Histoire vécue Famille - Enfants > Adolescence > Flirts      (320 témoignages)

Préc.

Suiv.

Est-ce réciproque?

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 336 lectures | ratingStar_100339_1ratingStar_100339_2ratingStar_100339_3ratingStar_100339_4

Je suis en terminale et je nai jamais eu de copain simplement car je ne trouvais personne qui me plaisait vraiment. Le cas a changé à présent et je mavoue être un peu gourde dans ce domaine.

Lan dernier, je lavais vaguement vu puisque nous passions nos contrôles bloqués de la semaine. Javais simplement remarqué à chaque fois que je me retournais quil me regardé, voir même me fixer. A lépoque, jétais sur quelquun dautre qui me plaisait bien seulement et je ne le voyais pas de la même manière. Je me rappelle quà chaque, je me disais intérieurement quest ce qui me veut celui là .

Bref, les mois ont passé et je ne lai pas revu (pourtant le lycée est petit, mais nous avions deux bâtiments distincts). Ce nest que le dernier jour de cours que je lai revu. J'ai eu, je ne sais pas pourquoi à ce moment un vrai coup de foudre. Je lavais encore remarqué (cest quelquun de très posé, calme et assez solitaire) , car lorsque je venais dans sa classe pour papoter avec quelques copains, je le voyais me regarder, me scruter dune manière insistante sans jamais baisser les yeux quand je le voyais aussi. J'ai voulu ensuite toute la journée le revoir et ce ne fut juste que des jeux de regards que lon a échangé, comme lorsque nous étions dans le foyer lun à lopposé de lautre. Après être ressorti avec mon amie, je métais retournée, peut être pour le voir encore une fois, et je constatais quil me fixait toujours jusquà plus mapercevoir.

A près cette journée, les grandes vacances ont commencé et je ne lai pas revu. Il manquait et je trouvais ça tellement anormal car je ne le connaissais nullement. J'ai donc demandé à un copain son adresse msn, histoire de voir si je pouvais dialoguer avec lui. Ce qui est arrivé, et je dois dire que nous avons vraiment bien parlé ensemble, de tout et de rien.

Suite à la rentrée scolaire en terminale, nous nous croisions tous les jours car nous côtoyons le même couloir. Cest à chaque fois les mêmes regards, nous nous suivons des yeux, nous fixons. Sauf quà présent, moi qui nest jamais été timide du tout, me trouve parfois gênée de le regarder et esquive son regard. Ma copine me dit à chaque fois quil me mate dès quil maperçoit.

Je me suis donc décidée un jour, prenant mon courage à deux mains, en le voyant venir au lycée par la fenêtre, à courir comme une malade afin de le croiser. En passant il ma vu et avait baissé le regard car je le regarder (cette fois-ci). Je marrêtai alors que lui continua. Je lançai un vague murmure ressemblant à un bonjour. Il se retourna et me fit un magnifique et grand sourire, me rétorqua mon salut et se pencha direct pour me faire la bise. Je me mis à trembler et donc cachai mes mains. Je me mis à mexcuser car depuis un moi que nous avions repris les cours, je navais pas osé venir le voir. Cest alors quil me prit à deux mains par les épaules, se figea à moins de cinq centimètres de moi pour me dire que ce nétait pas grave.

Javais le souffle totalement coupé et instinctivement je pris mes bras aussi.

Nous commençâmes par la suite à nous dire bonjour, mais sans réelle conversation. Quand je passe dans le couloir et que je le vois, nous nous lançons toujours des grands sourires, voir même à marcher à reculons quand nous nous croisons pour ne rien stopper Je suis dune nature assez tactile, et lorsque je lui dis bonjour, j'ai toujours tendance à leffleurer où lui ébouriffer les cheveux. J'ai remarquais quil ne bougeait jamais, comme certain qui pourrait faire un bond à plus de trois mètres, lui ce nest absolument pas son cas.

Bref nous avons continués ainsi depuis le moment présent où je vous écris.

Malgré tout, j'ai tenté il ny a pas si longtemps une approche alors que je le voyais réviser pour un contrôle seul assis que les chaises. Je suis allée lui dire bonjour, nous avons un peu bavardé et je me suis décidée à masseoir à côté de lui. Une amie à moi est venue et ma posé quelques questions sur le contrôle que nous même avions. Il sest dun seul coup levé en toute hâte et à pousser un grand soupir. J'ai sans doute dû le déranger dans ses révisions.

Je me pose aujourdhui de sérieuses questions, il me plait à un point inimaginable, je ne pense quà lui, mais je narrive pas à le cerner. Savoir si je lintéresse ou non.

Je précise aussi quil avait une copine auparavant, même quand il me regardait, mais que depuis quelques temps, il est célibataire.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


100339
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Deprime - depression, deprime, stress

image

Je me suis inscrit car depuis longtemps je veux en parler et ici je ne fait qu'écrire. Je ne sais pas tro d'ou vien le mal qui vit en moi, j'ai l'impréssion de me cacher des souvenirs, mon ésprit se bloque, je n'arrive pas à me rappeler…...Lire la suite

Adolescente de 15 ans - parents d'ados

image

Bonjour ma fille a 15 ans cela fait plusieurs mois qu'elle parle par sms ou facebook mais ne l'a rencontré que depuis une semaine (combine avec une copine qui est dans le même lycée que ce garçon). Elle nous dit qu'elle fait ses devoirs mais en...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages