi tour, non finalement cette journée sera sous le signe de l'audace, elle ne sais pas ce qui lui prend, elle passe devant lui, lui fait un grand sourire et glisse dans son sac ses sous-vetements, elle sourit contente de sa betise, et accelere le pas se disant que c'est une folie  Pas le temps de renter chez elle en fait, elle a beaucoup trop envie de profiter de son après midi, elle rentre dans le premier bar qu'elle trouve commande unc café et demande les toilettes : deux minutes après elle revient dans sa nouvelle tenue Elle est fiere de son audace, sa folie, elle se sent grande et? Completement pétrifiée quand elle sent le regard du patron du bar sur elle : il sait qu'elle ne porte rien - Vous etes tout simplement jolie comme une fleur mademoiselle  Ces mots dit en plus avec ce bel accent du sud, la rassure, c'est juste l'effet de sa nouvelle tenue qu'elle ressentait dans son regard. Elle lui fait un grand sourire et le remercie -mademoiselle  -oui  -Si je peux me permettre, vous seriez la plus jolie de la ville, si en plus vous échangiez vos sortes de? Charantaises, contre des vraies chaussures de femmes Moi je dis juste ça parce que je connais bien le gérant du magasin juste au coin de la rue, c'est un bon ami : si vous lui dites que vous venez de ma part, il vous traitera comme une princesse -C'est gentil monsieur, je vais me faire un plaisir d'y aller Elle sort, la legere brise caresse ses jambes, elle sent le vent passer en dessous de sa jupe, la soulever legerement, et surtout lui rappeler que c'est un inconnu qui a ses dessous : c'est très agréable, mais aussi très troublant Elle rentre dans le magasin de chaussure indiqué, et? Oh non? Là devant elle, cette homme qui la regardait tout à l'heure, dans la cabine : elle hésite à faire demi tour, trop tard
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


228835
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Je ne parle plus a mon pere - relations parents-enfants

image

Bonjour, ceci est mon premier poste et j'ai besoin d'aide, d'en parler… j'ai 22 ans et depuis maintenant quelques années je ne parle plus du tout a mon père et au reste de sa famille depuis peu. Mes parents sont divorcés et j'ai vécu mon...Lire la suite

Copain de ma mere me menace de me frapper - beaux-parents

image

Bonjour, Je m'appelle Taslime je viens d'avoir 14 ans, cela fait presque un an que ma mère a rencontré son copain dont elle follement amoureuse et cela fait plusieurs mois qu'il vit chez nous. Depuis qu'il est là tout à changé. Moi et mon frère...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Cyber-intimidation d'une jeune fille
Voir tous les  autres témoignages