Histoire vécue Famille - Enfants > Adolescence > Autres      (1710 témoignages)

Préc.

Suiv.

Accepter quoi ?...

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 20/03/10 | Mis en ligne le 19/05/12
Mail  
| 225 lectures | ratingStar_256897_1ratingStar_256897_2ratingStar_256897_3ratingStar_256897_4
Moi aussi je suis jeune. Comme me l'a fait remarqué nisse, il y a la notion de "contrôle"… et donc de "perte de contrôle". Je sais pas si ça éveille quelque chose en toi audecamphrene… Pour moi, je ne sais pas si c'est lié à ça, du moins à la base de cette "addiction aux soins du corps". Je crois qu'en premier lieu ça m'est venu quand j'ai pu commencer à devenir féminine (en apparence). Ado, je ne pouvais pas exprimer ma féminité et intérieurement j'en ai souffert. Ma mère a toujours rejeté sa féminité et m'a souvent fait comprendre que d'être coquette c'était mal. En plus, étant financièrement limitée, nous récupérions des vêtements déjà portés (parfois par mes cousins… classe ! ). C'est surtout la période collège qui a été difficile à ce niveau car tout le monde ne jurait que par les marques. En plus, le corps se transforme et parfois y a des changement qu'on vit mal. J'ai eu un complexe très douloureux à cette période (et qui est toujours là, sauf que pour le diminuer je le contrôle… enfin j'essaie). On s'est beaucoup moqué de moi sur ce détail de mon physique qui justement me complexait et j'avais peu d'amis et me sentais rejetée par tous les autres. En plus, chez moi ça se passait mal avec mon beau-père. J'étais très mal dans ma peau. Puis, un matin, après une dispute la veille avec mon beau-père, j'ai fais mine de partir pour l'école et j'ai fugué. Je suis allée me réfugier chez un homme plus vieux que moi (que j'avais rencontré quelques temps avant). Et là, loin de l'ambiance familiale, loin des autres, de tout, j'ai commencé à reprendre le contrôle de mon apparence. J'ai acheté des vêtements de fille, du maquillage, du parfum, des sous-vêtements, et les fameuses crèmes ! Je commençais enfin à me trouver jolie, à me plaire à moi même et j'ai repris un peu confiance en moi. Depuis ça, je n'ai jamais cessé les soins de la peau. Mettre ma crème me rassure. Si je n'ai pas le temps de la mettre, j'ai l'impression de m'être négligée et que ma peau va s'abîmer. Voilà mon histoire. Je pense que pour moi, c'est un rapport avec ma féminité retrouvée. On n'est bien dans sa peau que quand notre aspect extérieur reflète bien notre "moi" intérieur.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


256897
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Je ne parle plus a mon pere - relations parents-enfants

image

Bonjour, ceci est mon premier poste et j'ai besoin d'aide, d'en parler… j'ai 22 ans et depuis maintenant quelques années je ne parle plus du tout a mon père et au reste de sa famille depuis peu. Mes parents sont divorcés et j'ai vécu mon...Lire la suite

Copain de ma mere me menace de me frapper - beaux-parents

image

Bonjour, Je m'appelle Taslime je viens d'avoir 14 ans, cela fait presque un an que ma mère a rencontré son copain dont elle follement amoureuse et cela fait plusieurs mois qu'il vit chez nous. Depuis qu'il est là tout à changé. Moi et mon frère...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Cyber-intimidation d'une jeune fille
Voir tous les  autres témoignages