Histoire vécue Famille - Enfants > Adolescence > Autres      (1710 témoignages)

Préc.

Suiv.

Conditionnée à être une esclave

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies 25 ans
Mail  
| 1657 lectures | ratingStar_126875_1ratingStar_126875_2ratingStar_126875_3ratingStar_126875_4

Je suis une jeune de 25 ans, j'ai été maltraité dans mon enfance et adolescence et j'encaisse maintenant les résultats même si je vis loin de ma famille et que je suis indépendante financièrement. Dans mon enfance, la place que ma famille m'a donné est celle de la bonne, pour mon grand frère et soeur j'étais une esclave parce que j'étais noire et eux blancs, ils ont usé de beaucoup de violence contre moi pour me dompter à leur obéir, et mes parents n'ont pas jouer leur rôle pour me protéger. Je me rappelle que mon frère a ramené spécialement un chien sauvage non dressé de la rue, il le liait toujours avec un arbre dans notre jardin, et l'incite à m'attaquer quand je refuse de lui obéir, il a usé aussi de beaucoup de violence physique contre moi, et j'ai développé une peur de lui que je ressens jusqu'à maintenant quand je suis avec lui, jusqu'à maintenant, je n'arrive pas à lui dire "non", dès qu'il me demande une chose, mon coeur bat la chamade et je me précipite pour exécuter ses ordres, il se moque toujours de ma peur mais je n'y peux rien. J'ai développé ce comportement d'obéir avec tout le monde, et ça me cause des situations humuliantes avec des inconnus que je croise dans la rue, je cite par exemple, une fois où une femme a fait tombé quelque chose et a demandé à moi de me pencher pour la lui donner, je ne sais pas ce qui m'a pris pour que je lui obéisse et la femme avait un air très hautain et elle ne m'a même pas dit merci comme si j'étais son esclave, une autre fois une femme qui m'a appelé depuis la fenêtre de sa maison et m'a donné de l'argent pour lui acheter quelque chose de l'épicier juste à côté, je lui ai obéi comme d'habitude, et j'ai dû faire plusieurs aller-retour entre elle et l'épicier parce que j'ai pas trouvé ce qu'elle voulait ou qu'elle a oublié quelque chose, elle n'a montré aucune gêne à agir ainsi, je me suis sentie humuliée et la femme m'a traité vraiment comme une bonne, elle a pri tout son temps pour réflechir à ce qu'elle va acheter et prendre l'avis des autres dans la maison, comme si je n'avais rien à faire qu'attendre ses ordres et lui rendre service. Je me rappelle d'une autre fois où je suis allée déjeuner avec 2 collègues, et à la sortie du resto, l'une de mes collègues m'a demandé de retourner pour lui acheter quelque chose qu'elle a oublié, et je ne sais pas pourquoi je lui ai obéi, et cette fois j'ai senti une colère contre moi et contre elle et je me suis vengée en lui achetant ce qu'elle ne voulait pas. Je ne sais pas pourquoi cette collègue m'a choisi moi et pas l'autre, pourquoi ces femmes que j'ai croisé dans la rue m'ont traité ainsi, je ne cite pas le nombre de fois où je tenais la porte à une femme pour qu'elle passe à la fin avec un air hautain sans dire merci, c comme s'elles me disaient que je suis leur esclave, je me demande parfois est ce que c'est écrit sur mon front que je suis une esclave, j'ai l'impression que ça n'arrive qu'à moi Chaque fois que je mets dans ces situations, je ressens après une colère contre moi, je me méprise et j'épreuve un dégoût et une honte envers moi, et je ne sais même pas comment expliquer pourquoi j'agis ainsi, en ces moments je réflechis même pas j'agis comme un robot programmé, j'imagine le mépris que les autres vont épreuver envers moi s'ils me voient dans cette situation humuliante si je reviens au passé, mes parents m'ont transmis aussi cette idée que je suis inférieure à ma soeur et mon frère, c comme toute la famille me disait que je suis faite pour les servir, que je suis inférieure, mon père me taquinait en me disant esclave, et ma mère m'a traité comme une bonne dès l'âge de 6 ans, je me rappelle qu'elle me demandait de lui aider en portant des trucs lourds que je finis par les faire tomber et elle me battait pour