Histoire vécue Famille - Enfants > Adolescence > Autres      (1710 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai subit une agressions verbales

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 423 lectures | ratingStar_74508_1ratingStar_74508_2ratingStar_74508_3ratingStar_74508_4

Cela s'est passé à Paris, quartier Bastille, pendant la fête de la musique.

J'étais accompagnée d'une amie et nous étions assises dans une boulangerie après avoir commandé boissons et gateaux.

Nous étions tranquille à discuter et nous nous apprêtions à passer une bonne soirée, dans la joie et la bonne humeur.

Puis une ado est entrée nous demandant de la monnaie, nous lui avons dit "Non". Puis derrière elle, sa copine qui nous demandait la même chose. Nous lui disons encore "Non".

- Arrêtes de lui parler comme un chien dit la première concernant son amie.

Mon amie et moi essayons de rester calmes mais c'était difficile malgré les insultes qui ont suivi "Vous vous croyez belles mais vous êtes moches, bourrelés… Nous sommes plus belles que vous ! " "Honnêtement, par rapport à vous, nous sommes des canons"…

Puis l'une crache sur le parquet de la boulangerie.

Puis l'une d'elle qui me crie en disant "Toi, je vais te cogner dessus, tu as vu ta tronche, en plus t'es pas une vraie métisse, ma copine, cela en est une vraie, elle".

L'autre copine agresse mon amie, qui craque et qui se dirige vers la vendeuse en boulangerie pour qu'elle appelle la police. La commerçante lui répond "Mais non, je n'ai rien vu" et elle s'affaire à son travail. En plus celle qui insulte renvoit les paroles de mon amie en disant que c'est elle qui l'agresse.

Mon amie se rassoit et les deux m.erdeuses sont toujours sur place à nous insulter et nous on regarde ailleurs les laissant dé.gueuler leurs flots d'insultes de toutes sortes. Le deuxième commerçant de la boulangerie leur a dit de partir si elles ne voulaient rien acheter.

Le commerçant rejoint son pupitre et les deux adolescentes mer.deuses continuaient à gueuler dans le vide et elles ont fini par sortir.

Mon amie a été choquée, non pas par les insultes des deux ados sans éducation, mais par la non réaction de la vendeuse en boulangerie. C'est là que mon amie m'indique que cela rejoint certaines personnes, sur Paris, qui se font complices car "Non assistance en personne en danger".

Personnellement, je serais gérant d'une boutique, je ne tolérerai pas qu'un groupe de personnes foutent la m.erde et fasse fuir la clientèle.

Maintenant à moi de donner mon opinion sur les deux ados qui sont entrées.

J'ai tout de suite vu qu'elles venaient de la banlieue (sûrement du 93). La manière de parler est agressive (et à ce niveau-là, ce n'est pas parler mais aboyer, c'est le terme juste). Dans les transports en commun, j'ai déjà vu des ados parler entre elles, idem, elles aboient mais ne parlent pas).

Pour avoir tant de hargne et de haine à insulter (et une envie de cogner aussi) , c'est que quelque part, elles se sentent rejetées de la société. Pourquoi chercheraient elles à se mettre en valeur face à deux personnes comme nous qui ne voulions aucunement leur donner de l'argent ?

Avaient-elles envie de s'amuser (car malgré tout habillées pour) ou agresser ?

Manifestement, je les définirais comme des résidus de la Société, elles sont très mal éduquées (aucun principe de vie en société, elle crache par terre) , c'est à se demander si elles ont des parents.

Les deux malpropres étaient black et l'autre avec des origines maghrébines ou "métissée" comme l'a indiqué sa complice. Qu'importe !!!

Le fait est qu'elles méritaient une bonne claque et encore les claques sont données aux personnes qui, par la suite, s'améliorent. Vu le tempéramment, j'ai deviné que c'était toute une éducation à refaire et j'espère qu'elles récolteront plus tard, les fruits de leurs semences. Je le souhaite de tout coeur car comme dit le dicton :

"Qui sème le vent, récolte la tempête".
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


74508
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Je ne parle plus a mon pere - relations parents-enfants

image

Bonjour, ceci est mon premier poste et j'ai besoin d'aide, d'en parler… j'ai 22 ans et depuis maintenant quelques années je ne parle plus du tout a mon père et au reste de sa famille depuis peu. Mes parents sont divorcés et j'ai vécu mon...Lire la suite

Copain de ma mere me menace de me frapper - beaux-parents

image

Bonjour, Je m'appelle Taslime je viens d'avoir 14 ans, cela fait presque un an que ma mère a rencontré son copain dont elle follement amoureuse et cela fait plusieurs mois qu'il vit chez nous. Depuis qu'il est là tout à changé. Moi et mon frère...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Cyber-intimidation d'une jeune fille
Voir tous les  autres témoignages