Histoire vécue Famille - Enfants > Adolescence > Autres      (1710 témoignages)

Préc.

Suiv.

Victime d'un patron de discothèque d'un camping corse

Témoignage d'internaute trouvé sur france2
Mail  
| 871 lectures | ratingStar_46977_1ratingStar_46977_2ratingStar_46977_3ratingStar_46977_4

Face à la mauvaise foi, les passe-droits, les crimes (un journaliste avait été également descendu il y a quelques années) , les refus d'obtemprérer, je vous le demande, quelle solution ? Un coup de poing n'est donc pas inutile, et supprimer quelque chose reconnu d'illégal n'a donc rien d'illégal.

De plus, si je n'ai pas été victime d'abus policiers, j'ai été victime d'un patron de discothèque d'un camping corse (coup de poing d'un de ses molosses, ça doit amuser certains de mes détracteurs de ce forum et je les emm…) alors que je co-encadrais un séjour d'ados. En effet, alors que je restais en-dehors de la discothèque pour contrôler l'entrée de quelques ados, le patron, qui laissait pourtant entrer les jeunes du camping gratuitement, ce c… a voulu faire payer mon groupe. Mon collègue s'est donc arrangé pour les faire entrer un par un et le molosse m'en a fait part de son désaccord, ce à quoi j'ai répondu pourtant aimablement que m'occupant plus des sorties plein-air, les discothèque n'était pas de ma partie et que je leur préférais la nature ; ce à quoi je n'ai pas vu molosse n° ; 2 s'avancer vers moi. Par la suite, j'ai appris que le propriétaire de cette boîte accueillait le violeur d'une touriste allemande.

De toute manière, à notre époque, il faut toujours abonder vers la voyoucratie et le laisser-aller, lesquels sont si malins qu'ils arrivent à se jouer du droit. Donc, de nouveau, vive Bonnet.

Mais bien entendu, cela n'implique en rien tous les Corses et j'en ai rencontré d'aimables comme la mère d'une patronne de stand d'alimentation qui a proposé de ramener un ado qui nui n'arrivait plus à marcher, ou comme le patron de ce café d'un col de Bavella qui… a refusé de donner de l'eeau aux ados (alors que quelques uns lui avaient acheté quelques consommations).

Par ailleurs, rien ne vous autorise à me tutoyer.

Allez, je m'en vais assister à une manifestation intelligente d'un village lorrain alliant musiques, artisanat et art (Froville-la-Romane, qui accueille aussi annuellement un festival de musiques sacrées). Là-bas, l'atmosphère y est saine et calme, jamais de bombe ni de paillotte sauvage.
  Lire la suite de la discussion sur france2.fr


46977
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Je ne parle plus a mon pere - relations parents-enfants

image

Bonjour, ceci est mon premier poste et j'ai besoin d'aide, d'en parler… j'ai 22 ans et depuis maintenant quelques années je ne parle plus du tout a mon père et au reste de sa famille depuis peu. Mes parents sont divorcés et j'ai vécu mon...Lire la suite

Copain de ma mere me menace de me frapper - beaux-parents

image

Bonjour, Je m'appelle Taslime je viens d'avoir 14 ans, cela fait presque un an que ma mère a rencontré son copain dont elle follement amoureuse et cela fait plusieurs mois qu'il vit chez nous. Depuis qu'il est là tout à changé. Moi et mon frère...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Cyber-intimidation d'une jeune fille
Voir tous les  autres témoignages