ça alors que je me dis que c'était plus appropriée qu'elle demandait ça à ma grande soeur mais c'était toujours moi qu'on choisit pour les tâches merdeuse. Ils me traitainent vraiment comme s'ils étaient eux les maîtres et moi l'esclave je n'ai jamais senti que je suis égale à eux, et que j'appartenais vraiment à la famille. Je me rappelle que ma mère n'utilisait pas de couches pour mes petits frères, mais des serviettes qu'elle me demande de laver chaque jour, elle me mettait après le déjeuner un bagno dehors plein de serviettes remplies de caca, et me demande de les laver à la main jusqu'à ce qu'elle soient toutes blanches et propres sinon je serais frappée, elle me mettait dehors dans des journées trop chaude où la chaleur peut atteindre plus de 45 ° ; et ce entre 1h et 3h sans aucun abri contre le soleil, tandis qu'elle et ma soeur rentrent à l'intérieur et se rallongent sur les fauteuils et regardent la télé à l'abri du soleil, je n'avais que 6 ans ou 7 ans, je ne pouvais pas dire non, je ne pouvais jamais dire non à ma mère, elle se transformait en monstre, hurlait et frappait quand je lui désobéit, je me contentais d'obéir et je pleurais pendant que je lavait ces serviettes qui me dégoûtent, pour ma soeur, ça a été impensable qu'elle fasse cela, ma mère la respecte toujours quand elle dit non, c'était moi qui s'occupe de toutes les tâches sales dans la maison, ma soeur sélectionnait les tâches ménagères qui l'aime bien comme cuisiner, il n'était pas question qu'elle néttoie les toilettes, c'était pour moi ces tâches sales, parce que je suis inférieure à elle, elle me voyait comme une esclave et ma mère aussi. Je me rappelle d'une fois, pendant mon adolescence, où je leur servait le déjeuner, ils étaient tous à table, et s'éclatait d'un rire moqueur plein de méchanceté quand je dépose les plats et me disait que je suis leur bonne et esclave, ma mère a été parmi eux, elle n'a rien dit Il y a plein de souvenirs qui me reviennent, et je me rappelle qu'on avait un voisin adolescent qui a abusé sexuellement de moi et de ma soeur quand j'avais 2 ou 3 ans, et n'arrêtait pas de m'harceler, et pourtant ma mère m'obligeait par force d'aller chez les voisins pour lui chercher des truc, et je me rappelle d'une fois où je l'ai trouvé seul dans la maison, et il m'a proposé de me sodomiser mais j'ai réussi à lui enfuire, j'avais moins de 7 ans, et cela n'a pas empêché ma mère de continuer d'utiliser la violence contre moi pour aller chez les voisins. Je faisais toujours des choses contre ma volonté, le chien qui m'a traumatisé, j'étais obligée à lui donner à manger, et la maison des voisins qui me faisait peur, je la fréquentais contre mon gré, je ne sais pas pourqoi ma mère a été si cruelle envers moi, mais moi à présent je me trouve aussi cruelle envers moi parce que je fais des choses contre moi pour satisfaire les besoins des autres. Je m'oublie carrément, j'ai été conditionnée à rechercher la satisfaction des autres, je m'en fou carrément de moi, peu importe ce que je ressens ou ce qui m'arrive, je me suis habituée aux souffrances ou plutôt je suis faite pour souffrir et ne vivre que pour les autres, l'important est que les autres soient bien.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


126875
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Je ne parle plus a mon pere - relations parents-enfants

image

Bonjour, ceci est mon premier poste et j'ai besoin d'aide, d'en parler… j'ai 22 ans et depuis maintenant quelques années je ne parle plus du tout a mon père et au reste de sa famille depuis peu. Mes parents sont divorcés et j'ai vécu mon...Lire la suite

Copain de ma mere me menace de me frapper - beaux-parents

image

Bonjour, Je m'appelle Taslime je viens d'avoir 14 ans, cela fait presque un an que ma mère a rencontré son copain dont elle follement amoureuse et cela fait plusieurs mois qu'il vit chez nous. Depuis qu'il est là tout à changé. Moi et mon frère...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Cyber-intimidation d'une jeune fille
Voir tous les  autres témoignages