Histoire vécue Famille - Enfants > Adolescence > Autres      (1710 témoignages)

Préc.

Suiv.

Avez-vous pardonné ?

Témoignage d'internaute trouvé sur france5 - 30/04/10 | Mis en ligne le 05/05/12
Mail  
| 258 lectures | ratingStar_251117_1ratingStar_251117_2ratingStar_251117_3ratingStar_251117_4
Bonjour tout le monde, En vous lisant j'ai été extremement touchée par vos temoignages, ma gorge est complètement nouée peut-être parce que je me sens proche de ce que vous pouvez toutes ressentir. Nous avons toutes des histoires différentes de la relation avec nos parents mais finalement le resultat est le même : la rancune est plus forte que l'oubli ! "la rancune, et parfois même la colère, sont là, tenaces", on pensait avoir effacé toutes les traces, les cicatrices sont toujours là et douloureuses quand nous même devenons parents ! Mes parents ont divorcés j'avais 11 ans : j'ai toujours pensé bien vivre leur divorce parce que la tourmente avait enfin cessé, je souffrais plus de les entendre crier que de les voir séparés (même si j'ai longtemps imaginé que serait ma vie et la leur s'ils étaient restés ensemble heureux). Ils ont tous les 2 refait leur vie. Ma mère avec l'homme qui l'a fait quitter mon père ! J'étais heureuse de rencontrer les personnes qui rendaient heureux mes parents. Puis je me suis rendu compte que le nouvel homme de la vie de ma mère ne me rendrait pas heureuse : tyranique, vieux-jeu, homophobe, macho… J'ai vécu pdt 9 ans un enfer auprès de cet homme, avec ma mère qui au milieu me disait "je vous aime tous les 2". A l'époque de mes yeux d'ado naive je la voyais souffrir et se battre pour rendre les choses moins dures. Effectivement elle s'est battu mais pas ds le bon sens ! Je me permet ainsi de la critiquer parce que je suis maman d'1 petite fille de 8 mois 1/2 et je pense qu'à sa place j'aurais tout quitter pour endre ma fille heureuse ! Au lieu de se partager en 2 et finalement de m'avoir gâché mon adolescence (il m'a obligé à me couper les cheveux à la garçonne, je devais les laver qu'1 fois par semaine, la douche devait durer qu'1 minute, pas le droit d'amener des amis à la maison, pas le droit de regarder la TV à part avec eux le soir, insultes, moqueries, pas le droit d'utiliser le telephone…). Ma mère pensait resoudre des petits conflits familiaux… mais le laissait m'insulter, me tyraniser sous ses yeux sans rien faire, puis venait me voir le soir dans ma chambre en me disant "tu sais il est comme ça C mais à côté de ça il a fait ça pour toi etc… " elle remplaçait les gros dégâts par les minuscules intentions qu'il pouvait avoir envers moi ! J'ai toujours été très proche de ma mère qui je peux la remercier pour son écoute active, son empathie etc… Bref le temps a passé, j'ai eu 20 ans puis il en a profiter un jour qu'ils étaient en vacances pour couper l'eau chaude à la maison ! Et là je suis partie loin de chez eux, je me suis libérée toute seule. Peu de tps après ce carnage, j'ai rencontré l'homme de ma vie et le père de ma fille qui est au courant de tout, je revois ma mère et C lors des repas, il n'y a plus de conflits de ce genre, je pense que mon maris a apaisé les tentions. On fait "semblant de rien" j'ai toujours droit a des reflexions "deplacées" et "piquantes" de sa part. J'ai actuellemnt 30 ans, depuis peu nous avons décider d'acheter, nous nous sommes rapprochés de chez eux parce que nous avons eu un coup de coeur pour un appartement à 2 km de leur maison. Depuis cet enménagement les vieux demons ressurgissent, il redevient tyranique et "méchant", c'était bien évidement ma crainte. Ma défense et ma force c'est que je ne suis plus sous son toit, je suis plus libre et décide moi même de ma vie… mais il est là a 2 km. L'autre problème c'est que je n'ai jamais reellement pardonné à ma mère de son faux engagement et de sa passivité pdt toutes ces années. Je n'arrive pas à oublier malgré la très bonne relation que j'ai avec elle. Sauf que depuis que je suis mère et que je me suis rapprochée, la rancune a laissé place à la colère vis a vis d'elle, je ne la supporte plus, je n'arrive plus a trouver l'amour qui me rapprochait tant d'elle ! Ce qu'elle peut ressentir en ce moment par de la froideur, desinvolture, indifférence… mais j'ai trop peur le la faire souffrir à mon tour ! Je n'ai pas envie de pardonner, ni d'en reparler, j'ai plutôt envie de dire : ma famille maintenant c'est ma fille mon marie et mon chat ! Envie de couper les ponts oui parfois ! Pas envie de ressouffrir et surtout plus la force de me battre ! Alors oui je reprend tes mots Mamanwj "sauve qui peut" et "tant pis pour eux"
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


251117
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Je ne parle plus a mon pere - relations parents-enfants

image

Bonjour, ceci est mon premier poste et j'ai besoin d'aide, d'en parler… j'ai 22 ans et depuis maintenant quelques années je ne parle plus du tout a mon père et au reste de sa famille depuis peu. Mes parents sont divorcés et j'ai vécu mon...Lire la suite

Copain de ma mere me menace de me frapper - beaux-parents

image

Bonjour, Je m'appelle Taslime je viens d'avoir 14 ans, cela fait presque un an que ma mère a rencontré son copain dont elle follement amoureuse et cela fait plusieurs mois qu'il vit chez nous. Depuis qu'il est là tout à changé. Moi et mon frère...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Cyber-intimidation d'une jeune fille
Voir tous les  autres témoignages